Imprimer
Entretien bassin

Comment entretenir un bassin de jardin ?

Publié le 26 déc. 2018

L’entretien d’un bassin de jardin nécessite aussi bien de surveiller la qualité de l’eau que de prodiguer des soins aux végétaux et poissons qui y vivent. Cet entretien comprend des actions à réaliser toute l’année, et d’autres qui interviennent au fil des saisons.

L’entretien d’un bassin de jardin nécessite aussi bien de surveiller la qualité de l’eau que de prodiguer des soins aux végétaux et poissons qui y vivent. Cet entretien comprend des actions à réaliser toute l’année, et d’autres qui interviennent au ...

Voir

L’entretien de votre bassin de jardin au jour le jour

Les points de vigilance quotidienne

Pour assurer une eau propre et saine à votre bassin d’extérieur, il est essentiel d’assurer :

Une bonne filtration : par le biais d’une pompe immergée pour bassin d’extérieur qui aspire l’eau afin de la faire passer par un filtre ; ce dernier la nettoie avant de la rejeter dans le bassin.

Une bonne oxygénation : l’effet de retour d’eau de la pompe vers le bassin assure une certaine oxygénation, mais celle-ci peut s’avérer insuffisante. Pour augmenter celle-ci, les jets d’eau, cascades et chutes d’eau décoratifs sont très efficaces. On trouve également des oxygénateurs pour bassin appelés « bulleurs », qui réalisent une oxygénation en profondeur pour les bassins les plus exigeants.

Une véritable chasse aux germes : pour tuer les germes qui créent des algues et déstabilisent l’eau de votre bassin, il existe des lampes à ultraviolets particulièrement efficaces. Placées à l’entrée du filtre, elles agissent comme un véritable germicide inoffensif pour les poissons.

Un bon apport en bactéries : distillé au démarrage du bassin et chaque printemps, il est indispensable pour lutter contre l’apparition de vase et d’algues et pour réguler l’équilibre aquatique.

Un nettoyage régulier du bassin : en évitant l’accumulation de feuilles mortes et autres déchets dans l’eau, vous agissez pour une eau plus saine à terme.

Pour avoir une vision claire de l’état de l’eau dans votre bassin de jardin, effectuez des analyses régulières grâce à un kit qui vous donnera la mesure du pH, du GH, les taux de nitrites et de nitrates…

La vidange de votre bassin

Un bassin d’extérieur doit être vidangé entièrement tous les 5 ans. Cette purge ne doit pas intervenir en une seule fois au risque de voir disparaître toutes les bonnes bactéries présentes dans l’eau, et ainsi rompre l’équilibre de l’écosystème présent dans le bassin et en périphérie de celui-ci. Pour assurer cette vidange, renouvelez l’eau du bassin de 20 % par an (10 % au printemps et 10 % en automne).

L’entretien de votre bassin de jardin au fil des saisons

Au printemps, la vie s’éveille

Au printemps, la vie dans votre bassin de jardin reprend ses droits. Il est temps pour vous de gommer les affronts de l’hiver et de remettre en fonctionnement les appareils qui maintiennent le délicat équilibre de cet écosystème :

- Nettoyez la surface de l’eau à l’aide d’une épuisette afin d’en retirer feuilles mortes et brindilles
- Lavez le fond du bassin en prenant garde à ne pas blesser les poissons.
- Aspirez une partie de la vase grâce à un aspirateur de fond (pour plus de précision, pénétrez dans l’eau en vous équipant de cuissardes de pêcheur). Ne retirez pas plus des deux tiers de la vase.
- Taillez les plantes autour du bassin, et supprimez les racines qui débordent.
- Réinstallez les plantes qui avaient été mises à l’abri pour l’hiver. Introduisez de nouvelles espèces si vous le souhaitez.
- Effectuez un apport en bactéries.
- Nettoyez le filtre de la pompe du bassin de jardin. Utilisez l’eau du bassin pour cette opération, afin de conserver les bonnes bactéries ;
- Remettez le système de filtration en marche ;
- Changez l’ampoule de votre lampe à UV ;
- Renouvelez environ 10 % de l’eau par une eau à même température ;
- Observez vos poissons pour tenter de repérer les individus malades s’il y en a et recommencez à les nourrir dès que l’eau atteint une température de 10 °C.

En été, la vie est douce au bord du bassin

- Maintenez un niveau d’eau constant. Celui-ci a tendance à baisser sous le phénomène de l’évaporation.
- Nettoyez si besoin le filtre du bassin après avoir vérifié son état.
- Taillez les plantes qui seraient devenues trop encombrantes.
- Continuez de retirer les éléments extérieurs (feuilles, déchets naturels…) avec une épuisette.
- Nourrissez les poissons à dose normale en veillant à retirer les éventuels excédents afin qu’ils ne se délitent pas dans l’eau.
- Augmentez l’oxygénation de l’eau en périodes de fortes chaleurs.

En automne, la préparation du bassin pour l’hiver

- Arrêtez le système de filtration lorsque la température de l’eau descend en dessous de 10 °C.
- Sortez la pompe du bassin si celle-ci est immergée à moins de 1 mètre de la surface de l’eau afin qu’elle ne gèle pas (à une profondeur supérieure ou égale à 1 mètre, la pompe peut rester en place). Remisez-la pour l’hiver dans un seau d’eau, à l’abri du gel, afin d’éviter que les joints d’étanchéité ne sèchent et ne se craquèlent.
- Purgez entièrement le filtre afin qu’il ne gèle pas à l’extérieur.
- Renouvelez environ 10 % de l’eau de votre bassin par une eau à même température.
- Augmentez légèrement les rations de nourriture des poissons en début de saison afin qu’ils accumulent des réserves pour l’hiver, puis arrêtez de les nourrir dès que l’eau descend à une température de 9 °C ou moins.
- Retirez les végétaux morts sans procéder à une taille prononcée.
- Rentrez les plantes rustiques qui ne supportent pas le froid. Les plantes flottantes doivent conserver leurs racines dans l’eau et être placées dans un endroit lumineux dont la température ambiante oscille entre 15 et 20 °C.
- Installez si vous le souhaitez un filet de protection, qui limite les chutes de feuilles et de déchets dans l’eau.

À noter : en cas d’automne particulièrement doux, continuez à nourrir vos poissons si la température de l’eau ne descend pas en dessous de 10 °C.

En hiver, le repos de la nature

- Placez une cloche antigel afin de conserver un espace d’oxygénation entre l’eau et la glace. Si vous habitez dans une région peu exposée au gel, vous pouvez installer un bulleur qui empêche la glace de se former (le même appareil qui permet également de maintenir une bonne oxygénation de l’eau toute l’année).
Astuce : vous pouvez aussi laisser flotter une bûche de bois afin d’éviter la formation d’une couche de glace à la surface.
- Rajoutez de l’eau afin de maintenir le bassin à son niveau initial.
- Surveillez régulièrement l’état de votre bassin d’extérieur.

À noter : ne brisez pas la glace si celle-ci apparaît à la surface car vous risqueriez de traumatiser les poissons alors en léthargie dans l’eau.

Bien vous équiper pour entretenir votre bassin

Le matériel nécessaire à l’entretien d’un bassin extérieur

Un système de filtration pour bassin : composé d’une pompe et d’un filtre, il se charge de débarrasser l’eau de ses impuretés principales.

Une lampe à UV : placée à l’entrée du filtre du bassin, elle tue les germes avant leur passage dans le système de filtration.

Une épuisette : votre meilleure alliée pour récupérer les feuilles mortes et autres déchets végétaux à la surface de l’eau.

Un aspirateur de vase : il vous permet d’enlever un excédent de vase dans le bassin, qui pourrait finir par boucher le système de filtration et par tuer les poissons.

Un oxygénateur de bassin : il assure une oxygénation en profondeur de votre bassin d’extérieur.

Un kit d’analyse de l’eau : grâce à lui vous savez toujours où vous en êtes et vous pouvez réagir préventivement.

Les auxiliaires indispensables

Les bactéries

Chaque année, un apport en bactéries est nécessaire pour assurer le bon équilibre de l’écosystème de votre bassin.

Les poissons nettoyeurs

Certaines espèces de poisson se chargent de nettoyer une partie du bassin en s’alimentant. Des auxiliaires efficaces et appréciables.

Vous avez des questions concernant l’entretien de votre bassin de jardin ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris