Imprimer
Chou

Choux : variétés, plantation et culture

Publié le 27 févr. 2019

Légumes santé par excellence, les choux ont de la présence au potager et même parfois au jardin d'ornement ! En panachant les variétés, les récoltes s'étalent toute l'année. Les clés de la réussite : soleil, sol très fertile et arrosage suivi tout l'été.

Légumes santé par excellence, les choux ont de la présence au potager et même parfois au jardin d'ornement ! En panachant les variétés, les récoltes s'étalent toute l'année. Les clés de la réussite : soleil, sol très fertile et arrosage suivi ...

Voir

Présentation des choux

choux romanesco

Chou Romanesco

De la famille des Crucifères comme les radis et les navets, le chou (Brassica oleracea) est une espèce du genre Brassica qui compte une trentaine d'espèces sauvages, dont le colza (Brassica napus) et la moutarde à feuilles (Brassica juncea). Le genre Brassica se caractérise par un feuillage lobé, des fleurettes à quatre pétales blanc crème ou jaune pâle et la présence d'huiles à senteur épicée ou poivrée dans les feuilles et les graines. L'espèce oleracea est bisannuelle, mais sa culture est généralement annuelle offrant des récoltes s'étirant principalement de l'été jusqu'en fin d'hiver grâce à de nombreuses variétés très rustiques.

Brassica oleracea a donné naissance depuis l'Antiquité aux milliers de variétés disponibles sur le marché aujourd'hui. Ces choux aux allures très variées sont regroupés selon leur aspect et la partie de la plante consommée. En tant que légume-feuille, on trouve :

- le groupe 'Acephala' : Comportant des choux non pommés verts ou colorés aux feuilles lisses ou frisées ;

- le groupe 'Capitata' : Offrant une grande diversité de choux pommés verts ou rouges à feuilles lisses ou cloquées et fortement nervurées ;

- et enfin le groupe 'Gemmifera' ou chou de Bruxelles : Dont on consomme les petites pommes miniatures portées par une haute tige épaisse.

Le chou consommé comme légume-fleur compte deux groupes :

- 'Botrytis' : Le chou-fleur aux fleurs stériles généralement blanc crème ;

- et 'Cymosa' : Le brocoli aux bouquets de fleurs denses vert bleuté.

Le chou fait aussi partie des légumes racines par l'entremise du chou-rave issu du groupe 'Gongylodes'. En fait, ce qui est consommé chez ce chou n'est pas la racine, mais un renflement à la base de la tige.

Les choux chinois ne sont pas issus de l'espèce oleracea comme les choux qui précèdent, mais de Brassica rapa qui comporte trois groupes :

- Deux sont prisés pour leurs feuilles 'Chinensis' ou pak-choï et 'Pekinensis' ou pe-tsaï.
- Le troisième 'Rapifera' l'est pour sa racine, c'est le populaire navet.

Réservez la culture des choux à la pleine terre. Seuls les choux d'ornement se prêtent à la culture en pot. Les autres, même s'ils sont souvent très décoratifs, souffrent d'un volume de terre restreint qui sèche et s'appauvrit rapidement.

- Cultivez-les en lignes au potager, intercalés avec des légumes au graphisme contrasté comme des poireaux et des fleurs de saison aux coloris vifs (dahlias, zinnias).
- Ou intégrez-les aux massifs de fleurs. Les variétés non pommées au beau feuillage texturé et coloré sont idéales pour cet usage !

Le saviez-vous ? Les choux d'ornement sont issus du groupe 'Acephala' (les choux ne formant pas de têtes ou de pommes) réputé pour leur grande rusticité qui leur permet de rentrer dans les compositions automnales en compagnie des chrysanthèmes, des bruyères, des violas et des petits arbustes à baies.

Variétés de choux

Un jardin même petit se doit d'accueillir quelques représentants de la grande tribu des choux. Certains s'invitent de plus en plus souvent aux tables des restaurants pour leur beauté graphique comme le chou Romanesco ou leurs atouts santé intégralement préservés quand on ajoute quelques-unes de leurs feuilles fraîchement cueillies (chou Kale par exemple) dans un smoothie vert. Achetez les plants des valeurs sûres et testez des variétés moins courantes par semis pour varier leurs plaisirs gustatifs et visuels (couleurs, formes et textures).

- Chou-fleur

Chou le plus cultivé et consommé sur notre territoire. Culture parfois capricieuse. Port étalé. Feuillage large, vert glauque, ondulé et nervuré. Les inflorescences globuleuses forment une tête ronde et pleine crème, mais aussi verte, jaune ou violette ! Peu résistant au froid (0 à -5 °C). Récolte en été ou en automne.
Les variétés incontournables : ‘Boris F1’ à grosse pomme blanche récoltée en été et à croissance rapide, ‘Graffiti F1’ à pomme violette d'excellente qualité gustative.

- Chou de Bruxelles

Aspect de « petit arbre à choux » avec sa tige robuste terminée par de grandes feuilles vert bleuté longuement pétiolées. Petites pommes rondes et fermes serrées tout le long de la tige. Végétation lente (7 mois environ). Port érigé. Bonne résistance au froid (-5 à -10 °C).
Les variétés incontournables : ‘Bright’ à végétation haute (1,20 m) et à récolte précoce, dès septembre et ‘Sandra’ connue pour sa rusticité et sa productivité.

- Chou brocoli

Bonne résistance au froid, culture facile, annuelle ou bisannuelle selon la variété. Les brocolis précoces se récoltent en été et en automne de l'année du semis. Leurs pommes compactes sont vertes ou violettes. Des rejets latéraux se forment à l'aisselle des grandes feuilles. Les brocolis à jets, de culture généralement bisannuelle (automne de la 1re année jusqu'au printemps de la 2e année) produisent des petits bouquets verts, blancs ou violets, à l’aisselle de chaque feuille, portés par une tige pouvant être consommée comme une asperge.
Les variétés incontournables : ‘Verdia’ aux têtes rondes et compactes, ‘Romanesco’ aux décoratives petites pommes pyramidales vert pâle disposées en spirale, saveur très fine et douce (parfois classé comme chou-fleur).

- Chou-rave

Ce chou présente une tige renflée à sa base formant une boule charnue vert tendre ou bleu violet au-dessus du sol. Les feuilles naissent sur ce renflement. Culture rapide pour un chou (2,5 à 3 mois). Plutôt rustique (-5 à -10 °C). Port touffu.
Les variétés incontournables : ‘Superschmelz’ variété tardive aux très grosses raves blanches bien tendres, ‘Bleu azur star’ précoce aux raves ovales et violettes.

- Chou cabus

Chou à pomme dense ronde ou pointue. Feuilles larges, arrondies et lisses vertes ou rouges. Se prêtent bien à la lactofermentation (le chou de la choucroute !). Récolte toute l'année en panachant les variétés.
Les variétés incontournables : ‘Tête de Pierre F1’ à la pomme verte très compacte résistant bien à l'éclatement et ’Redski’ récolté en été à la pomme pourpre brillant extra cru ou braisé.

- Chou de Milan

Chou à pomme frisée. Grande résistance au froid permettant des récoltes hivernales.
Les variétés incontournables : ‘Gros des Vertus’ variété productive qui porte bien son nom avec son énorme pomme bien serrée vert teinté de rouge par le froid et ‘Serpentine’ à récolte estivale, parfait cru en salade ou cuit pour les farcis.

- Chou frisé aussi appelé chou Kale

Chou non pommé beau au potager comme au jardin d'ornement. Longues feuilles découpées frisées ou cloquées, réparties le long d'une tige pouvant s'élever à plus d'un mètre. Très rustique (-15 °C) et moins gourmand en fertilisants que les choux pommés.
Les variétés incontournables : ‘Reflex F1’ à feuillage vert vif abondant et frisé et ‘Redbor F1’ à feuilles bleu violet.

- Chou chinois

À mi-chemin entre la salade et le chou. Feuilles vert pâle tendres et fines. Texture croquante et saveur sucrée. Culture rapide.
Les variétés incontournables : le pe-tsaï forme une pomme ferme et allongée aux feuilles gaufrées largement nervurées de crème. Le pak-choï évoque la blette avec sa rosette de feuilles lisses vert clair à vert soutenu.

Plantation des choux

Où planter les choux ?

Sol

Les choux apprécient un sol profondément ameubli, consistant (riche en argile), très fertile et qui reste frais en été. Ils craignent les sols acides dont le pH est inférieur à 6,5. Pour aider la formation des fruits (chou-fleur et brocoli), amendez le sol avec des cendres de cheminée riches en potasse.

Exposition

Offrez-leur une exposition ensoleillée pour un rendement optimal. La mi-ombre est possible en région méridionale.

Bon à savoir : le chou-fleur est sensible aux fortes chaleurs comme au froid.

Pierre-Adrien
pierre adrien conseil choux

Quand planter des choux ?

Selon les variétés, la plantation de choux achetés en godets se fait du début du printemps jusqu'en début d'automne.

Comment planter les choux ? (vidéo)

1 - Soignez la préparation de l'emplacement. Le sol doit être ameubli en profondeur et enrichi généreusement, si possible l'automne précédent, avec des fumures bien décomposées.
2 - Trempez les godets afin de réhydrater la motte des racines. Si les plants sont à racines nues, pralinez-les avec une boue liquide.
3 - Creusez un trou dans la terre meuble et mouillez-le à l'arrosoir avant de planter.
4 - Installez les plants en les enterrant jusqu'aux premières feuilles. « Bornez » les plants en enfonçant le plantoir à quelques centimètres et en pressant la terre contre la tige et les racines.
5 - Respectez un espace vital de 40 à 80 cm selon le développement ultérieur du chou.
6 - Terminez par un arrosage copieux. La culture longue de la majorité des choux permet de cultiver des fleurs estivales, des aromatiques éphémères (coriandre, basilic) ou d'autres légumes à culture rapide comme les radis ou les salades dans les espaces libres.

Culture des choux

Arrosage des choux

La réussite de la culture des choux tient dans le maintien d'un sol frais par des arrosages réguliers et copieux. Le risque de montaison des choux chinois et la malformation des pommes de chou-fleur sont évités par un arrosage suivi.

Paillez pour limiter les arrosages. Si vous ne paillez pas, binez régulièrement pour limiter les mauvaises herbes et favoriser la pénétration de l'eau. Ramenez de la terre contre le collet des choux pour un meilleur enracinement et ancrage au sol limitant les effets du vent.

Fertilisation

Vous pouvez doper la croissance de ces gourmands avec un apport de purin d'ortie dilué tous les 15 jours de mai jusqu'à septembre.

Protection hivernale

Limitez l'effet du gel des choux récoltés en hiver ou au printemps avec un paillis de feuilles mortes ou de paille.

Couvrez avec un tunnel de maraîcher les choux fraîchement repiqués en automne ou en fin d'hiver.

Multiplier les choux

La multiplication des choux se fait par semis. Respectez bien les dates de semis correspondant au type de chou choisi et à sa variété.

Pour un semis de choux précoce, de février à avril :

1 - Semez au chaud (20 à 25 °C) et à la lumière en terrine.
2 - Repiquez les choux en godets individuels et placez-les à l'abri du gel ou en pépinière quand ils ont 2 à 4 vraies feuilles. Le repiquage provoque l'émission de nombreuses radicelles, gage d'un plant vigoureux.
3 - Installez les plants à leur emplacement définitif 3 à 4 semaines plus tard après le repiquage intermédiaire.

Pour un semis de choux en fin de printemps jusqu'en début d'automne :

1 - Semez au potager, dans un coin pépinière quand la variété de chou apprécie le repiquage ou directement en place en veillant à semer clair (1 graine tous 3-4 cm).
2 - Éclaircissez après la formation des premières feuilles en conservant le plus beau plant.
3 - Jetez au compost ou repiquez les choux en surplus.

Attaques et maladies des choux

- Un sol acide et/ou humide favorise la hernie du chou. Des excroissances sur les racines bloquent le développement du chou et entraînent le flétrissement du feuillage.
- Un temps froid et humide peut favoriser l'apparition de mildiou (duvet blanchâtre à la face inférieure des feuilles) sur les jeunes plants de chou.
- Les limaces et escargots sont friands des plants fraîchement repiqués.
- La cécidomyie, une mouche minuscule pond ses œufs au cœur du chou. Ses larves empêchent la croissance du bourgeon et la formation de la pomme du chou-fleur notamment.
- Par temps chaud à la fin du printemps, le puceron cendré provoque des déformations du feuillage.
- Si le temps est chaud et sec, les altises ou puces de terre piquent le feuillage des jeunes choux et des semis.
- La mouche du chou pond ses œufs au collet des jeunes choux. Les larves creusent des galeries jusqu'aux racines entraînant leur pourriture.
- Enfin, la piéride du chou, un papillon blanc crème pond ses œufs jaunes au revers des feuilles. Les chenilles dévorent ensuite le limbe en ne laissant que les nervures.

Récolte et conservation (vidéo)

Récolte des choux

Les brocolis : se récoltent avant que les bouquets floraux ne s'épanouissent (la pomme ou les jets passent alors du vert au jaune). Récolte : juin à décembre.

Les choux pommés : se récoltent de 4 à 9 mois après le semis. La pomme doit opposer une résistance à la pression de la main. Récolte : toute l'année.

Les choux chinois : se récoltent au fil des besoins. Récolte : septembre à décembre.

Les choux de Bruxelles : se récoltent en partant du bas de la tige quand les petites pommes sont fermes et ont atteint 2 à 3 cm de diamètre. Récolte : juin à décembre.

Le chou-fleur : se récolte quand la pomme est dense et régulière. Récolte : toute l'année possible selon le climat et la variété.

Le chou-rave : se récolte quand la pomme est bien développée (7 à 8 cm de diamètre), mais encore tendre. Récolte de juillet à novembre.

Le chou frisé : se récolte au fil des besoins en partant des feuilles du bas de la tige. Leurs qualités gustatives sont optimales après les premières gelées d'automne. Récolte d'octobre à mars.

Conservation des choux

Les brocolis : se conservent 4 à 5 jours au réfrigérateur. Blanchis quelques minutes, ils se conservent quelques mois au congélateur.

Les choux pommés : se conservent longtemps sur pied. Les variétés d'hiver bien rustiques se récoltent au fil des besoins. En région très froide, il est possible de les arracher avec les racines et de les conserver dans la cave. Les choux cabus se conservent jusqu'à 2 à 3 semaines au réfrigérateur contre une semaine pour le chou de Milan. La lactofermentation ou transformation du chou en choucroute permet de le conserver plus d'un an. Le chou de Milan se conserve moins longtemps (1 semaine).

Les choux chinois : se conservent quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Ils peuvent être lactofermentés.

Les choux de Bruxelles : se conservent une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur. Blanchis, ils se conservent 7 à 8 mois au congélateur.

Le chou-fleur : se conserve 3 à 4 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Blanchi 3 à 4 minutes en petits bouquets et bien égoutté, il se conserve plusieurs mois au congélateur.

Le chou-rave : se conserve jusqu'à 2 semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur. Blanchi, il se garde 3 à 4 mois au congélateur. Râpé, il se prête à la lactofermentation.

Le chou frisé : se conserve quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Vous avez d'autres questions sur l’achat, la plantation ou l’entretien d’un chou ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris