Imprimer
agave americana

Agave : variétés, plantation et entretien

Publié le 27 mars 2019

L’agave est une belle plante grasse qui pousse sous des climats chauds au sol aride. Son aspect spectaculaire et graphique attire les amateurs de plantes exotiques. Elle embellit les jardins de rocaille, de bord de mer ou les collections de cactées.

L’agave est une belle plante grasse qui pousse sous des climats chauds au sol aride. Son aspect spectaculaire et graphique attire les amateurs de plantes exotiques. Elle embellit les jardins de rocaille, de bord de mer ou les collections de ca...

Voir

Présentation de l’agave

Plante succulente, l’agave vient des contrées chaudes du Mexique, des Antilles et d’Amérique centrale. Acclimatée dans nos jardins, elle arrive à y prospérer en sol très bien drainé. Plusieurs espèces sont disponibles pour les jardins, plus ou moins rustiques. Cette adaptation en fait un élément remarquable de certaines compositions chez les amateurs de jardins d’allure exotique ou de rocailles sèches.

L’agave résiste bien aux hivers sur nos littoraux, dans les jardins du sud et de façon générale dans les endroits abrités du gel comme beaucoup de jardins citadins en climat océanique. Les agaves rustiques proposés pour l’extérieur arrivent même à prendre une grande ampleur, autant que dans leur milieu naturel. Mais dans les régions aux hivers rigoureux, il vaut mieux cultiver des espèces plus petites en intérieur (par exemple Agave victoria-reginae) pour les protéger des températures froides.

agave americana medio picta

Agave americana Medio-picta

Les feuilles charnues de l’agave sont plus ou moins épaisses selon les espèces. Se développant en rosettes qui peuvent monter assez haut et s’étaler sur une grande largeur, les feuilles sont souvent bleutées. Elles se terminent par une pointe acérée et présentent de fortes épines sur les bords. Il faut donc les éloigner des zones de passage très fréquentées, et des jeunes enfants.

L’envergure des agaves varie selon l’espèce, allant jusqu’à 2 m de haut et 3 m de large pour les plus imposantes. Certaines espèces restent de taille moyenne, entre 50 cm et 1 m de large, mais produisent de nombreux rejets. La croissance est assez lente.

Cette plante grasse est monocarpique, c’est-à-dire qu’elle ne fleurit qu’une fois, en été, puis meurt. Cette floraison arrive lorsque la plante est assez âgée, souvent au bout de plus de 10, 20 ou 30 ans. Les fleurs de l’agave sont mellifères et nectarifères. Les hampes florales épanouies en été sont souvent gigantesques, comme celle de l’espèce américaine qui culmine à 10 m de haut et dure plusieurs mois.

Les rejets produits par la plante mère prennent ensuite le relais. Dans les endroits où l’agave se plaît, elle peut produire de très nombreux rejets et ainsi devenir envahissante en colonisant le terrain.

Bon à savoir : l’agave fait partie des plantes utilisées pour leurs propriétés médicinales (antibactérienne, antiseptique, diurétique). Elle est utilisée pour son pouvoir sucrant (sirop d’agave) et sert à la fabrication de deux alcools forts, le mescal et la téquila (produite à partir de l’espèce Agave tequilana) au Mexique. L’agave est également une plante textile dont les fibres servent à la fabrication de cordes, sandales, nattes, vêtements.

Variétés d’agave

Les espèces d’agave sont assez nombreuses et les variétés encore plus. Parmi les plus rustiques à utiliser au jardin, voici les plus intéressantes :

Agave du Mexique – Agave americana

Description : très beau feuillage gris-bleuté, feuilles très épaisses aux aiguillons acérés. La plante adulte atteint 2 m de haut et 2,50 m de large. À mettre en valeur avec des plantes à fleurs bleues comme les sauges et agapanthes. Il existe plusieurs variétés aux feuilles marginées de jaune ou de blanc, très décoratives, un peu moins hautes (1,50 m environ) et aux feuilles un peu plus fines.
Qualité : l’agave du Mexique résiste aux courtes gelées jusqu’à -10 °C. Tout à fait adaptée aux rocailles et jardins de cactées sur graviers.

Agave attenuata

Description : cet agave développe un toupet de feuilles assez courtes et très larges, vert clair à bleuté au bord lisse, sur un tronc atteignant 60 cm à 1 m de haut environ, ce qui lui donne un aspect perché. Elle produit des rejets à la base et, au bout de 15 à 20 ans, une floraison spectaculaire sur une très haute hampe florale qui se dresse puis se courbe vers le sol, garnie de fleurs blanc jaunâtre. Ces hampes lui ont donné le surnom d’agave à cou de cygne.
Qualité : plante très originale qui peut créer une animation intéressante, mais elle est gélive (ne supporte pas que les températures descendent en dessous de 2 °C) donc à réserver aux jardins méditerranéens.

Agave montana

Description : rosette régulière de feuilles larges et courtes, vert bleuté et sur lequel les épines acérées brunes et le long aiguillon également brun en bout de feuille contrastent.
Qualité : la plante très compacte est la plus rustique de tous les agaves, résistante jusqu’à -20 °C, car poussant en haute montagne dans son milieu naturel. Elle ne produit pas de rejets.

Agave ovatifolia

Description : rosette régulière de feuilles très larges, vertes ou bleutées, à épines courtes. La plante pousse peu en hauteur, sur environ 1 m, mais s’étale sur 2 m en largeur.
Qualité : agave bien rustique, adapté aux jardins secs très chauds en été et assez froids en hiver (-15 à -20 °C), donc adapté à certains climats continentaux.

Agave parrasana

Description : rosette de 50 cm de haut environ, très fournie et compacte avec de nombreuses feuilles larges et dressées, presque plates, donnant à la plante un aspect de gros artichaut. Celles-ci sont bleutées et très épineuses.
Qualité : plante décorative d’aspect régulier, à associer avec d’autres espèces de rocaille ou de massif exotique. Rustique jusqu’à -10 °C en terrain très bien drainé.

Agave havardiana

Description : feuilles dressées, très épineuses, argentées en rosette de 50 à 60 cm de haut et 70 cm de large.
Qualité : plante rustique jusqu’à -15 °C, à utiliser en rocaille pentue, en jardin de graviers ou en massif de plantes résistantes à la sécheresse comme les sedums.

Agave victoria-reginae

Description : c’est la plus décorative et la moins féroce, puisque ses feuilles sont exemptes d’épines. Seul un aiguillon subsiste au bout des feuilles. Les rosettes de 50 à 60 cm de haut et de large sont sphériques et densément garnies de feuilles marbrées de blanc. Croissance très lente et longue durée de vie.
Qualité : plante graphique idéale dans un jardin contemporain, mais gélive à partir de -5 °C.

Plantation de l’agave (vidéo)

Où planter l’agave ?

Sol

La première condition pour réussir la culture d’un agave est le drainage du sol. Celui-ci doit impérativement être perméable et plutôt poreux, et ne pas retenir l’eau en hiver. Les terrains pauvres ou calcaires sont acceptés. En sol caillouteux de rocaille ou sur graviers, les agaves vivent longtemps sans souci.

Exposition

Le plein soleil est recommandé, tous les agaves poussant au naturel dans les régions très ensoleillées. L’endroit doit être abrité des vents froids surtout pour les espèces faiblement rustiques.

Quand planter l’agave ?

La plantation s’effectue de mars à juin, selon les régions, et en sol bien réchauffé.

Comment planter l’agave ?

En pleine terre

Respecter les distances de plantation selon les espèces (prendre l’envergure adulte) a une grande importance, car les feuilles sont dures et comportent des pointes et épines.
Un emplacement assez isolé dans une rocaille est souvent préférable, mais les associations avec d’autres plantes sont aussi possibles. Dans ce cas, choisir des plantes couvre-sol basses pour la proximité et des vivaces plus hautes un peu plus loin.

En pot

1. Choisissez un gros pot au départ pour ne pas avoir de rempotages successifs à faire.
2. Drainez bien le fond du pot avec des graviers ou de la pouzzolane.
3. Étalez une couche de gravier en surface.

Entretien de l’agave

Arrosage de l’agave

En pleine terre

L’agave est une plante sobre habituée à ne pas recevoir de pluie pendant des étés entiers. Arrosez de temps en temps en été et si le printemps est très sec, cet arrosage servira surtout aux plantes associées.

En pot

Arrosez régulièrement, mais peu fréquemment, sans toutefois laisser le substrat sécher entièrement.

Fertilisation

En pleine terre

La fertilisation est inutile.

En pot

Les agaves se contentent de sols pauvres et rocailleux. Un à deux apports d’engrais organique par an suffisent.

Protection hivernale

En pleine terre

La protection hivernale n’est pas aisée à mettre en place, aussi il vaut mieux choisir dès le départ une plante adaptée au climat du jardin. Il existe des agaves plus ou moins rustiques, il faut bien regarder les indications de rusticité au moment de l’achat.

En pot

Les agaves non rustiques cultivés en pot doivent être rentrés hors gel en hiver, dans une véranda par exemple. Les rustiques resteront dehors, mais le pot sera enveloppé de voile d’hivernage ou d’un paillon, car le volume de terre n’est pas suffisant pour protéger les racines du froid.

Taille de l’agave

Les agaves ne se taillent pas. Quand la hampe florale est fanée, la plante va se flétrir, mais il faut attendre quelques mois avant de la supprimer.

Multiplier l’agave

L’agave se multiplie seul grâce à ses rejets. On peut en prélever certains, ceux placés le plus loin en périphérie, de façon à les implanter ailleurs.

1. Laissez sécher le rejet trois jours au soleil avant de le replanter.
2. Arrosez 15 jours plus tard.

Les agaves qui ont fleuri produisent aussi des graines qui peuvent germer et s’enraciner, en donnant de jeunes rosettes qu’il sera facile de prélever.

Attaques et maladies de l’agave

En sol bien drainé, l’agave ne souffre d’aucune maladie et n’attire pas les parasites.

En pot, il faut éviter les arrosages trop fréquents qui peuvent provoquer une pourriture au niveau du collet.

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien de l’agave ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris