Imprimer

Que faire au jardin en hiver ?

En dehors des périodes de gel, jardiner en hiver est non seulement possible, mais souhaitable : plantes à protéger du froid, préparation du sol, tailles… En récompense, vous pourrez continuer la récolte de légumes d’hiver et même faire quelques plantations.

En dehors des périodes de gel, jardiner en hiver est non seulement possible, mais souhaitable : plantes à protéger du froid, préparation du sol, tailles… En récompense, vous pourrez continuer la récolte de légumes d’hiver et même faire quelque...

Voir
Publié le 18 avr. 2019

Protéger les végétaux du froid et du gel

Certaines plantes dites rustiques acceptent sans broncher des températures très basses, tandis que d’autres sont plus vulnérables au froid. Les plantes tropicales et les plantes méditerranéennes, par exemple les agrumes, seront rentrées à l’abri, dans une véranda ou une remise avec fenêtre. D’autres plantes pourront rester dehors à condition d’être protégées du gel et du vent. Pour cela, différentes méthodes sont possibles.

- Au jardin d’agrément comme au potager, paillez abondamment les plantes ou légumes à protéger. Vous pouvez utiliser à cet effet de la paille, des feuilles mortes, des fougères séchées, des écorces, etc.
- En plus du paillis, vous pouvez butter les rosiers et certains légumes, en particulier les asperges, artichauts, fèves, poireaux et fenouils, éventuellement aussi les choux et choux-fleurs. Pour cela, constituez une petite butte de terre au pied de la plante et conservez-la jusqu’à la fin des grands froids.
- Les végétaux les plus fragiles peuvent être isolés du froid grâce à un voile d’hivernage, constitué d’un matériau perméable à l’eau et à l’air, permettant de gagner jusqu’à 4 °C par rapport aux températures extérieures. Pour les plantes ou arbustes en pot, il existe des housses d’hivernage, plus pratiques que le voile. Isolez également le pot, en l’enveloppant par exemple de film à bulle transparent.
- Pour protéger vos arbustes peu rustiques et vos palmiers, vous pouvez également opter pour une protection en paille de riz, à l’esthétique naturelle.
- Au potager, il peut être pratique d’installer un tunnel de culture, qui protège les légumes du gel tout en laissant pénétrer la pluie.
- Dernière façon de protéger du froid les plantes les plus vulnérables, les cloches de protection conviennent surtout au jardin d’agrément. Il en existe de très légères et peu coûteuses, en plastique.

Bon à savoir : quelles que soient les protections mises en place dans votre jardin en hiver, il est indispensable d’aérer régulièrement les végétaux afin d’éviter tout risque de maladie. Profitez des journées ensoleillées pour écarter un peu les paillis, aérer les tunnels, soulever les voiles de forçage, les housses d’hivernage ou les cloches.

Le voile d'hivernage (vidéo)

Préparer le sol pour le printemps

Lorsque les conditions météorologiques le permettent, profitez des mois d’hiver pour préparer le sol de vos massifs et de votre potager.

- Au jardin d’agrément, nettoyez les massifs puis aérez le sol, soit de façon traditionnelle avec une fourche-bêche, soit avec une grelinette, qui demande moins d’effort physique et respecte mieux l’équilibre et la vie de la terre. Vous en profiterez pour apporter du compost ou un engrais de fond.

- Au potager, préparez pour le printemps les parcelles inoccupées pendant l’hiver : là encore, bêchez ou aérez à la grelinette et incorporez du compost, du fumier ou un engrais organique de fond.

Ensuite, au jardin d’agrément comme au potager, ne laissez pas le sol nu, car les pluies lessiveraient les précieux nutriments dont vous le nourrissez. Pour éviter ce phénomène, paillez les massifs, et surtout le potager, avec un paillis organique qui aura également des propriétés fertilisantes.

Tailler les végétaux

L’hiver est une saison privilégiée pour la taille des vivaces, des grimpantes, des arbres et de certains arbustes.

La taille des vivaces

Au début de l’hiver, taillez les vivaces fanées en les rabattant à quelques centimètres du sol. Par contre, vous taillerez seulement fin février les graminées, qui conservent un aspect décoratif au cœur de l’hiver et deviennent féeriques sous la neige.

La taille des arbustes et des grimpantes

En fin d’hiver, en février-mars, taillez d’une part les arbustes à feuillage persistant et d’autre part les arbustes à floraison estivale (abélias, buddléias, hibiscus…), ainsi que les rosiers remontants. Par contre, ne taillez à cette période ni les arbustes à floraison printanière, ni les rosiers à floraison unique, sous peine de n’avoir que peu, voire pas de fleurs ce printemps.

Si nécessaire, taillez aussi en fin d’hiver les grimpantes trop envahissantes : vigne vierge, lierre, glycine, etc.

La taille des arbres

Au jardin d’agrément, l’hiver est la bonne saison pour élaguer les arbres qui le nécessitent. Selon le type d’élagage et la quantité de travaux que vous avez à effectuer, il existe des outils manuels (coupe-branche, échenilloir, scie d’élagage) ou des outils motorisés (perche élagueuse, tronçonneuse élagueuse).

Au verger, taillez les arbustes à fruits rouges (framboisiers, groseilliers…) et les arbres à pépins (pommiers, poiriers et cognassiers). Profitez-en pour supprimer les fruits momifiés et les rameaux malades.

Conseil : en hiver au verger, pensez aussi à brosser les troncs et à les badigeonner éventuellement de blanc arboricole. En fin d’hiver, lors du gonflement des bourgeons, n’oubliez pas de pulvériser préventivement de la bouillie bordelaise sur tous vos fruitiers.

Planter en plein hiver

Si vous vous demandez que faire au jardin en hiver en dehors des travaux obligatoires, sachez que, même au cœur de la saison froide, vous pouvez vous faire plaisir en effectuant quelques plantations.

Les plantations d’hiver au jardin d’agrément

De novembre à février, la période est idéale pour planter des arbres et arbustes, principalement ceux qui sont vendus à racines nues, mais aussi tous ceux qui sont vendus en conteneur : rosiers, arbustes fleuris ou non, arbres d’agrément, arbres fruitiers…

Côté fleurs, il est encore temps de planter des bruyères d’hiver et de repiquer des pensées multicolores si vous en trouvez en godets. Si vous vous y êtes pris à l’avance, votre jardin hivernal est peut-être également illuminé par la floraison des hellébores, des cyclamens coum et celle de certains arbustes, comme les hamamélis délicieusement parfumés ou le chimomanthe odorant, aux fleurs jaunes tachées de pourpre.

Enfin, si vous ne l’avez pas fait en automne, vous avez jusqu’à fin décembre, pour mettre en terre des bulbes à floraison printanière (narcisses, tulipes, etc.).

Les plantations et semis d’hiver au potager

Côté légumes, si vous avez bien pensé votre potager, vous pouvez encore bénéficier de récoltes hivernales : choux, choux de Bruxelles, poireaux d’hiver, radis noir, panais, topinambours, épinards, mâche, laitue, certaines variétés de carottes… S’ils ont été convenablement protégés des grands froids, tous ces légumes d’hiver sont maintenant prêts à être récoltés pour apporter fraîcheur et vitamines sur votre table.

Mais l’hiver au potager ne se limite pas à ces récoltes. Vous pouvez parfaitement semer, planter ou repiquer certains légumes dès maintenant en pleine terre. Voici quelques idées de cultures d’hiver :

- Semis d’hiver en pleine terre : à partir de février, semez des oignons de couleur, des fèves, des pois et des petits pois. Attendez mars pour les radis, les carottes, les betteraves, les navets, les panais, les salsifis, les épinards, la roquette, la chicorée et la laitue.

- Plantations ou repiquages d’hiver : à partir de janvier-février, commencez les plantations de l’ail, d’oignons et d’échalotes. Les laitues peuvent suivre rapidement, mais attendez mars pour repiquer la chicorée.

Pour terminer, un conseil important : les jours de gel, abstenez-vous de travailler au jardin. Qu’il s’agisse d’aérer le sol, de tailler, de semer ou de planter, attendez une belle journée ensoleillée !

Des questions ?

Vous avez des questions concernant le jardin en hiver ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris