Fermer
Les Conseils
>Ajouter à ma liste
  • Imprimer

Protéger ses végétaux

La majorité des plantes de nos jardins se jouent des rigueurs de l’hiver.
D’autres, venues de contrées aux climats doux, donc plus frileuses, demandent à être protégées. Avant que le froid ne soit trop mordant, offrez-leur quelques degrés ambiants de plus : paillage au pied, voile d’hivernage sur la tête, manchon de paille tout autour du tronc... Vous protégerez ainsi vos plantes des fluctuations de températures tout en les laissant respirer. Les voici enfin prêtes à affronter l’hiver, parées d’habits efficaces mais aussi très décoratifs.




La protection des souches et des racines : de chauds chaussons

 
Avec quelques degrés en dessous de zéro, il n’est pas rare de trouver les premiers centimètres du sol durcis par le gel. Pour éviter qu’elles ne souffrent trop du froid, couvrez les pieds de vos plantes vivaces, arbustes et rosiers.
 
Le paillage
Indispensable en été pour lutter contre la sécheresse, le paillage est aussi en hiver une excellente technique pour éviter le gel des racines. Un paillis d’au moins 5 cm d’épaisseur déposé au pied des végétaux assure une protection efficace. Pour les terrains naturellement secs, la tourbe joue un rôle de régulateur thermique en maintenant la terre hors-gel. Pour les terrains humides, préférez le paillis de lin : ses fines paillettes beige clair sont en plus décoratives. Utilisez aussi ce que la nature vous offre : les frondes de fougères ou les feuilles desséchées sont comme celles du platane ou de la charmille, lentes à se décomposer.
 

Le buttage

Dans le potager ou au jardin d’ornement, le buttage consiste à ramener de la terre, fine et légère, tout autour du pied en réalisant une petite butte de 10 à 15 cm de hauteur. Cette technique assure au pied de la plante et aux premières racines une protection efficace. Ainsi, les artichauts, les graminées comme l’herbe de la pampa ou le phormium sont garantis contre les gelées. Au printemps prochain, dès que les gelées ne sont plus à craindre, retirez la butte de terre de façon à laisser respirer la partie végétale. Les protections décoratives Même si le jardin est un peu dégarni en hiver, il doit rester beau. Certaines protections contribuent à rendre ce décor esthétique et original. Ainsi, les cloches et les pyramides en osier ou même les paillotins assurent efficacement le confort nécessaire à vos plantations, et leur aspect naturel s’harmonise avec tous les styles de jardins.
 

La protection des tiges et des troncs : une tenue isothermique

 
Les arbustes méditerranéens acclimatés dans les régions plus septentrionales ont des troncs et des tiges particulièrement sensibles. Emmaillotez-les dans un manchon pour les protéger.
 
Un manteau de paille
C’est un véritable emballage que vous devez réaliser pour offrir un abri idéal à ces végétaux sur tige plus habitués au climat doux. Par exemple, les lauriers-roses, lagerstroémia, lantana ou fuchsia sont à “chouchouter“. Prenez un paillasson et entourez tout le tronc, le plus haut possible, avec ce manchon. Serrez suffisamment pour qu’il tienne en place mais n’étranglez pas l’arbre ou l’arbuste, car la plante doit pouvoir respirer. N’hésitez pas à le remonter sur les premières branches. Vous pouvez aussi fabriquer ce manteau avec de la toile de jute. Vous enroulerez le tronc de plusieurs épaisseurs en l’ayant préalablement garni de paille ou de feuilles bien sèches. Si vous vivez dans une région particulièrement froide, couvrez aussi les parties aériennes. Dans ce cas, utilisez les mêmes matériaux que ceux qui sont destinés à assurer la protection des plantes basses et des petits arbustes.Lorsque le temps redevient clément, ne laissez pas trop longtemps ces vêtements d’hiver et enlevez-les dès les premiers rayons de soleil pour que vos végétaux respirent à nouveau l’air frais du printemps.
 

La protection des parties aériennes : un bonnet sur la tête

Les parties aériennes d’une plante sont les plus sensibles au froid. Que ce soit au cœur de l’hiver ou au tout début du printemps où les gelées matinales sont encore fréquentes et cause de réels dégâts aux boutons floraux, il est important de prévoir une protection efficace et suffisamment pratique pour qu’elle soit mise en place ou enlevée rapidement en fonction de la température extérieure.
 

Bourgeons précoces, gelées tardives

Les arbres fruitiers les plus hâtifs (pêchers, amandiers, abricotiers...) voient souvent leur production compro-mise par les gelées de mars ou même d’avril sous les effets de la lune rousse. Pour que les bourgeons arrivent à terme et que les fleurs soient fécondées, couvrez-les d’un voile d’hivernage. Procédez comme pour les végétaux à feuilles caduques, en construisant une armature qui évitera au voile de s’enrouler dans les branches ou sur les jeunes bourgeons. Vous pouvez aussi installer un auvent si vos arbres sont en forme palissée ou s’ils sont de petite taille. Cet écran atténue l’effet des vents froids. Son installation peut être temporaire les premières années qui suivent la plantation dans les régions chaudes ou bien permanente pour les régions plus froides. Il faut alors fixer l’auvent sur le mur au-dessus de l’arbre ou installer des éléments de bois formant une pergola sur laquelle vous pouvez faire courir des plantes grimpantes. Ainsi, cette protection se trouve parfaitement intégrée dans le décor de votre jardin.
 

La ramure emmitouflée

Les arbres et les arbustes fortement lignifiés sont rarement atteints par le gel. Mais certains rameaux ont une écorce plus fine donc une enveloppe sensible au froid. Non protégés, les tissus composés de cellules remplies d’eau éclatent. Pour éviter ces dégâts, emmaillotez la ramure de ces végétaux.Pour les arbustes et les arbres à feuilles caduques (figuier, lavatère...) relevez les branches et attachez-les entre-elles pour former un ensemble plus compact. Utilisez des liens souples comme le raphia naturel qui  ne les blessera pas. Entourez ensuite cet ensemble dans un voile d’hivernage qui les protège efficacement du froid, les laisse respirer sans condensation. Pour les végétaux à feuilles persistantes qui ont souvent des branches moins souples, il est préférable de réaliser une armature à l’aide de bambous naturels ou en métal plastifié que vous habillez d’un voile d’hivernage. Attachez bien la base de ce voile, pour que le vent ne puisse pas s’y engouffrer. A la fin de l’hiver, vous pouvez enlever la protection dès que la température remonte durablement au-dessus de 0° C ; mais soyez prêt à la remettre en place à la moindre alerte de gelées nocturnes.
 

La protection des végétaux sur balcons et terrasses : bien couverts

 
Sur un balcon, un rebord de fenêtre ou sur une terrasse, les plantes cultivées en pots et en bacs sont davantage exposées aux rigueurs du froid. La faible épaisseur du contenant ne suffit pas à protéger la motte de terre du gel. Les racines sont facilement atteintes, surtout lorsque le terreau est humide. Les protections hivernales offrent un abri douillet à vos plantes en leur procurant quelques degrés supplémentaires. Avant de les protéger, assurez-vous que la terre soit bien sèche pour que l’humidité ne stagne pas. Enfin, certaines poteries peuvent être fragiles et, non protégées, elles risquent de casser sous l’effet du gel. Offrez-leur, à elles aussi, un manteau pour l’hiver.
 
Les bonnes techniques
Pour être certain de retrouver toutes vos plantes en parfaite santé au printemps, prenez dès à présent quelques précautions.
 
• Commencez par regrouper vos plantes dans l’endroit le plus abrité de la terrasse : exposition sud, renfoncement protégé du vent...
• Pour créer un micro-climat, vous pouvez aussi installer un écran du côté des vents dominants ou un brise-vent sur la rambarde de votre balcon qui coupera le souffle à la bise.
• Surélevez tous vos pots et bacs pour que l’eau de pluie ne stagne pas sous les contenants et que la terre à l’intérieur ne soit pas gorgée d’eau. Placez en dessous de chacun quelques cales en bois ou en terre cuite ou encore des caillebotis. Pour les plantes qui ont des bacs à réserve d’eau, protégez-les sous un auvent qui les abritera de la pluie.
 

Poteries habillées, feuilles et branches protégées

 
Les contenants en terre cuite ou émaillée résistent en général au froid. Mais, par prudence, il vaut mieux prévoir de les envelopper dans du plastique à bulles ou par plusieurs épaisseurs de feutre de jardin. Pour allier efficacité et esthétisme, décorez avec de la toile de jute ou un paillon de seigle qui donneront un petit air de campagne au balcon.
 
Les bacs et pots en bois ou en plastique ne sont pas gélifs. Toutefois, les racines de vos plantes risquent d’être mises à l’épreuve. Enveloppez vos contenants dans du feutre de jardin et emmaillotez plante et pot dans un voile d’hivernage. N’hésitez pas à doubler, voire à tripler l’épaisseur lorsque le froid se fait très mordant. Descendez votre voile jusqu’au niveau du contenant et serrez bien pour que le vent ne s’y engouffre pas.
Pour les plus frileuses
 
Les végétaux du Midi que l’on peut cultiver sur son balcon, comme les lauriers-roses, les bougainvillées, les palmiers, ne doivent pas être rentrés dans l’appartement, l’atmosphère étant trop sèche. L’idéal serait de les abriter dans une véranda. Si vous ne disposez pas de cet espace vitré, protégez-les dans une mini-serre spécialement conçue pour le balcon. Pour une protection optimale vous pouvez la recouvrir d’une ou deux épaisseurs de plastique à bulles. Dès que la chaleur extérieure est suffisante, aérez aux heures les plus chaudes de la journée tout en conservant la protection pour la nuit.
haut de page
Sélection TRUFFAUT
haut de page
Fermer
Noter ce contenu
227.jpg

Protéger ses végétaux

>Valider
Fermer

Votre panier comporte des articles en Livraison.

Vous ne pouvez pas mettre dans un même panier
des produits en Livraison et d'autres en Retrait magasin.

Choisissez-vous de continuer votre Retrait Magasin ?

(*) Si vous répondez Oui, votre panier Livraison sera vidé.

Fermer

Votre panier comporte des articles en Retrait Magasin
à .

Vous ne pouvez pas mettre dans un même panier
des produits en Livraison et d'autres en Retrait magasin.

Choisissez-vous de continuer votre Livraison ?

(*) Si vous répondez Oui, votre panier Retrait Magasin sera vidé.

Fermer

Votre panier comporte des articles en Retrait Magasin
à .

Vous ne pouvez pas mettre dans un même panier
Retrait Magasin des produits de 2 magasins différents.

Choisissez-vous de continuer votre Retrait Magasin à ?

(*) Si vous répondez Oui, votre panier Retrait Magasin sera vidé.

Fermer
Sélectionner un autre magasin préféré:
Jardineries TRUFFAUT en Ile de France :
    • > 75 - Paris
    • > 77 - Servon
    • > 77 - Coutevroult
    • > 77 - Ponthierry
    • > 77 - Villeparisis
    • > 78 - Plaisir
    • > 78 - Le Chesnay - Parly 2
    • > 78 - Vélizy 2
    • > 78 - Mantes Buchelay
    • > 78 - Fourqueux
    • > 78 - Les jardins d'Emilie
    • > 91 - Grigny
    • > 91 - Les Ulis
    • > 91 - La Ville du Bois
    • > 92 - Châtenay-Malabry
    • > 92 - Boulogne-Billancourt
    • > 93 - Domus - Rosny sous bois
    • > 93 - Paris Grand Stade
    • > 94 - Paris Quai d'Ivry
    • > 94 - Arcueil
    • > 94 - Bry-sur-Marne
    • > 95 - Cergy
    • > 95 - Herblay
    • > 95 - Baillet en France
Jardineries TRUFFAUT dans les autres régions :
    • > 02 - Saint Quentin
    • > 13 - Plan de Campagne
    • > 13 - Aubagne
    • > 14 - Deauville
    • > 14 - Caen - Rots
    • > 16 - Angoulême
    • > 17 - La Rochelle
    • > 22 - Saint-Brieuc
    • > 26 - Montélimar
    • > 29 - Quimper
    • > 30 - Nîmes
    • > 31 - Colomiers
    • > 31 - Toulouse Balma
    • > 31 - Toulouse Grand Hotel
    • > 31 - Jardinerie Grégori
    • > 33 - Mérignac
    • > 34 - Mauguio
    • > 35 - Pacé
    • > 35 - Rennes
    • > 35 - Saint Malo
    • > 37 - Tours
    • > 41 - Blois
    • > 44 - Carquefou
    • > 44 - Nantes
    • > 45 - Orléans
    • > 49 - Cholet
    • > 56 - Lorient
    • > 57 - Metz
    • > 60 - Saint Maximin
    • > 64 - Pau
    • > 68 - Colmar
    • > 68 - Mulhouse - Wittenheim
    • > 72 - Saint-Pavace Le Mans
    • > 76 - Gournay-en-bray
    • > 76 - Barentin
    • > 76 - Isneauville
    • > 80 - Amiens
    • > 84 - Sorgues - Avignon
    • > 86 - Migné-Auxances
    • > 87 - Limoges

(*) Pour les jardineries partenaires, Barentin, Jardinerie d'Isneauville, Angoulême, Quimper, Jardinerie Jullien, La Rochelle et Lorient, se renseigner directement auprès du magasin.

Service de retrait en magasin proposé par cette jardinerie, sur une sélection de produits.

Fermer
Cette sélection d'articles est vendue dans les magasins suivants
Jardineries TRUFFAUT en Ile de France :
    • > 75 - Paris
    • > 77 - Servon
    • > 77 - Coutevroult
    • > 77 - Ponthierry
    • > 77 - Villeparisis
    • > 78 - Plaisir
    • > 78 - Le Chesnay - Parly 2
    • > 78 - Vélizy 2
    • > 78 - Mantes Buchelay
    • > 78 - Fourqueux
    • > 78 - Les jardins d'Emilie
    • > 91 - Grigny
    • > 91 - Les Ulis
    • > 91 - La Ville du Bois
    • > 92 - Châtenay-Malabry
    • > 92 - Boulogne-Billancourt
    • > 93 - Domus - Rosny sous bois
    • > 93 - Paris Grand Stade
    • > 94 - Paris Quai d'Ivry
    • > 94 - Arcueil
    • > 94 - Bry-sur-Marne
    • > 95 - Cergy
    • > 95 - Herblay
    • > 95 - Baillet en France
Jardineries TRUFFAUT dans les autres régions :
    • > 02 - Saint Quentin
    • > 13 - Plan de Campagne
    • > 13 - Aubagne
    • > 14 - Deauville
    • > 14 - Caen - Rots
    • > 16 - Angoulême
    • > 17 - La Rochelle
    • > 22 - Saint-Brieuc
    • > 26 - Montélimar
    • > 29 - Quimper
    • > 30 - Nîmes
    • > 31 - Colomiers
    • > 31 - Toulouse Balma
    • > 31 - Toulouse Grand Hotel
    • > 31 - Jardinerie Grégori
    • > 33 - Mérignac
    • > 34 - Mauguio
    • > 35 - Pacé
    • > 35 - Rennes
    • > 35 - Saint Malo
    • > 37 - Tours
    • > 41 - Blois
    • > 44 - Carquefou
    • > 44 - Nantes
    • > 45 - Orléans
    • > 49 - Cholet
    • > 56 - Lorient
    • > 57 - Metz
    • > 60 - Saint Maximin
    • > 64 - Pau
    • > 68 - Colmar
    • > 68 - Mulhouse - Wittenheim
    • > 72 - Saint-Pavace Le Mans
    • > 76 - Gournay-en-bray
    • > 76 - Barentin
    • > 76 - Isneauville
    • > 80 - Amiens
    • > 84 - Sorgues - Avignon
    • > 86 - Migné-Auxances
    • > 87 - Limoges

(*) Pour les jardineries partenaires, Barentin, Jardinerie d'Isneauville, Angoulême, Quimper, Jardinerie Jullien, La Rochelle et Lorient, se renseigner directement auprès du magasin.

Service de retrait en magasin proposé par cette jardinerie, sur une sélection de produits.

Fermer

Protéger ses végétaux

Fermer