Imprimer
Planter les graines des myosotis pour en obtenir de belles fleurs

Planter les graines des myosotis pour en obtenir de belles fleurs

Publié le 13 janv. 2022

Le myosotis est une plante vivace généralement cultivée comme bisannuelle. Les nombreuses petites fleurs qu’il donne ont initialement une couleur bleue, mais les variétés horticoles permettent d’obtenir des fleurs de myosotis aux teintes roses et blanches. L’avantage est qu’il est très facile de récolter les graines qui se trouvent dans les gousses qui succèdent aux fleurs.

Le myosotis est une plante vivace généralement cultivée comme bisannuelle. Les nombreuses petites fleurs qu’il donne ont initialement une couleur bleue, mais les variétés horticoles permettent d’obtenir des fleurs de myosotis aux teintes roses et

...
Voir

Comment traiter les mauvaises herbes du myosotis ?

Myosotis herbes

La première étape pour planter des myosotis est de retirer les mauvaises herbes de l'endroit où ils seront plantés

Pour obtenir de belles fleurs de myosotis, retirer les mauvaises herbes de la zone de plantation est une étape de départ essentielle. Mais une fois vos myosotis correctement plantés, ils vont rapidement se développer.

Cette plante vivace se ressème spontanément et de façon exponentielle. Ainsi, le myosotis que vous aurez planté dans votre jardin pourra lui-même être considéré comme une "mauvaise herbe" étant donné ses caractéristiques envahissantes.

La meilleure solution pour le contrôler est de retirer au fur et à mesure les fleurs qui auront fané, ce qui évitera que ses graines ne se forment et qu’elles se déposent sur votre terrain.

Les feuilles de myosotis sont-elles toxiques ?

Feuilles myosotis

Un myosotis et ses feuilles

Le plus souvent utilisé comme plante ornementale dans les jardins, le myosotis peut aussi être employé pour ses propriétés médicinales (même si les phytothérapeutes eux-mêmes y ont peu recours). Il possède en effet des vertus tonifiantes, apaisantes et anti-inflammatoires. Ainsi, le myosotis ne présente aucune toxicité particulière.

Néanmoins, par mesure de précaution, on n’en fera pas usage chez les enfants en bas âge ou chez les femmes enceintes que sur avis médical. Mais chez le reste de la population, aucune preuve de toxicité éventuelle ne contre-indique son utilisation. À noter cependant que consommé de manière excessive, le myosotis est fréquemment responsable de troubles digestifs.

Récolter les graines de myosotis

Les fleurs des myosotis, lorsqu’elles fanent et qu’elles sont laissées sur l’arbre, donnent des gousses miniatures contenant les graines. En temps normal, une fois sèches, ces gousses laissent s’échapper ces graines qui repousseront naturellement, de véritables semis spontanés.

Il est donc assez aisé de récolter les graines du myosotis à partir de ces petites gousses. Vous pourrez ensuite réaliser vos propres semis en début d'été voire jusqu'à la fin d'été dans les régions dans lesquelles le climat est doux.

Il suffit de couvrir les graines de terreau et d’arroser régulièrement jusqu’à la germination. Assurez-vous de maintenir 10 centimètres d’écart entre chaque pousse et vous pouvez les replanter à l’emplacement qui vous convient au cours de l’automne.

Quelles sont les maladies du myosotis et comment les traiter ?

Maladies myosotis

Exemple d'une altise (puce de jardin)

Quoique robuste, le myosotis n’est pas à l’abri de diverses maladies. Sur de jeunes myosotis déjà en fleurs et par un temps excessivement chaud et sec, les altises (puces des jardins) peuvent être très nuisibles.

Arrosez abondamment et régulièrement vos myosotis, mais évitez de mouiller les feuilles lors de l’arrosage, car cela favorise le Botrytis cinerea (pourriture grise) caractérisé par des taches grises sur les feuilles et l’oïdium (taches blanchâtres comme de la poussière sur les feuilles), la maladie qui touche le plus les myosotis.

Une solution à base de bicarbonate de soude permet de prévenir ce type de maladies. Le purin de prêle, la bouillie bordelaise et surtout les solutions à base de soufre sont efficaces.

Taille des myosotis

tailler myosotis

Bien que le myosotis n'ait pas besoin d'être taillé, il faut cependant l'arroser régulièrement par temps sec

C’est un des avantages des myosotis : ils ne nécessitent aucune opération de taille. Pensez simplement, par temps sec, à les arroser régulièrement (sur un sol bien drainé) et à retirer les fleurs fanées. Une fois la floraison terminée, en automne, rabattez simplement les myosotis pour les protéger de l’hiver.

Vous avez des questions concernant la plantation des graines de myosotis ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420

Réf. : C-myosotis-graines
Sauvegarder dans une liste de favoris