Imprimer
engrais pot jardinage

Comment choisir votre engrais ?

Publié le 17 oct. 2018

Au fil du temps, les sols finissent par s’appauvrir, soit par l’action des intempéries, soit par les cultures successives. En plus de l’apport d’amendements régénérateurs dans le sol, il est nécessaire de nourrir les plantes afin de les garder vigoureuses, productives et résistantes : c’est la base du jardin écologique !

Au fil du temps, les sols finissent par s’appauvrir, soit par l’action des intempéries, soit par les cultures successives. En plus de l’apport d’amendements régénérateurs dans le sol, il est nécessaire de nourrir les plantes afin de les garde

...
Voir

Les éléments fertilisants

3 éléments principaux se retrouvent dans les engrais : l'azote (N), le phosphore (P) et la potasse (K). Ils sont toujours indiqués par leur symbole chimique suivi de leur dosage. Par exemple, NPK 5-15-10 indique que l'azote est dosé à 5%, le phosphore à 15% et la potasse à 10%. Ce dosage est important car il change d'un engrais à l'autre selon la destination de ce dernier. La proportion de chaque élément doit donc répondre aux besoins spécifiques de chaque type de plante et à son stade de développement.

- L'azote entre naturellement dans la composition des tissus végétaux. Son action se concentre donc sur la partie aérienne des plantes, les aidant à développer tiges et feuilles. Indispensable à petite dose, il risque d'affaiblir les plantes quand il est en excès.
- L'acide phosphorique agit au niveau du développement du système racinaire et favorise une belle floraison. Il aide aussi la plante à résister aux maladies.
- La potasse diminue la transpiration des végétaux, augmente la résistance au froid et aux maladies, rigidifie les tiges et encourage la fructification.

En plus de ces composants essentiels, certains engrais contiennent une certaine quantité de calcium (Ca), bon pour l'activité microbienne du sol, de magnésium (Mg) qui est un constituant de la chlorophylle, et de soufre (S) qui aide la cicatrisation des plaies de coupe et des blessures. Enfin, ils apportent également parfois des oligo-éléments (fer, bore, zinc, cuivre, manganèse, molybdène) en quantité plus faible mais essentielle à la vie des plantes.

Les engrais

engrais soluble

© Jean-Michel Groult / Biosphoto

Les engrais se déclinent en plusieurs formules dont la composition et la présentation varient. Ceci pour mieux s'adapter à chaque cas et être assimilés au bon moment par les plantes. Certains sont solubles pour une action immédiatement profitable à la croissance végétale, d'autres sont proposés en granulés qui se dissolvent progressivement sous l'action de la pluie, de la rosée et des arrosages. Selon les ingrédients utilisés et le mode de fabrication, un engrais peut avoir une action très rapide, moyenne ou lente.

Les différents types d'engrais

- Les engrais universels (biologiques ou non)
- Les engrais pour plantes d’extérieur (potager, fruitiers, plantes méditerranéennes, etc.)
- Les engrais pour pelouse et gazon
- Les engrais pour plantes d’intérieur

Quand utiliser les engrais ?

- À la plantation, employez un engrais à diffusion lente en le mélangeant à la terre du fond du trou.
- Au printemps, un engrais soluble donne un “coup de fouet” profitable au démarrage de la végétation.
- En cours de végétation, activez la floraison puis faites un deuxième épandage d'engrais en milieu de saison pour stimuler la remontée. Pour aider la formation des fruits, apportez un engrais “fruits” en fin de floraison.
- Au potager, évitez le stress des légumes en pleine période de croissance en leur apportant un engrais spécifique plusieurs fois dans la saison.

Vous avez des questions concernant nos engrais pour plantes ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris