Imprimer
aquarium eau de mer

Aquarium d’eau de mer : comment faire ?

Publié le 4 oct. 2018

Envie de reproduire les fonds marins dans votre salon ? C’est possible avec un aquarium d’eau de mer, qui vous permettra d’accueillir des espèces plus exotiques et originales. Mais même si elle est accessible aux débutants, l’aquariophilie marine est un projet qui se réfléchit mûrement.

Envie de reproduire les fonds marins dans votre salon ? C’est possible avec un aquarium d’eau de mer, qui vous permettra d’accueillir des espèces plus exotiques et originales. Mais même si elle est accessible aux débutants, l’aquariophilie marine es...

Voir

Aquariophilie marine : comment bien se lancer ?

L’aquariophilie marine est à la portée de tous, mais plusieurs critères sont à prendre en compte avant de vous lancer :

- Quel est le temps que vous pouvez y accorder ?

L’aquarium marin demande une régularité des interventions pour son entretien.

- Quel type d’aquarium marin envisagez-vous ?

Selon qu’il héberge des colonies de coraux vivants ou uniquement des poissons, l’entretien ne sera pas le même.

- À quel investissement financier êtes-vous prêt à consentir ?

En fonction du budget dont vous disposez, vous devrez adapter la taille de l’aquarium et son équipement spécifique (et, par conséquent, le type d’animaux hébergés).

Comment choisir son aquarium ? (vidéo)

Aquarium récifal, avec coraux et invertébrés

Les récifs coralliens abritent un tiers de la faune marine connue ! Il est alors tentant de vouloir recréer chez soi un fragment de cet écosystème si haut en couleur, tant la diversité est large. C’est ce que permet un aquarium récifal, qui peut être peuplé soit uniquement de coraux, soit de coraux, d’invertébrés et de poissons.

Cependant, ce type de bac demande une surveillance quotidienne et un matériel adapté. La récompense est à la hauteur, mais c’est un véritable challenge que de maintenir de façon pérenne ce microcosme coloré et foisonnant de petits animaux. La difficulté réside dans la constance des paramètres élémentaires de l’eau (densité, température et gestion de la pollution), sans sous-estimer l’impact de l’intervention humaine sur cet équilibre précaire. Il se décline en deux grandes catégories : l’aquarium récifal et l’aquarium nano récifal.

aquarium nano récifal déubtant

Aquarium nano récifal

Aquarium nano récifal : idéal pour les débutants

L’aquarium d’eau de mer nano a pour défi de reproduire un écosystème de récif corallien dans un volume restreint : 30 à 100 litres. Il accueille principalement des invertébrés : coraux, algues, détritivores, crevettes, etc.

Il laisse peu de place aux poissons, car les volumes ne sont pas vraiment adaptés à ce type de locataires. Il est néanmoins envisageable d’inclure de petits gobies.

À noter : pour une installation simplifiée, tournez-vous vers des kits d’aquariums d’eau de mer complets.

Aquarium récifal

L’aquarium récifal, dont le volume va de 100 à 400 litres et plus, correspond à une nature apprivoisée offrant une grande diversité d’animaux de taille et de formes variées. Il s’agit sans doute de l’aquarium le plus polyvalent, avec un potentiel particulièrement vaste : coraux et invertébrés divers, poissons coralliens, anémones, crevettes…

Privilégiez des aquariums avec des surfaces assez grandes et évitez les bacs tout en longueur, car une partie du volume sera occupée par les pierres vivantes et les coraux.

Aquarium Fish Only, que des poissons d’eau de mer

L’aquarium dit Fish Only (parfois abrégé en « aquarium FO ») est un aquarium d’eau de mer qui n’accueille que des poissons. Contrairement à l’aquarium récifal, qui cherche à recréer un milieu marin naturel, le Fish Only se contente de maintenir des poissons d’eau de mer dans un milieu adapté. Il s’agit de la solution la plus simple pour contempler rapidement les couleurs éclatantes de certains poissons d’eau de mer.

Ce type d’installation demande moins de temps et un matériel réduit, même si on privilégie généralement des grands volumes et des bacs les plus spacieux possible. En effet, les aquariums Fish Only accueillent le plus souvent des gros poissons d’eau de mer qui ont besoin d’espace. La maintenance est cependant facilitée grâce à des aquariums techniquement équipés pour des structures de plus de 400 litres.

À retenir : dans le cas d’un aquarium Fish Only, les besoins en matériel de filtration peuvent être moins importants.

Aquarium d’eau de mer : comment ça marche ?

La réussite en aquariophile marine réside dans l’obtention d’un équilibre entre les différents éléments, matériels et vivants, afin d’éliminer les matières organiques présentes dans l’eau avant leur dégradation en produits azotés et phosphatés. Cette épuration de l’eau est effectuée par les pierres vivantes et le système de filtration (en particulier l’écumeur).

Par ailleurs, les équipements techniques permettent de recréer les conditions naturelles d'un récif, notamment les courants sous-marins et un ensoleillement intense. Cette méthode s’appuyant en priorité sur les pierres vivantes et l’écumeur, dite « berlinoise », est la plus répandue. Dans la méthode « Joubert », en revanche, les pierres vivantes ont un rôle moins important et il n’y a pas d’écumeur, la fonction de filtration étant assurée par le sol, constitué de plusieurs couches de sable.

pierres vivantes

Pierres vivantes

Les pierres vivantes

Les pierres vivantes constituent la base du décor. Empilées les unes sur les autres, elles peuvent être fixées entre elles à l’aide d’une colle spécifique pour éviter toute instabilité.

Cependant, elles ont aussi un rôle essentiel dans la vie de l’aquarium : ces roches poreuses, colonisées par de nombreux organismes du récif, hébergeront par la suite les bactéries garantes de l’équilibre biologique de l’aquarium. Le sable n’est nécessaire que si le bac hébergera également des animaux inféodés au substrat qui, par exemple, s’enterrent la nuit ou vivent dans un terrier.

Le matériel pour un aquarium d’eau de mer

L’aquarium d’eau de mer nécessite de nombreux équipements techniques :

- Le chauffage permet de maintenir l’eau à la douce température des lagons, autour de 24 °C.
- L’éclairage doit être puissant pour permettre aux coraux de se développer.
- Des pompes de brassage à flux large entraînent des mouvements d'eau. Elles peuvent même être asynchrones et à débit variable, de manière à recréer les phénomènes naturels de houle que subissent les récifs.
- La filtration sert à recycler l’eau, en la débarrassant des diverses particules, notamment grâce à l’écumeur. Une injection d’air dans une cuve créée une mousse qui capte la plupart des polluants. Filtration principale dans un bac récifal, sa capacité à éliminer les toxines permet de limiter les changements d’eau.

Quelle eau pour un aquarium d’eau de mer ?

En aquariophilie récifale ou marine, la composition de l'eau est l'élément clé. En effet, l'eau de mer est un milieu complexe, constitué de nombreux composés indispensables à la croissance des êtres vivants de l'aquarium.

Recréer de l’eau de mer

Cette eau salée est obtenue à partir de sels spécifiques dilués dans de l'eau osmosée, c'est-à-dire la plus pure possible, à raison de 35 g/l. On utilise un densimètre pour connaître la salinité exacte.

Entretien de l’eau salée

Contrairement à un aquarium d'eau douce, les relevés doivent être plus réguliers et portent sur plus de paramètres. En plus des nitrates et phosphates, relatifs au cycle de l'azote, vous devez vérifier les niveaux de plusieurs composés, et éventuellement procéder à des complémentations :

- Des ions comme le calcium et le magnésium sont essentiels à la croissance des coraux.
- De nombreux éléments traces (strontium, oligo-éléments, etc.) sont eux aussi importants pour la croissance des coraux.
- La densité saline est également à surveiller et devra être ajustée par ajout d'eau osmosée ou de sels.

Ces ajouts et suivis peuvent être pilotés et gérés de manière automatisée.

Des questions ?

Vous avez des questions concernant l’aquariophilie marine ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris