Imprimer
adopter un chaton

Comment bien accueillir un chaton chez soi ?

Publié le 11 oct. 2018

L'arrivée d'un chat dans sa nouvelle famille est une étape stressante pour lui. De ce fait, il est important de ne pas bousculer son mode de vie et de lui procurer le confort dont il a besoin. Voici quelques astuces pour que la transition vers son nouveau foyer se fasse en douceur.

L'arrivée d'un chat dans sa nouvelle famille est une étape stressante pour lui. De ce fait, il est important de ne pas bousculer son mode de vie et de lui procurer le confort dont il a besoin. Voici quelques astuces pour que la tran...

Voir

Organiser l’espace du chaton

Quand vous irez chercher votre chaton

Faites l’acquisition d’une boîte de transport qui vous permettra de vous déplacer avec lui, à pied, en voiture, métro, en bus ou en train, et par la suite pour vous rendre chez le vétérinaire. Pas question de laisser le chaton en liberté dans la voiture ! S’il est nerveux, quelques gouttes de phéromones type Feliway dans sa boîte de transport le calmeront. Placez une serviette-éponge dans sa caisse au cas où.

Accueillir un chat chez soi

Choisissez une période où vous êtes disponible pour accueillir votre chaton. Pas de réception en fanfare quand vous arrivez chez vous ! Pensez que votre chaton doit découvrir les lieux dans le calme. Evitez les bruits d’aspirateur ou la musique trop forte. Pour ce petit animal qui a été séparé de sa mère et de sa fratrie, ce lieu est tout neuf, inquiétant mais excitant, plein d’odeurs nouvelles : laissez-lui le temps de faire un tour complet, d’explorer et de se familiariser avec son nouveau domaine.

Faites en sorte de ne pas le laisser seul, éloignez ce qui peut être dangereux (produits d’entretien, petits objets faciles à avaler, etc.) et sécurisez fenêtres et balcons à l’aide de filets spécifiques. Présentez-lui en douceur, sans cris ni paroles trop fortes, les occupants de la maisonnée et les autres animaux s’il y en a, puis guidez-le vers les espaces qui vont être très importants pour lui. Donnez-lui à manger dès qu’il aura fait son tour afin de le tranquilliser et faire qu’il se sente chez lui.

L’environnement de votre chat (video)

La journée d’un chat se décompose ainsi : 40% au sommeil, 24% au repos, 15% au toilettage, 14% à la chasse ou au jeu, 4% au repas, 3% à la promenade.

Le domaine de votre chaton se décline en quatre zones :

1. Son coin repas, dans un endroit propre et calme, où vous placerez ses gamelles : une pour l’eau fraîche, et l’autre où vous combinerez croquettes et aliments humides (Lien croquettes et aliments humides), en choisissant ceux qui sont bien adaptés à la croissance du chaton. La bi-nutrition est importante car les chats ne boivent pas assez. Le fait de leur apporter une alimentation humide, en plus des croquettes, complète leur besoin en eau.
2. Ensuite le coin "toilettes", à l’écart du passage pour qu’il puisse s’isoler. Vous installerez un bac avec une litière agglomérante (minérale ou végétale), qui est plus facile à nettoyer. Celle-ci a l’avantage de piéger les odeurs et d’enfermer les "matières" dans un agglomérat. Il suffit alors de les retirer avec une pelle tous les jours. Un nettoyage complet toutes les 3 semaines restent nécessaires.
3. Pour le repos, offrez à votre chaton un panier, un coussin ou une couverture dans un coin tranquille, plutôt surélevé, où il pourra dormir, rêver et faire sa toilette pendant de longues heures. Ne vous inquiétez pas s’il préfère votre lit, c’est en général le chat qui décide !
4. Enfin, prévoyez une aire de jeu avec un arbre à chat doublé d’un griffoir pour qu’il puisse se percher, observer son petit univers et faire ses griffes.

Astuce : pour éviter que votre compagnon n’abîme votre meuble préféré, appliquez du Feliscratch sur votre griffoir, il sera attiré pour y faire ses griffes ! Mettez également à sa disposition des petits jouets qui l’occuperont et lui permettront de se dépenser.

L’éducation de votre chaton

L’éducation se joue dans les premiers mois, lorsque le chaton est en pleine phase d’apprentissage. D’où l’importance de bien l’aider à prendre ses marques chez vous pour que la cohabitation soit harmonieuse et sans problème de comportement.

Apprenez-lui la propreté en le posant dès son arrivée dans son bac à litière et en l’incitant à gratter : il saisira le message.

Faites-lui comprendre les interdits en douceur, et détournez-le des endroits où il veut faire des bêtises à l’aide d’un pulvérisateur vide : le bruit du spray lui rappellera le son émis par sa mère quand elle n’est pas contente.

Doit-on punir un chaton qui a fait une bêtise ? Non, car il n’en comprend pas la raison, surtout si vous ne le prenez pas sur le fait. Soyez toujours doux et persuasif.

Des questions ?

Vous avez d'autres interrogations sur les chats ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris