Imprimer
Genévrier vert

Genévrier : variétés, plantation et entretien

Publié le 30 déc. 2020

Le genévrier est un conifère très décoratif avec son feuillage touffu, parfois piquant, aux belles teintes bleu gris, vert émeraude ou jaune d’or. Rustique, résistant à la pollution, il offre une diversité de ports et de formes permettant de l’inviter dans tous les jardins et même en pot !

Le genévrier est un conifère très décoratif avec son feuillage touffu, parfois piquant, aux belles teintes bleu gris, vert émeraude ou jaune d’or. Rustique, résistant à la pollution, il offre une diversité de ports et de formes permettant de l

...
Voir

Présentation du genévrie

Genévrier pot

Le genévrier en pot.

Le genévrier ou Juniperus est un genre botanique comportant plusieurs dizaines d’espèces arborescentes et arbustives résineuses. Très rustiques, ils peuplent naturellement forêts et collines de l’hémisphère Nord. De croissance lente à moyenne, les arbres peuvent se hisser à plus de 10 m tandis que les genévriers plus petits culminent de 30 cm à 2 m à l’âge adulte. Les silhouettes évoquent selon la variété un cône, une colonne, une pyramide ou un buisson étalé. Le feuillage persistant présente des feuilles piquantes en forme d’aiguilles ou souples en forme d’écailles. Chez certaines espèces coexistent les deux types de feuilles. Les teintes du feuillage déclinent une large palette de verts nuancés de bleu, de gris, de bronze, d’or...

Les genévriers à port érigé s’utilisent en isolé, intégré dans une haie, pour marquer les allées, l’entrée du jardin ou du potager. Ceux qui offrent une silhouette étalée sont parfaits dans un talus, une rocaille, une bordure de massif. En bac sur la terrasse ou le balcon, ils jouent le rôle de brise-vue et brise-vent.

En pleine terre comme en pot, jouez avec leurs teintes et leurs textures en les mariant avec des graminées, des euphorbes, des sédums, des plantes à feuillage argenté comme les stachys et les armoises.

Bon à savoir :

le genévrier produit des cônes modifiés prenant la forme d’une baie souvent bleutée qui arrive à maturité en 2 ou 3 ans prenant alors une teinte plus foncée.
Ces baies, riches en essences naturelles odorantes et en résines, sont utilisées pour leurs qualités gustatives et olfactives (alcool aux baies de genièvre) ou leurs propriétés médicinales.

Espèces et variétés de genévrier

Une dizaine d’espèces de genévriers a donné naissance à de nombreux cultivars… il y en a pour tous les goûts et toutes les situations. Profitez-en !

Genévrier commun 'Sentinel' (Juniperus communis) Taille et port : Hauteur : 1 à 1,50 m et Epaisseur : 0,50 m. Port érigé, végétation dense. Qualités : genévrier nain extra en bac, belle teinte vert bleuté.

Genévrier rampant ‘Blue Chip’ (Juniperus horizontalis) Taille et port : Hauteur : 0,30 m et Epaisseur : 1 m. Port rampant. Qualités : feuillage bleu qui se teinte de violet en hiver, couvre-sol dense.

Genévrier de Chine 'Stricta' (Juniperus chinensis) Taille et port : Hauteur : 2 à 3 m. Epaisseur ; 0,50 à 1 m. Port conique. Qualités : beau coloris bleu vert, plus grisé en hiver, parfait en grand bac ou dans une rocaille.

Genévrier de Virginie ‘Blue Arrow’ (Juniperus virginiana) Taille et port : Hauteur : 4 m et Epaisseur : 1 m. Silhouette en fuseau. Qualités : teinte bleu métallique, silhouette très graphique.

Genévrier écailleux ‘Blue Carpet’ (Juniperus squamata) Taille et port : Hauteur : 50 cm et Epaisseur : 2 m. Port rampant. Qualités : teinte bleu acier, effet couvre-sol, car végétation tapissante.

Juniperus x media ‘Old Gold’ Taille et port : Hauteur : 1 à 1,50 m et Epaisseur : 3 m. Qualités : teinte jaune d’or, végétation couvre-sol.

Plantation du genévrier

Où planter le genévrier ?

Sol

Le genévrier n’est pas exigeant quant à la qualité du sol pourvu qu’il soit bien drainé. Il tolère un sol sec, calcaire et/ou sablonneux.

Exposition

Offrez-lui un emplacement ensoleillé ou une mi-ombre légère

Quand planter les genévriers ?

Plantez-le en automne ou au printemps.

Comment planter le genévrier ?

En pleine terre

• Allégez le sol s’il est de nature argileuse. Utilisez un compost maison ou du commerce pour améliorer sa structure.
• Hydratez la motte de racines en plongeant le conteneur 10 minutes dans un seau d’eau. Si nécessaire, défaites le chignon de racines pour faciliter l’enracinement.
• Placez le conifère en veillant à ce que la motte de racines soit au niveau ou juste sous le niveau du sol pour éviter qu’elle ne sèche. Comblez avec la terre, créez une cuvette d’arrosage et arrosez copieusement.
• Paillez pour éviter la pousse des mauvaises herbes et conserver un sol frais propice à la reprise.

En pot

• Choisissez un genévrier de petite taille ou à pousse très lente. Offrez-lui un grand pot impérativement percé de trous de drainage.
• Utilisez un terreau drainant type « plantes méditerranéennes » ou mélangez un bon terreau de plantation avec 1/3 de sable grossier ou de graviers.

Entretien du genévrier

Arrosage du genévrier

En pleine terre

Arrosez une fois par semaine les deux premiers étés pour favoriser la reprise. Ensuite, le genévrier supporte bien la sécheresse estivale.

En pot

Arrosez quelques fois au cours de l’été de façon que le substrat ne sèche pas complètement.

Fertilisation

En pleine terre

Inutile.

En pot

Apportez un engrais spécial conifères une fois par mois d’avril à août. Rempotez tous les 3 à 4 ans. Surfacez dans l’intervalle (changez la terre en surface).

Juniperus

Le Juniperus.

Taille du Juniperus

La taille du genévrier est généralement inutile. Pour limiter le développement, épointez pendant l’été.

Protection du genévrier en hiver

Très rustique, le genévrier ne demande aucune protection hivernale.

Multiplier le genévrier

Profitez des rameaux marcottés de certains genévriers. Si vous êtes patient, semez les graines en plaçant le pot dehors. Le froid aide la germination. Le bouturage des extrémités de rameaux est possible dans un terreau de bouturage maintenu frais.

Attaques et maladies du genévrier

Le genévrier est rarement malade. Il peut toutefois en sol mal drainé être sensible à la rouille et au pourridié racinaire. Des parasites peu impactants sur sa survie sont susceptibles de le coloniser. Au printemps, cochenilles et pucerons, et en été quand il fait chaud et sec, les acariens. Les attaques des chenilles de mineuse ou de larves du bupreste sont plus difficiles à éradiquer.

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien d’un genévrier ?

N’hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris