Imprimer
plantation muflier

Muflier : semis, plantation et entretien

Publié le 4 juin 2019

Le muflier, appelé aussi gueule-de-loup, est très populaire depuis des dizaines d’années. Dans les jardins anciens, ses hampes fleuries trônaient au centre des massifs, aujourd’hui il se marie avec des vivaces en massif et jardinières et anime les rocailles.

Le muflier, appelé aussi gueule-de-loup, est très populaire depuis des dizaines d’années. Dans les jardins anciens, ses hampes fleuries trônaient au centre des massifs, aujourd’hui il se marie avec des vivaces en massif et jardinières et anime...

Voir

Présentation du muflier

muflier gueule de loup

Muflier, ou "gueule-de-loup"

Très florifère de juin à octobre, le muflier (Antirrhinum majus) plaît à tous les jardiniers grâce à la diversité de ses coloris chauds aptes à réveiller les compositions au sein du jardin et sur les balcons. En blanc, jaune, rose, saumon, orange, rouge ou pourpre, les nuances sont nombreuses, toujours assez vives.

Les grandes fleurs du muflier se répartissent en épi opulent dans la partie supérieure des tiges plus ou moins longues. Elles présentent une protubérance faisant penser à un museau d’animal, d’où leur surnom de gueule de loup. On appelle aussi la plante « le muflier à grandes fleurs ».

Originaire des régions méditerranéennes, cette plante aime la chaleur, et supporte très bien un fort ensoleillement. Le muflier est vivace, mais il est le plus souvent cultivé en annuelle dans les jardins et sur les balcons, car il ne résiste pas à des températures inférieures à -5 °C. La plante pousse donc au printemps et disparaît en fin d’automne dans toutes les régions en dehors de la frange méditerranéenne où il ne gèle pas en hiver.

Le port général est dressé et bien garni de feuilles lancéolées assez courtes réparties également tout le long des tiges. Selon les variétés, les tiges atteignent 1 m pour les plus grandes, de 50 à 60 cm pour les moyennes et de 20 à 30 cm pour les mufliers nains. Les touffes s’étalent pour donner un couvert végétal assez dense. Certaines variétés ont aussi un port retombant, utilisé pour la culture en suspension.

Variétés de muflier

De nombreuses variétés sont proposées, en général en mélange de coloris. Seules les hauteurs les différencient, car selon les producteurs, les noms peuvent changer.

- Muflier nain (Antirrhinum majus) :

Port et taille : port nain sur 25 cm de haut. Développement en touffes denses. Floraison : juin à septembre

- Muflier 'Lampion' (Antirrhinum majus) :

Port et taille : port nain et retombant sur 25 cm de haut. Floraison : vendu en mélange de couleurs, en fleurs de juin à fin septembre.

- Muflier ‘Majestic’ demi-nain (Antirrhinum majus) :

Port et taille : touffes dressées sur 45 cm de haut. Floraison : grandes fleurs de juillet à septembre en jeunes plants, août à octobre en semis. Les sachets de graines sont vendus en mélange de coloris.

- Muflier 'La Bella Light Pink' (Antirrhinum majus) :

Port et taille : touffes dressées sur 50 à 60 cm de haut. Floraison : superbe floraison rose tirant sur le saumon, à la fois lumineuse et élégante, de juin à septembre.

Semis et plantation du muflier

Où planter le muflier ?

Sol

Le muflier pousse bien dans un sol riche, léger et bien drainé, plutôt neutre (pH neutre). Il n’aime pas les sols lourds et humides où l’eau stagne. Les mufliers nains s’adaptent aux rocailles quand le sol est assez riche.

Exposition

Plantez de préférence à exposition ensoleillée pour favoriser une belle floribondité.

Quand semer ou planter les mufliers ?

Le semis du muflier se fait en début de printemps sous abri, ou en godets sous abri en septembre pour une culture bisannuelle. Il faudra alors repiquer les plants en automne en les laissant sous châssis pour ensuite les mettre en place au jardin en mai après les dernières gelées. Les plants achetés en godets se mettent en place au jardin à partir du mois de mai.

Comment semer ou planter les mufliers ?

En pleine terre

1 - Semez en laissant les graines du muflier à la surface du sol. Arrosez en pluie très fine.
2 - Plantez les jeunes plants dans une terre meuble, qui reste assez fraîche et bien drainée. La motte ne doit pas sortir de la surface de la terre ou du terreau quand la culture se fait en pot. Complétez si besoin avec du terreau après avoir arrosé, une fois l’eau infiltrée. Selon la variété, espacez les plants de 30 à 40 cm les uns des autres.

En pot

Selon la dimension du contenant et la variété, naine, moyenne ou haute, placez 1 à 3 plants par pots, achetés en godets ou semés en mélange de couleurs.

Entretien du muflier

Arrosage du muflier

En pleine terre

Arrosez régulièrement le muflier par temps sec et quand il fait chaud.

En pot

Arrosez très régulièrement les mufliers en pot pour ne pas laisser la motte se dessécher.

Fertilisation

En pleine terre

Planté en sol riche, le muflier n’a pas besoin d’engrais. En sol pauvre, faites un apport de compost 6 mois avant la plantation.

En pot

Faites un apport d’engrais liquide une fois en milieu de saison, dans l’eau d’arrosage.

Protection hivernale

En pleine terre

En région douce, paillez le sol pour favoriser une reprise l’année suivante grâce aux semis naturels.

En pot

En jardinière et potées, la plante est cultivée en annuelle. Elle ne reprend pas l’année suivante.

Taille du muflier

Pincez les tiges des plants issus de semis pour les ramifier. Supprimez les fleurs de muflier fanées au fur et à mesure.

Multiplier les mufliers

Le muflier se ressème seul quand le terrain lui convient.

Attaques et maladies du muflier

La rouille ou le mildiou peuvent attaquer le feuillage. Utilisez des variétés résistantes et épandez du purin de prêle ou d’ail au pied des plants sur sol mouillé. Ces purins sont des fongicides naturels.

Des questions ?

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien de mufliers ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris