Imprimer
recuperateur eau de pluie

Tout savoir sur la récupération de l’eau de pluie

Publié le 12 oct. 2018

Récupérer l’eau de pluie permet de participer à la préservation de l’environnement tout en économisant sur votre facture d’eau. En vous équipant dès maintenant, vous pourrez profiter gratuitement de l’eau de pluie pour de nombreux usages au jardin !

Récupérer l’eau de pluie permet de participer à la préservation de l’environnement tout en économisant sur votre facture d’eau. En vous équipant dès maintenant, vous pourrez profiter gratuitement de l’eau de pluie pour de nombreux usages au

...
Voir

Pourquoi récupérer l’eau de pluie ?

Un geste anti-gaspillage et éco-responsable

À l’échelle de la planète, l’eau est une ressource rare et précieuse. Tandis que notre consommation évolue à la hausse, les ressources en eau ne sont pas extensibles et des menaces pèsent notamment sur les nappes phréatiques.

La récupération des eaux de pluie permet à la fois de ménager l’eau des nappes phréatiques et d’économiser l’énergie nécessaire pour la traiter. L’eau qui coule du robinet est rendue potable à grand renfort de processus coûteux en énergie et en argent : n’est-il pas absurde la gaspiller pour des usages qui ne nécessitent nullement une eau potable ?

Une économie financière en perspective

Au-delà d’un geste envers l’environnement, récupérer les eaux pluviales gratuites c’est aussi réaliser une économie financière appréciable, surtout lorsqu’on est équipé d’un bac de récupération d’eau de grande capacité.

Actuellement, l’eau potable du réseau coûte environ 3 € le m³, soit 0,30 centime le litre. Ce prix n’a cessé d’augmenter et cette tendance se confirme pour les années à venir avec une hausse prévisible de l’ordre de 10 % par an. Sachant qu’un consommateur français utilise en moyenne 150 à 200 litres d’eau par jour, la récupération de l’eau de pluie devient vite rentable, en particulier dans les régions pluvieuses.

Les différents types de récupérateur d’eau de pluie

Usuellement, on collecte les eaux qui ruissellent de la toiture : la récupération de l’eau de pluie se fait via une gouttière reliée à une citerne de stockage. En fonction de la région, du type et de la pente du toit, on peut ainsi récupérer jusqu’à 600 litres d’eau par an par m² de toiture !

Moyennant l’installation d’un collecteur d’eau de pluie aussi simple que performante, il est très facile de recueillir cette eau gratuite pour l’utiliser au jardin.

À noter : pensez à installer votre collecteur d’eau de pluie au tout début du printemps afin que la cuve ait le temps de se remplir avec les fortes chaleurs.

Récupérateurs d’eau de pluie hors sol

Les récupérateurs d’eau de pluie hors sol conviennent parfaitement à une utilisation pour le jardin. Peu coûteux, ils s’installent très simplement, sans intervention d’un professionnel. Ils comprennent :

- Un collecteur d’eau de pluie aérien, soit une cuve d’une contenance de 200 à 600 litres, le plus souvent en polyéthylène.
Un système permettant la récupération de l’eau de pluie sur la gouttière, équipé d’une bague lui permettant de s’adapter à tous les types de gouttières, et d’un filtre destiné à retenir les impuretés tombant du toit.

Il existe de nombreux modèles de collecteurs d’eau de pluie se raccordant sur une gouttière, différents par la forme, le style et la couleur de la cuve : il devient ainsi de plus en plus facile de trouver un modèle qui s’intègre à l’esthétique du jardin. Certains récupérateurs adoptent par exemple des formes design ; d’autres sont entourés d’une structure en bois qui leur permet de se fondre dans le décor d’une façon naturelle. Dans tous les cas, le collecteur d’eau de pluie est couvert, afin de préserver la qualité de l’eau, et équipé d’un robinet permettant de prélever facilement l’eau nécessaire et pouvant se raccorder à un tuyau d’arrosage.

À noter : en hiver, il est indispensable de vidanger totalement la cuve hors sol, pour éviter tout risque de gel.

récupérateaur eau de pluie design

Récupérateur d'eau de pluie hors sol

Récupérateurs d’eau de pluie enterrés

Ces récupérateurs d’eau de pluie sont généralement enterrés, mais peuvent aussi être placés dans la maison, par exemple à la cave. Ils demandent quoi qu’il en soit des travaux plus conséquents, mais offrent aussi une plus grande contenance (jusqu’à 10 000 litres). Ils comprennent notamment :

- Un système permettant la récupération de l’eau de pluie depuis une gouttière.
- Une citerne à eau de pluie de grande contenance.
- Une pompe permettant d’amener l’eau recueillie jusqu’à un robinet de distribution.
- Un système pour évacuer le trop-plein vers le réseau d’eaux pluviales.

À noter : contrairement à un récupérateur hors sol, la cuve enterrée permet d’utiliser l’eau de pluie toute l’année !

Utilisation de l’eau de pluie au jardin ou dans la maison

Arroser le potager et le jardin d’agrément

Non seulement vos fleurs et les légumes de votre potager n’ont nul besoin d’être arrosés avec de l’eau potable, mais l’eau de pluie, avec sa faible minéralisation et son pH légèrement acide, est celle qui convient le mieux à leur arrosage.

Disposer d’une réserve d’eau de pluie peut aussi sauver vos plantations pendant les périodes de sécheresse : bien souvent, les restrictions d’eau interdisent l’arrosage du jardin précisément au moment où il en a le plus besoin.

Tout laver au jardin

Savez-vous que le lavage d’une voiture consomme environ 200 litres d’eau ? Là encore, pourquoi ne pas utiliser l’eau gratuitement tombée du ciel, plutôt que l’eau potable du réseau, traitée à grands frais ? Il en est de même pour tous les lavages extérieurs : terrasses, allées, meubles de jardin, etc.

Arroser les plantes d’intérieur

Souvent sensibles au calcaire, les plantes d’intérieur peuvent souffrir d’un arrosage à l’eau du robinet. Ces plantes apprécieront donc elles aussi un arrosage à l’eau de pluie !

Vous avez des questions concernant nos récupérateurs d'eau de pluie ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris