Imprimer
planter fruitier

Comment bien planter un arbre fruitier ?

Publié le 11 sept. 2018

Contrairement à d'autres plantations du jardin, les arbres fruitiers proposés en conteneur peuvent être plantés toute l’année, hors périodes de gel.

Contrairement à d'autres plantations du jardin, les arbres fruitiers proposés en conteneur peuvent être plantés toute l’année, hors périodes de gel.


Quel arbre fruitier planter ?

Choisir un arbre fruitier est une affaire de goût. Mais, avant de vous laisser tenter, dégustez de multiples variétés et notez vos préférées ! Si vous souhaitez réaliser un jardin gourmand dans “un mouchoir de poche”, il vous faudra choisir parmi les formes palissées, les variétés de fruitiers auto fertiles : ces dernières n’ayant pas besoin d’être fécondées par d’autres variétés pollinisatrices pour fructifier et les fruitiers nains à faible développement. N’hésitez pas à vous référer à nos guide conseils pour bien choisir vos arbres fruitiers.

Préparation du fruitier avant sa mise en place

Preparation arbre frutier

Préparer un fruitier en motte

Retirez le sac plastique sans toucher au filet biodégradable. Trempez la motte quelques minutes dans l’eau. Réalisez un tuteurage par haubanage en fin de plantation.

Préparer un fruitier en conteneur

Dépotez la plante avec précaution pour ne pas abîmer la motte. Supprimez l’éventuel chignon formé par les racines. Pratiquez 3 ou 4 incisions verticales sur la motte. Faites-la tremper dans l’eau 5 minutes. Réalisez un tuteurage par haubanage en fin de plantation.

Préparer un fruitier à racines nues

Installez votre tuteur avant la plantation. Rafraîchissez la plante en coupant en biseau chaque extrémité de racines. Pralinez les racines en les plongeant dans une boue organique. Plantez immédiatement.

Plantation de l'arbre fruitier

Plantation arbre fruitier

Comblez partiellement le fond du trou avec le mélange préconisé (voire avec des gravillons pour les fruitiers réclamant un sol bien drainé). Installez la plante dans le trou, sans enterrer le point de greffe (le bourrelet). Rebouchez puis tassez énergiquement.

Réalisez une cuvette pour faciliter l’arrosage. Arrosez copieusement : 20 à 30 litres d’eau. Attachez la plante à son tuteur ou sur l’armature. Vérifiez la fixation après 15 jours (tassement de la terre).

Choisir une forme fruitière adaptée à l’emplacement

Les pleins vents

Ce sont des arbres dont on conserve la silhouette naturelle. Un arbre occupe une surface de 60 à 70 m2. Les tiges ont un tronc de 1,80 à 2 m de hauteur et les demi-tiges de 1,30 à 1,50 m.

La taille à la plantation (sauf les pêchers) : Taillez les branches principales en supprimant 1/4 de leur longueur (toujours sur œil tourné vers l’extérieur). Supprimez les branches centrales et les brindilles pour aérer la ramure. Les années suivantes, réalisez une taille de nettoyage.

Les fuseaux et quenouilles

Ces arbres ont un tronc court et plusieurs branches charpentières partant dans toutes les directions. Pour les petits jardins, il est recommandé de les planter tous les 4 à 5 m.

La taille à la plantation (sauf les pêchers) : coupez les plus belles branches à 40 cm du tronc et des ramifications à 3 ou 5 yeux. Les années suivantes, une taille de nettoyage est nécessaire et suffisante.

Les fruitiers en palmette

Ce sont des formes plates à deux ou quatre branches dont la ramure est maintenue sur un seul plan. Elles garnissent un mur ou décorent une palissade ou une clôture. Espacez-les tous les 1,50 m. Prévoyez les armatures : piquets, fil de fer et raidisseurs ou lattes de bois imputrescible.

La taille à la plantation (sauf les pêchers) : égalisez la longueur des branches charpentières. Taillez de 1/3 toutes les ramifications et palissez sur l’armature. Par la suite, une taille de fructification est obligatoire.

Les cordons

Idéaux pour la création de haies basses gourmandes, ils n’ont qu’un tronc et de courtes ramifications latérales. Ils peuvent présenter 1 ou 2 bras à 0,40 ou 0,80 m. Espacez les cordons simples d’au moins 3 m et installez-les sur des piquets, fil de fer et raidisseurs.

La taille à la plantation : égalisez les longueurs des bras. Chaque année, une taille de fructification est nécessaire.

Les fruitiers nains

Pour transformer un petit espace en un coin gourmand, installez des fruitiers nains en contenant. Jouez la carte des saveurs en choisissant plusieurs fruits pour un extérieur animé toute l’année tant pour son aspect décoratif que gustatif ! Pratiquez simplement, une taille de nettoyage chaque année.

Une nappe phréatique à 60 cm, provoque un fort excès d’humidité au niveau des racines (cerisier et érables). Orientez-vous sur des plantes dites asséchantes comme les saules, les cornouillers, et en fruitier le pommier. Une fois cet espace asséché, vous pourrez reprendre la plantation de vos espèces préférées

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien d’un arbre fruitier ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris