Imprimer
ruche d'abeille miel

Le rôle de l'abeille

Publié le 24 juil. 2019

L'abeille, malgré sa petite taille, joue un rôle important dans la production de notre alimentation. Grâce au butinage, elle féconde notamment les fleurs des fruitiers et leur permet de produire des fruits. Apprenons à la connaître pour mieux la comprendre et favoriser son activité de pollinisation.

L'abeille, malgré sa petite taille, joue un rôle important dans la production de notre alimentation. Grâce au butinage, elle féconde notamment les fleurs des fruitiers et leur permet de produire des fruits. Apprenons à la connaître pour mieux la co

...
Voir

Difficile d’imaginer qu’un super-héros se cache derrière une si petite bête... C’est pourtant grâce à l’abeille que nous pouvons admirer des fleurs et manger des fruits. Alors, à nous de l’aider en apprenant à mieux la connaître et en installant une ruche à la maison !

L'abeille, un élément indispensable dans la chaîne alimentaire

- Elles assurent 80 % de la pollinisation et donc de la reproduction des plantes à fleurs !
- Une abeille peut butiner de 3000 à 5000 fleurs par jour.
- Les abeilles jouent un rôle essentiel dans notre chaine alimentaire : 35 % de nos ressources alimentaires (fruits, légumes, oléagineux... ) dépendent de cette action fécondatrice des insectes dont les abeilles.
- Espèce sentinelle : son état de santé est un indicateur de la qualité de son environnement et donc du nôtre !

Fiche d'identité

Nom scientifique : Apis mellifera.

Taille : 11 à 13 mm pour une ouvrière et 15 à 20 mm pour une reine.

La vie de l'abeille en 7 étapes

- Aux premiers jours de sa vie, elle est “nettoyeuse” et se charge du ménage dans la ruche, pour que tout reste propre et que la colonie ne soit pas envahie par les bactéries.
- À 5-6 jours, capable de sécréter de la nourriture, elle devient “nourrice” et prend soin des larves. Régulièrement, elle leur donne à manger et s’assure qu’elles ne manquent de rien.
- Vers 15 jours, lorsque ses glandes cirières produisent à plein régime, elle peut se faire “maçonne” (on lui confie alors la construction des rayons de la ruche) ou “manutentionnaire”, réceptionnant et entreposant les cargaisons de pollen ou de nectar rapportées par les butineuses.
- Vers 20 jours, elle devient “ventileuse”, battant des ailes pour aérer les couloirs de la ruche et réguler ainsi la température interne, l’humidité et le taux de gaz carbonique.
- Entre 12 et 25 jours, elle peut aussi être “gardienne” et défendre la ruche contre toute intrusion. postée en sentinelle, elle contrôle l’identité des abeilles qui entrent afin de s’assurer qu’elles n’ont pas affaire à des imposteurs – des abeilles venues de ruches voisines pour piller leurs réserves.
- Enfin, vers 3 semaines, l’ouvrière se transforme en “butineuse”. Pour la première fois, elle quitte la ruche et s’envole en quête des denrées indispensables à la survie de la colonie : pollen, nectar et eau. Elle effectue entre 20 et 50 sorties par jour. Un rythme exténuant qui aura raison d’elle au bout de 6 à 10 jours. Mais les efforts consentis au cours d’une vie si bien remplie n’auront pas été vains : ils auront contribué à la vie de toute la colonie.

La vie de la ruche

- 20 000 espèces dans le monde dont 1000 espèces en France.
- Les abeilles vivent en société très organisée.
- Une seule reine pour 40 à 60 000 ouvrières et quelques centaines de mâles. Le mâle n’est pas capable de se nourrir seul.
- Au cours de sa vie, l’abeille sera nettoyeuse, nourricière, magasinière, gardienne, butineuse...
- Nectar et pollen sont prospectés sur un rayon d’environ 4 km.
- Une abeille butineuse effectue une centaine de voyages par jour à une vitesse moyenne de 30 km/h en transportant une charge équivalente à son poids !

L'organisation des abeilles dans la ruche (vidéo)

Pourquoi préserver les abeilles ?

Les abeilles subissent différentes menaces : intensification des productions agricoles, raréfaction des plantes sauvages, disparition des haies, utilisation des pesticides, différentes maladies et attaques du frelon ‘tueur d’abeille’.Ces causes perturbent leur cycle de vie et peuvent conduire au déclin de la population.

Comment pallier le déclin des abeilles ?

Les causes de stress pouvant conduire au déclin de la population sont multiples : la prolifération des parasites, des prédateurs ou des maladies, mais également le recours aux pesticides dans les jardins ou l’intensification des productions agricoles perturbant leur cycle de vie. Entre également en ligne de compte, la destruction et la fragmentation de leurs habitats qui limitent leur source d’alimentation et les affaiblissent. Si les abeilles, considérées comme espèces sentinelles (leur état de santé est un indicateur de la qualité de leur environnement) venaient à disparaître, les équilibres alimentaires seraient profondément modifiés pour des denrées comme les fruits et légumes.

Heureusement, il existe des solutions pour les préserver avec notamment la présence de plantes attractives. TRUFFAUT s’associe donc à l’ITSAP, Institut Technique et Scientifique de l’Apiculture et de la Pollinisation, qui a pour objectif de concourir au développement de l’apiculture à travers l’expérimentation, la recherche appliquée, l’assistance technico-économique, l’animation, la diffusion et la formation. Cet institut nous aide à sensibiliser le grand public sur le rôle des abeilles et les actions à mener.

Créez des espaces attractifs pour les abeilles dans votre jardin

- Plantez des végétaux mellifères et nectarifères (plantes qui produisent du nectar, substance liquide très sucrée récoltée par les insectes butineurs et les oiseaux nectarivores) qui les attireront ;
- Créez différentes zones dans votre jardin (massifs, bassins, haies…) afin de multiplier les variétés végétales, source d’alimentation et de vie ;
- Utilisez des produits utilisables en Agriculture Biologique ;
- Enfin, entretenez une ruche !

Apprendre à récolter le miel

Grâce à une tenue adaptée, vous pourrez procéder à la récolte du miel plusieurs fois par an, selon le type de fleurs. Découvrez chaque étape de la récolte en vidéo :

La récolte du miel en vidéo.

Des questions ?

Vous avez des questions concernant les abeilles ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris