Imprimer
Quinoa : plantation, culture et récolte

Quinoa : plantation, culture et récolte

Publié le 19 janv. 2022

Il s’est imposé dans nos assiettes depuis quelques années, très apprécié pour son délicieux goût de noisette, son absence de gluten et ses hautes qualités nutritionnelles. On sait moins que sa culture au jardin est très décorative et nécessite peu d’entretien. 

Il s’est imposé dans nos assiettes depuis quelques années, très apprécié pour son délicieux goût de noisette, son absence de gluten et ses hautes qualités nutritionnelles. On sait moins que sa culture au jardin est très décorative et nécessit

...
Voir

Présentation du quinoa

Champs quinoa

Le quinoa est consommé depuis plus de cinq millénaires

Le quinoa ou Chenopodium quinoa fait partie de la famille des Amaranthacées comme ses cousins la blette et l’épinard. Cette pseudo-céréale est originaire des Andes péruviennes et boliviennes où on la cultive et la consomme depuis plus de cinq millénaires. En 2007 ont eu lieu les premiers semis de quinoa en Anjou. Depuis, de nombreux jardiniers ont testé avec succès la culture du quinoa en France. Elle retrouve parfois au potager son cousin sauvage, le chénopode blanc, originaire d’Asie, qui s’est naturalisé en Europe et dont le feuillage est comestible (et médicinal) pour les humains et le bétail.

Le quinoa a un cycle de végétation annuelle : on le sème au début du printemps pour récolter ses graines en fin d’été. La tige épaisse, parfois rougeâtre, du quinoa peut se hisser jusqu’à plus de 2 m de hauteur. Les feuilles alternes sont ovales vers la base puis plus petites et lancéolées vers le sommet. Leur forme et leur couleur varient en fonction de la variété du quinoa. Le quinoa fleurit en début d’été sous forme d’une multitude de fleurettes globuleuses groupées en longues panicules. Les fleurs sont suivies d’akènes ou fruits secs qui cachent sous trois couches (périgone, péricarpe et épisperme) des petites graines dont le diamètre ne dépasse pas 2 mm.

Ces graines se consomment entières ou moulues en farine ou en semoule. Elles sont prisées par les intolérants au gluten, car elles en sont dépourvues. Elles sont riches en protéines végétales, apportant tous les acides aminés nécessaires au bon équilibre alimentaire. Elles sont également une excellente source de minéraux et de vitamines. Faites pousser le quinoa en lignes au potager, en mélange de variétés pour la beauté des couleurs des feuillages, floraisons et fructifications. Cultivez-le en alternance avec des grands tournesols et de la phacélie.

Espèces et variétés de quinoa

L’espèce quinoa se décline dans ses contrées originelles en de multiples variétés sélectionnées pour leur adaptation au lieu de culture (altitude, hygrométrie, sol…).

Quinoa

Taille : de 1 à 3 m selon la variété. 

Floraison : panicules aux teintes variées : crème, jaune d’or, orange, rose, vert, rouge, brun… Graines blanches, ocre, grises, brunes, noires, rouges… 

Qualités : présence altière, originale et décorative au potager, croissance rapide, entretien réduit, bon rendement. 

Semis et plantation du quinoa

Serre potager

Serre de jardin

Où faire pousser du quinoa ?

Sol : Le quinoa apprécie une terre bien ameublie, plutôt fertile et bien drainée.

Exposition : Installez-le au soleil pour une floraison donc une fructification optimale. Abritez des courants d’air qui font chavirer les plantes les plus hautes. À défaut, vous pourrez les tuteurer.

Comment semer le quinoa ?

Pour un semis à l’abri : Semez le quinoa dans une terrine emplie d’un bon terreau de semis. Vous pouvez hâter la germination en plaçant au préalable les graines une semaine au réfrigérateur. Semez clair et couvrez les graines avec une fine couche de terreau. Vaporisez et placez à lumière tamisée à 12-18 °C (serre, véranda, châssis). Maintenez le terreau frais sans excès par des vaporisations fines régulières. Dès que les plantules ont deux vraies feuilles, repiquez-les en godets dans un terreau plus riche type terreau de plantation. Repiquez en place, au potager quand les plantules ont 4 à 5 feuilles. Espacez-les de 50 cm.

Pour un semis directement en place : Préparez soigneusement le sol du potager (désherbage, ameublissement avec la grelinette) et amendez-le avec du compost mûr ou un amendement organique à base de fumures compostées. Semez clair, en lignes espacées de 50 cm. Couvrez légèrement les graines et tassez avec le râteau. Arrosez en pluie fine. Couvrez avec un voile de forçage si la température nocturne passe encore sous les 10 °C.

Culture du quinoa

Arrosage du quinoa

Arrosez régulièrement, mais sans excès, pour faciliter la reprise des plants repiqués ou la germination des graines. En région sèche, vous pouvez limiter les arrosages en paillant le sol entre les rangs. Binez et sarclez entre les rangs une à deux fois pendant l’été. Évitez de mouiller le feuillage, surtout en fin d’été, car le quinoa craint l’excès d’humidité.

Fertilisation

Inutile après la plantation.

Multiplier le quinoa

Le quinoa se multiplie par semis avec des graines en sachet ou récoltées à la maison.

Parasites et maladies du quinoa

En milieu trop humide, le quinoa peut se montrer sensible au mildiou. Attention aux limaces friandes des jeunes plants de quinoa. Les jeunes plants de quinoa sont parfois attaqués par les pucerons, mais jamais de façon dommageable.

Récolte du quinoa et utilisation

Graines quinoa

Graines de quinoa

Récolte du quinoa

La récolte a lieu en fin d’été, lorsque les graines sont mûres et commencent à se détacher des inflorescences. Coupez les tiges et liez-les. Placez ce bouquet tête en bas dans un endroit sec et aéré. Quand les inflorescences sont parfaitement sèches, frottez-les entre vos mains au-dessus d’un récipient pour récupérer les graines.

Éliminez la pellicule riche en saponine qui protège les graines en les lavant plusieurs fois à l’eau claire. Puis faites sécher les graines en les étalant sur du papier absorbant au soleil. Conservez les graines parfaitement sèches dans un bocal fermé hermétiquement.

Utilisation

Faites bouillir le quinoa une dizaine de minutes dans trois volumes le volume d’eau. Le signe qu’il est cuit : la graine s’ouvre légèrement. Consommez le quinoa comme le riz en accompagnement de viandes, de poissons, de légumes.

Invitez-le dans les salades, dans les gratins, les soupes, les sushis, les steaks végétariens, les légumes farcis, les risottos, les poêlées, les galettes de légumes... Les feuilles fraîches de quinoa peuvent également se consommer crues ajoutées dans un mesclun ou cuites rapidement comme des épinards avec de la crème ou du beurre.

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou la culture du quinoa ?

N’hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

 

 

 

Réf. : C-quinoa-plantation
Sauvegarder dans une liste de favoris