Imprimer
eucalyptus plantation

Eucalyptus : plantation, entretien et taille

Publié le 5 nov. 2019

Venu d’Australie, l’eucalyptus s’est remarquablement acclimaté dans nos jardins bénéficiant d’hivers doux. Présent en région méditerranéenne et sur nos littoraux, cet arbre au feuillage bleuté offre une écorce décorative et une senteur caractéristique.

Venu d’Australie, l’eucalyptus s’est remarquablement acclimaté dans nos jardins bénéficiant d’hivers doux. Présent en région méditerra...

Voir

Présentation de l’eucalyptus

La famille de l’eucalyptus fait partie des myrtacées. Elle comprend de très nombreuses espèces indigènes (plus de 800) dans son aire d’origine, l’Australie, et que l’on retrouve un peu partout dans les pays du pourtour méditerranéen, en Asie, en Afrique du Sud et en Amérique latine. Sous nos climats, un assez petit nombre se rencontre en culture, car le genre Eucalyptus préfère les contrées chaudes pour prospérer.

L’eucalyptus est soit un arbuste assez haut de forme buissonnante, soit un petit arbre de 4 à 8 m de haut, ou un très grand arbre pouvant atteindre plusieurs dizaines de mètres (50 à 90 m). Les espèces proposées pour nos jardins restent entre 10 et 30 m de haut.

Feuilles d’eucalyptus

Feuillages d’eucalyptus

Le feuillage de l’eucalyptus est persistant, aromatique et coriace. Il contient de l’eucalyptol dont la senteur est un mélange de menthe forte et de camphre. Cette huile essentielle est utilisée pour ses propriétés médicinales soulageant les affections des voies respiratoires, et aromatiques pour éloigner les moustiques et insectes piqueurs. Les feuilles gris-argenté à reflets bleutés peuvent être arrondies quand elles sont jeunes puis lancéolées en vieillissant.

Au printemps ou en été, des ombelles de fleurs crème apparaissent, mellifères et légèrement odorantes, suivies par des capsules dures contenant des graines et qui ont la même odeur que les feuilles. Autrefois dans certaines régions, ces capsules étaient enfilées en colliers que l’on plaçait dans les armoires pour éloigner les mites, et autour du cou pour soigner les rhumes.

L’arbre a pour nom vernaculaire « gommier » à cause de la résine qui peut s’écouler du tronc. Ce tronc lisse s’exfolie en bandes chaque année, ce qui produit un décor intéressant, car l’écorce change de couleur. Il présente parfois des renflements au collet et sous la surface du sol, qui s’apparentent à des racines appelées lignotubers. Ces lignotubers remplis d’amidon servent d’organes de réserve pour assurer la survie de l’espèce et peuvent donner naissance à des rejets.

Variétés d’eucalyptus

Parmi les espèces à cultiver sous nos climats, certaines conviennent à des jardins de dimension moyenne, mais la plupart sont conseillées dans les grands jardins ayant la superficie nécessaire pour mettre en valeur ces arbres remarquables.

Eucalyptus gunnii

Port et taille : port érigé sur 15 à 20 m de haut selon les conditions de culture. Houppier s’étalant avec l’âge, qui peut atteindre plus de 5 m de large. Les jeunes feuilles sont arrondies puis s’allongent et deviennent pointues. Petits fruits ovoïdes.

Qualités : jeunes tiges rouges, feuillage argenté bleuté et écorce verte et blanche s’exfoliant chaque année en longues bandes qui laissent voir la nouvelle écorce jaune ou rosée avant qu’elle ne devienne verte. Croissance très rapide. Rustique jusqu’à -15 °C.

L'eucalyptus gunnii France bleu

Eucalyptus dalrymplean

Eucalyptus dalrymplean

Eucalyptus dalrympleana

Port et taille : port élancé sur 20 à 30 m de haut. Arbre vigoureux. Feuilles très longues et pointues, vert foncé avec une nervure médiane jaune. Floraison en pompons blancs au printemps.

Qualités : appelé gommier blanc des montagnes, cet eucalyptus offre une écorce changeante, blanche quand elle est jeune à rose lorsqu’il fait froid. Croissance très rapide. Rustique jusqu’à -15 °C.

Eucalyptus niphophila

Port et taille : port érigé au houppier arrondi sur 6 à 8 m de haut. Feuilles de grande taille, vertes et devenant grises, en forme de faucille. À planter en sol bien drainé et exposition bien ensoleillée.

Qualités : petit arbre très décoratif dont la jeune écorce est blanche striée de vert. Appelé gommier des neiges, il supporte les sols pauvres et les hivers froids avec des températures de l’ordre de -15 à -20 °C.

Eucalyptus stellulata

Port et taille : port élancé puis étalé sur 15 m de haut. Feuilles vert bleuté, fleurs en forme de pompons blancs précoces au printemps.

Qualités : rustique jusqu’à -15 °C et supporte davantage le vent. Croissance plus lente que les autres espèces.

Eucalyptus globulus

Port et taille : très grand arbre au port colonnaire sur plus de 30 m de haut. Tronc massif. Fleurs en pompons crème en mai-juin, feuilles vertes étroites et allongées.

Qualités : appelé gommier bleu, cet eucalyptus est l’une des espèces utilisées en phytothérapie pour son huile essentielle. Les feuilles peuvent servir à des infusions. Croissance très rapide de 2 m par an, il atteint 20 m de haut en 10 ans. Rustique jusqu’à -8 °C.

Plantation de l’eucalyptus

Où planter l’eucalyptus ?

Sol

L’eucalyptus pousse en sol profond, humifère, frais ou humide et à tendance acide ou neutre. Il faut éviter les terrains calcaires pour la plupart des espèces. En sol ordinaire à pauvre, il restera de hauteur moyenne.

Exposition

Cet arbre déteste les vents froids et les courants d’air. Il préfère les expositions ensoleillées et une situation abritée. Il est donc déconseillé de l’utiliser en haie brise-vent même si certains supportent les vents de nos littoraux.

Quand planter le gommier ?

Les meilleures périodes de plantation pour l’eucalyptus sont au printemps et en début d’automne, avant la chute des températures.

Comment planter l’eucalyptus ?

Comment planter un eucalyptus gunnii ?

En pleine terre : Plantez de préférence un gommier très jeune, car plus l’arbre est âgé, plus il reprend difficilement. Réservez un grand espace à l’eucalyptus. Cet arbre pousse vite et prend beaucoup d’ampleur.

En pot : La culture en bac est réservée aux espèces de très faibles dimensions.

L’eucalyptus ne supporte pas d’être associé avec des pins à proximité.

Pierre-Adrien
Pierre-Adrien

Entretien de l’eucalyptus

Arrosage de l’eucalyptus

En pleine terre : Arrosez régulièrement quand le temps est sec.

En pot : Arrosez régulièrement l’eucalyptus en pot du printemps à l’automne, et en milieu de journée l’hiver quand le temps reste sec.

Fertilisation

En pleine terre : La croissance étant très rapide, il n’est pas nécessaire de fertiliser, sauf en sol très pauvre en apportant un compost en automne.

En pot : Apportez un fertilisant complet au printemps.

Protection hivernale

En pleine terre : Les eucalyptus proposés en culture sous nos climats sont rustiques, à condition d’être en situation abritée.

En pot : Les premières années, protégez le jeune arbre et son bac avec un paillis.

Quel entretien pour l'eucalyptus gunnii ?

Taille de l’eucalyptus

La taille de l’eucalyptus est inutile. Il est préférable de ne pas tailler les eucalyptus pour leur conserver un port harmonieux et limiter le travail d’entretien au jardin. Il faut aussi savoir que la taille affaiblit les arbres, de quelque espèce qu’ils soient, et diminue leur vitalité.

Une taille de nettoyage des branches abîmées ou sèches peut s’avérer nécessaire, puis un équilibrage de la ramure, qui sera effectué en fin d’hiver.

Multiplier l’eucalyptus

Le semis est possible à partir des graines récoltées en automne puis conservées au frais et au sec. La germination se fait à 25 °C dans un substrat humide. Les jeunes plants sont cultivés en godets puis plantés au jardin quand les températures restent au-dessus de 10 °C la nuit.

Attaques et maladies de l’eucalyptus

L’eucalyptus est résistant aux parasites, mais certains parasites spécifiques peuvent les attaquer comme le psylle de l’eucalyptus.

La maladie de la galle de l’eucalyptus est aussi un facteur de dépérissement de cet arbre.

Vous avez des questions ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris