Imprimer
entretien jardinières

Comment entretenir mes pots et jardinières ?

Publié le 31 oct. 2018

En terre cuite, en bois, en plastique, en fibres ou en zinc, vos pots et jardinières ne demandent pas tous le même entretien. La terre cuite, poreuse, ou le bois, sensible à l’humidité, sont par exemple plus exigeants que le zinc et les matériaux modernes.

En terre cuite, en bois, en plastique, en fibres ou en zinc, vos pots et jardinières ne demandent pas tous le même entretien. La terre cuite, poreuse...

Voir

Entretien des pots et jardinières en terre cuite

Les pots et jardinières en terre cuite ont de nombreuses qualités, en particulier d’être perméables à l’eau et à l’air, ce qui est favorable à la bonne aération et au drainage des racines des végétaux.

entretien pots en terre cuite

Pot en terre cuite

Faire tremper les pots avant leur première utilisation

Les pots en terre cuite sont susceptibles de se fêler lors de brusques changements de température. Pour limiter cet inconvénient, avant toute utilisation faites-les tremper pendant 48 h dans une bassine d’eau. Laissez-les ensuite sécher à l’air libre avant de les remplir de terre.

Éliminer les auréoles calcaires

Avec l'usage, les pots en terre cuite ont tendance à se couvrir de traces blanchâtres dues au calcaire de l’eau d’arrosage. Pour y remédier, frottez les taches avec une éponge grattante imprégnée de vinaigre blanc. Ensuite, pour leur donner une jolie finition, vous pouvez huiler légèrement l’extérieur des pots au pinceau, avec de l’huile de lin ou tout simplement une huile de table.

Remarque : la terre cuite émaillée s’entretient de façon plus simple, en passant un chiffon doux sur la surface des pots et en les épongeant de temps à autre à l’eau savonneuse. En revanche, le bain avant la première utilisation reste de mise, puisque les pots sont poreux à l’intérieur.

Désinfecter les pots entre deux utilisations

Si vous avez l’intention de réutiliser des pots ayant déjà accueilli des plantations, désinfectez-les soigneusement à l’eau de Javel pour éliminer tout risque de transmission de maladies. Rincez-les bien avant la nouvelle utilisation.

Protéger les pots en terre cuite en hiver

Les pots en terre cuite sont inégalement résistants au gel : s’il n’est pas expressément indiqué qu’ils ne sont pas gélifs, mieux vaut prendre quelques précautions en hiver pour éviter qu’ils n’éclatent sous l'effet d'un froid brutal :

- Installez-les près d’un mur, ou dans l’endroit le plus ensoleillé et le moins venté de votre terrasse ou de votre balcon. Retirez les soucoupes.
- Enveloppez-les de plastique bulle, de paille ou de tout autre matériau isolant.

Entretien des bacs et jardinières en bois

Les bacs et jardinières en bois nécessitent un entretien régulier afin de les protéger contre l’humidité, les moisissures et le risque de pourrissement. Un contenant en bois brut (par exemple fabriqué par vous-même) sera traité avant utilisation avec une lasure fongicide. Les bacs achetés en jardinerie ont le plus souvent déjà reçu un traitement préalable :

- S’il s’agit d’un traitement autoclave, il suffira de passer une couche de lasure lorsque le bois semblera vieilli.
- Si le bac a simplement été lasuré ou huilé, il devra être traité chaque année avec un saturateur, qui conservera aussi son aspect extérieur. Le premier traitement sera effectué au bout de la première année ; toutefois, certains bacs sont vendus avec une garantie de deux ans ou plus contre la putréfaction, ce qui repousse d’autant le moment du traitement.

Bon à savoir : si vous voulez peindre un bac ou une jardinière en bois, utilisez une peinture microporeuse pour l’extérieur.

Pierre-Adrien
astuce peinture bac

entretien bacs en bois

Jardinière en bois

Pour éviter le pourrissement intérieur, tapissez les contenants en bois avec un feutre géotextile ; certains bacs et jardinières du commerce sont d’ailleurs déjà vendus doublés. Dans tous les cas, il est nécessaire de percer quelques trous au fond pour laisser s’écouler l'eau d'arrosage excédentaire.

Dernière précaution : afin de les isoler d’un sol humide, il est recommandé de faire reposer les bacs en bois sur des cales, sauf s’ils sont munis de pieds. Par contre, ces bacs sont presque toujours insensibles au gel et ne nécessitent pas de protections particulières en hiver.

Entretien des pots et jardinières en plastique et en fibres

L’un des atouts des matériaux modernes, comme le plastique, la résine et les fibres composites est leur facilité d’entretien : aucun traitement préalable n’est nécessaire et un coup d'éponge ou de chiffon humide suffit à les rendre comme neuf.

Si vous devez réutiliser des pots ayant déjà servi, lavez-les entièrement, intérieur compris, avec de l’eau additionnée de vinaigre blanc, puis rincez-les soigneusement.

entretien pot en zinc

Pot en zinc

Entretien des pots et jardinières en zinc

Les pots et jardinières en zinc, outre leur aspect décoratif vintage, ont un atout de taille : ils ne nécessitent aucun entretien !

Ces contenants sont en réalité fabriqués, non en zinc, mais en acier galvanisé recouvert de zinc : un alliage qui ne rouille pas, mais se couvre au fil des ans d’une pellicule laiteuse naturellement protectrice qui fait tout le charme du matériau. Résistants au gel, les pots et jardinières en zinc n’ont pas non plus besoin de protection en hiver.

Vous avez des questions concernant l’entretien d’un pot ou d’une jardinière ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris