Imprimer
gerbera

Gerbera : variétés, plantation et entretien

Publié le 28 sept. 2018

Le gerbera est une plante vivace très florifère et prolifique, en particulier dans les régions douces, car il est originaire d’Afrique du Sud. Son nom commun est d’ailleurs la marguerite du Transvaal, du nom d’une région de l’Afrique du Sud. On le rencontre aussi en Asie du Sud et en Indonésie.

Le gerbera est une plante vivace très florifère et prolifique, en particulier dans les régions douces, car il est originaire d’Afrique du Sud. Son nom commun e...

Voir

Présentation du gerbera

De la famille des astéracées, la plante produit des tiges robustes, creuses, hautes de 40 à 45 cm environ, portant chacune une magnifique fleur au sommet. La floraison se renouvelle de mai à juillet. La fleur du gerbera, en capitule bien ouvert à plat, peut atteindre 8 à 12 cm de diamètre selon les variétés. De couleur toujours très vive, elle reste épanouie pendant 15 jours, et tient au moins 10 jours en fleur coupée dans les bouquets.

Le feuillage large, persistant en climat doux, mais caduc ailleurs, se développe en rosette à partir d’une touffe basale. Les feuilles sont lobées et entourent les tiges de façon dense, ce qui n’est plus le cas dans les compositions de fleurs coupées puisque seules les tiges fleuries des gerberas sont employées.

fleur gerbera

Gerbera rose vif

Les fleurs de gerbera attirent de nombreux pollinisateurs, en particulier les papillons pour lesquels les larges capitules constituent une station de pose privilégiée.

Elle s’intègre aux massifs d’annuelles ou de vivaces, par exemple à l’arrière des coussins de petites vivaces printanières.

Les gerberas peuvent aussi se cultiver dans un massif d’arbustes nains : ils seront remplacés en milieu d’été, après la fanaison, par des dahlias ou des tulbaghias. En jardinières, n’hésitez pas à varier les coloris pour donner du pep’s à un balcon ou une terrasse.

Variétés de gerbera

Les nombreuses variétés de gerberas disponibles à la vente sont généralement des hybrides issus du croisement entre les espèces Gerbera jamesonii et Gerbera viridifolia. Gerbera blanc, rouge, rose, violet ou même jaune, à fleurs simples, doubles ou semi-doubles, unies ou bicolores, le choix offert par les gerberas est particulièrement riche !

Autre variété horticole (aux conditions de culture identiques), le mini gerbera ou germini, est plutôt destiné à la production de fleurs coupées. S’il est une star chez les fleuristes, il est plus rare en jardinerie. Parmi les multiples variétés de gerbera, voici quelques-unes notables :

Gerbera Twister

Ce magnifique gerbera est particulièrement décoratif avec ses grosses fleurs bicolores évoquant des marguerites.

Gerbera 'Capitol Reef'

Cette variété est très originale avec ses fleurs aux pétales rose bordés de blanc (ou autres coloris).

Gerbera ‘Dolc Amore’

Idéale pour offrir, cette variété présente généralement un rose éclatant ou un blanc pur, mais se décline aussi dans d’autres coloris : rouge, jaune ou violet.

Gerbera 'Garvinea'

Retrouvez ci-dessous tous nos conseils en vidéo pour bien cultiver et entretenir le gerbera 'Garvinea'.

Plantation du gerbera

Où planter le gerbera ?

Exposition

Placez vos gerberas en plein soleil, c’est là qu’ils fleuriront le mieux. Ils peuvent néanmoins supporter une mi-ombre claire une partie de la journée. Dans les jardins du Sud, préférez placer les fleurs de gerbera à l’abri des vents, près d’un mur, d’une haie, ou dans un patio.

Sol

Au jardin, le gerbera demande un sol assez riche pour bien se développer et s’installer plusieurs années. Un bon sol de jardin permet une abondante floraison. Sinon, enrichissez avec du compost chaque année. Il a également besoin d’un sol très bien drainé qui ne retient pas l’eau en hiver, afin d’éviter le gel de la souche. En pot, prévoyez un terreau de bonne qualité, si possible enrichi en matière organique.

Quand planter des gerberas ?

La plantation de jeunes plantes en godets ou conteneurs s’effectue au printemps, quand les gelées printanières sont passées.

Le semis peut se faire sous abri et au chaud (en serre, à 20 °C) en début de printemps. Les plants seront divisés un mois et demi plus tard, et transplantés au jardin ou en pot une fois les dernières gelées passées.

Comment planter le gerbera en pleine terre ?

1. Creusez un trou de la taille de la motte, en sol bien ameubli.
2. Placez la motte et rebouchez en tassant légèrement à la main.
3. Complétez avec du terreau pour que la motte ne sorte pas de la surface du sol.

Respectez une distance de plantation de 50 à 60 cm selon les variétés.

Comment planter le gerbera en pot ?

1. Choisissez un contenant de 40 cm de diamètre au minimum pour y installer un plant.
2. Placez une couche drainante de graviers au fond du pot et ajoutez du terreau.
3. Calez la motte puis complétez tout autour avec du terreau.
4. Conservez 2 cm au minimum entre le niveau de la surface et le rebord du pot pour pouvoir arroser au pied sans faire déborder la terre à chaque arrosage.

Entretien du gerbera

Arrosage

En pleine terre

Le meilleur arrosage est celui qui ne touche ni les fleurs ni le feuillage, donc à l’aide d’un tuyau perforé qui serpente entre les pieds des plantes dans le massif, ou à l’aide d’un goutte-à-goutte. L’arrosage doit avoir lieu tôt le matin ou tard le soir en été, jamais en plein soleil ni en milieu de journée.

En pot

L’arrosage du gerbera en pot doit être régulier pour éviter à la motte de se dessécher. En période chaude et sèche, un arrosage tous les deux jours est nécessaire. Arrosez au pied de la touffe, avec un arrosoir à long bec ou une pomme d’arrosage réglée de façon à avoir un jet assez faible que vous dirigez au pied.

Fertilisation

En pleine terre

Dans un sol suffisamment riche, il est inutile d’apporter de l’engrais. En sol pauvre, ajouter du compost en automne.

En pot

L’apport d’un engrais soluble dans l’eau d’arrosage une fois par mois en période de végétation (entre avril et fin juillet) garantit une meilleure floribondité. Attention à bien respecter les dosages.

Protection hivernale

En pleine terre

Dans les régions douces, une couverture de feuilles sèches au-dessus d’un épais paillis suffit en hiver, si la température ne descend pas en dessous de -5 °C. Dans les autres régions, le gerbera ne survit pas à nos hivers, il faut donc le cultiver en annuelle.

En pot

Rentrez le gerbera en pot dans une véranda hors gel ou une serre.

variétés gerbera

Gerbera 'Capitol Reef'

Taille du gerbera

Enlevez les fleurs fanées au fur et à mesure, en coupant la tige à la base, afin de favoriser le renouvellement des tiges et des fleurs. Rabattez la touffe en fin d’automne au jardin, si vous souhaitez conserver la souche et la protéger du froid.

Multiplier le gerbera

Division

La multiplication peut se faire par division de souche au printemps, à condition d’avoir conservé le gerbera en pot dans une véranda hors gel ou une serre chauffée.

Semis

1. Semez en automne après la récolte des graines sur les fleurs de gerbera fanées.
2. Divisez les plants obtenus en début de printemps puis transplantez-les en pot ou au jardin après les dernières gelées.

La multiplication par semis sous nos climats demande une serre chauffée ou une véranda qui reste à 18°C tout au long de l’hiver.

Attaques et maladies du gerbera

Le gerbera est une plante facile d’entretien, qui résiste bien aux maladies et parasites durant toute la belle saison. Conservée en serre chaude, cette vivace peut subir des invasions de pucerons et aleurodes, et la mineuse des feuilles peut aussi attaquer le feuillage. Pensez à aérer régulièrement pour leur éviter un air trop sec. À l’inverse, une atmosphère chaude et trop humide peut entraîner le développement d’oïdium ainsi que de pourriture grise au niveau du collet.

Idée de composition florale avec des gerberas rouges en vidéo :

Vous avez d'autres questions sur la culture des gerberas ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris