Imprimer
croquettes chat

Comment bien nourrir son chat ?

Publié le 25 sept. 2018

Croquettes pour chat ou alimentation humide ? Quelle alimentation convient le mieux à votre chat et quelles quantités de nourriture lui laisser ? Voici quelques conseils pour comprendre comment bien nourrir votre chat. 

Voir

Nourrir son chat : repas industriels ou faits maison ?

Nourrir son chat sans croquettes

Chaton avec sa gamelle de croquettes

Nourrir son chat sans croquettes : possible mais contraignant

Les croquettes et pâtées disponibles dans le commerce ont l’avantage d’être très peu contraignantes et d’être spécifiquement conçues pour couvrir tous les besoins nutritionnels des chats.

Cependant, il est possible de préparer tous les jours à manger pour son chat, même si cela impose des contraintes.

Si vous avez le temps et l’envie et que vous souhaitez lui concocter des repas vous-même, veillez à ce qu’ils contiennent tout ce dont votre chat a besoin, afin qu’il ait les nutriments nécessaires pour être en bonne santé.

Alimentation maison : composition et quantité

Pour élaborer le bon régime pour votre chat, demandez conseil à votre vétérinaire. Généralement, une ration quotidienne se compose de viande ou de poisson ; de légumes, comme des haricots verts, des courgettes ; d’un peu de féculents ; de compléments en huile, minéraux et autres vitamines.

À noter : le tout doit être mixé. Pour être parfaitement équilibrées, les proportions doivent être calculées en fonction de l’état de santé et du mode de vie de votre chat.

Croquettes et pâtées pour chat

La large gamme de produits industriels prend en compte l’âge, la race, l’activité, la stérilisation, la qualité de la fourrure du chat. Les produits de qualité « Super Premium » sont composés principalement de viande. Parfaitement adaptés aux besoins physiologiques de votre animal, leur digestibilité permet une assimilation presque complète des nutriments.

Bon à savoir : évitez les produits « bon marché ». Composés en majorité de céréales, ils ne conviennent pas à long terme à votre carnivore.

Les aliments secs

Il s’agit de croquettes prêtes à l’emploi. Elles sont généralement mises à la disposition du chat dans un distributeur de nourriture.

Inconvénient : elles ne contiennent que 5 à 10 % d’humidité. Le chat, qui avec l’âge est sujet à des problèmes rénaux, doit avoir accès en permanence à de l’eau fraîche.

Les aliments humides

Ce sont les pâtées et autres terrines pour chat. Souvent plus appétissantes que les croquettes, elles contiennent jusqu’à 80 % d’humidité. Des textures différentes existent (mousses, morceaux en gelée) ; votre chat peut avoir des préférences.

Inconvénient : la pâtée pour chats s’abîme rapidement à l’air libre et il peut être compliqué de servir plusieurs repas durant la journée.

Mixer sec et humide

C’est la tendance actuelle. Les croquettes sont laissées à la discrétion du chat (la quantité quotidienne doit tout de même être limitée afin d’éviter qu’il ne prenne trop de poids) et, une fois par jour, comme un rendez-vous à heure fixe.

Le chat reçoit une petite part d’aliment humide, qui a pour avantages : de mieux hydrater votre chat, prévenant ainsi d’une future maladie rénale ou urinaire et d’apporter un plus grand volume de ration, permettant d’améliorer la satiété (recommandé si votre chat est glouton par exemple).

Peut-on varier la nourriture de son chat ?

Mixe nourriture sec et humide

Mixe nourriture sec et humide

Le chat possède beaucoup moins de papilles gustatives que l’homme ; il est donc peu sensible au goût des aliments, qu’il sélectionne plutôt avec son odorat. Son caractère méfiant le rend peu enclin à changer de nourriture.

Si vous décidez de changer son menu ou son mode d’alimentation, prévoyez une transition alimentaire sur trois à quatre semaines durant lesquelles vous mélangerez progressivement le nouvel aliment à l'ancien jusqu'à faire une substitution complète. Important : si vous prévoyez un changement d’alimentation, parlez-en avec votre vétérinaire.

Quelles friandises donner à son chat ?

Offrir des friandises à son chat, c’est partager un moment de complicité avec lui. Ces petites gourmandises ne doivent pas se substituer au repas, ni être un apport calorique trop important.

À noter : certaines pâtes pour chat comportent l’appellation « aliment complémentaire » ; elles rentrent alors dans la catégorie des friandises, et non de l’alimentation quotidienne de votre chat (prenez alors les pâtées « aliment complet »).

Évitez de donner les restes à votre chat

Les chats prennent vite l’habitude de réclamer quelques friandises au moment du repas. Les restes de poisson ou de viande qu’on leur laisse prendre dans l’assiette sont trop gras et les fonds de pots de yaourt ou de crème sont trop sucrés. Ils accroissent le risque de prise de poids, voire d’obésité.

Préférez les friandises « spécial chat »

Les friandises « spécial chat » offrent une composition équilibrée qui ne perturbe pas le régime alimentaire quotidien de votre animal. Leur faible teneur en calories permet de les donner quotidiennement sans risque de surpoids… et les chats adorent !

Précaution : n’en abusez pas, la friandise ne doit en aucun cas se substituer à un repas. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

Des friandises utiles pour les chats

En plus de faire plaisir, certaines friandises sont spécialement conçues pour favoriser le transit des boules de poils, maintenir une bonne hygiène, faciliter la prise de médicament mais aussi pour offrir une récompense : elles sont ainsi un bon moyen de lui apprendre à venir quand vous l’appelez.

En plus de faire plaisir, certaines friandises sont spécialement conçues pour :

Les 6 astuces pour bien nourrir votre chat

1. Quelle quantité de nourriture pour votre chat ?

Le chat est un grignoteur. Dans la nature, il chasse de petites proies tout au long de la journée, voire une grande partie de la nuit. Il a conservé cette habitude de manger de faibles quantités, mais régulièrement. On estime qu’un chat revient entre 10 et 15 fois à sa gamelle chaque jour. Idéalement, il faut donc qu’il y trouve toujours quelque chose à manger.

2. Une alimentation adaptée si votre chat est stérilisé

Il arrive très fréquemment que les chats ne régulent plus correctement leur appétit après la stérilisation. Recréez le rythme naturel d’alimentation en lui donnant régulièrement des croquettes dans la journée ou en mettant les croquettes dans un distributeur. La quantité de croquettes à donner par jour doit être limitée et définie par rapport à l’activité de votre chat. Donnez-lui des croquettes spécial chat stérilisé. À noter : n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire ou à nos vendeurs-conseils en magasin.

3. Pas d’aliment froid

Si vous nourrissez votre chat avec des terrines ou des pâtées, évitez de les lui servir froides. Sortez-les du réfrigérateur un quart d’heure avant de lui donner son repas.

4. Une gamelle propre

La gamelle doit être placée dans un endroit calme et éloigné de la litière. Lavez-la régulièrement, voire même tous les jours si vous y mettez des aliments humides.

5. Incitez votre chat à boire

Un chat doit toujours avoir à sa disposition de l’eau propre et fraîche. Certains chats ne boivent pas assez. Incitez-les à s’intéresser à l’eau en mettant à leur disposition une fontaine pour chat : le ruissellement de l’eau les encourage à se désaltérer.

6. Faut-il donner du lait aux chats ?

Même si certains chats en raffolent, la plupart ne le digèrent pas et sa consommation provoque des diarrhées. Préférez un peu de fromage blanc, un yaourt non sucré ou des produits sans lactose pour chat en vente dans le commerce.

Des questions ?

Vous avez des questions concernant la nourriture de votre chat ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris