Imprimer
bulleur aquarium

Bulleur d’aquarium : comment le choisir et l’installer ?

Publié le 9 août 2019

L’eau d’un aquarium doit être suffisamment oxygénée pour que les poissons, crevettes et autres invertébrés puissent y vivre. Ainsi, il peut être conseillé d’investir dans un équipement dédié à cette fonction : la pompe à air, ou « bulleur », qui permet de propulser de l'air dans l'aquarium.

L’eau d’un aquarium doit être suffisamment oxygénée pour que les poissons, crevettes et autres invertébrés puissent y vivre. Ainsi, il peut être conseillé d’investir dans un équipement dédié à cette fonction : la pompe à air, ou « bulleur », q...

Voir

Comment choisir un bulleur pour son aquarium ?

Critères de choix

Le choix d’un aérateur se fait en fonction de différents critères :

- la puissance de l'appareil exprimée en litre d'air/heure
- son niveau sonore, indispensable suivant la localisation de l'aquarium (pièce à vivre, chambre ou pièce spécialisée)
- sa robustesse
- sa modularité et sa possibilité de réglage de débit
- la disponibilité des pièces en cas de dysfonctionnement
- plus rarement, l’utilisation qui en sera faite : en effet, il est possible d’utiliser un aérateur non pas pour créer des bulles mais comme une pompe alimentant un certain type de filtre (filtres sur exhausteur)

Quelle puissance choisir pour votre aérateur ?

Choisir la bonne puissance est indispensable. Le débit de l’aérateur doit être au moins égal au volume de l’aquarium. Ainsi, pour un aquarium standard de 100 litres, choisissez une pompe à air pouvant délivrer au minimum un débit de 100 L/h environ.

Bulleur silencieux

Les aérateurs d'aquarium ou bulleurs bon marché auront tendance à être plus bruyants et peu durables.

Bon à savoir : positionnez l’aérateur sur un peu de mousse ou de coton afin de limiter le taux de vibration engendré et obtenir ainsi un bulleur plus silencieux.

Les types de pompes à air

Deux grands types de pompes à air existent : celles à membranes ou celles à piston.

Pompe à membranes

Ce type de bulleur pour aquarium est le plus courant. L'air est envoyé grâce à des membranes de caoutchouc.

Avantages :

Leur silence, si la pompe est de bonne qualité. La possibilité de changer les membranes (ce sont les éléments qui s'usent le plus), et une grande variété de débits et de designs.

Inconvénients :

Avec son débit plus important, ce type de pompe à air (compresseur) est aussi plus onéreux qu’une pompe à piston.

Pompe à piston

Ce type de pompes à air sont destinées à une oxygénation de grands bassins, ou d’aquariums dans une pièce dédiée à l'aquariophilie (Fishroom). Ces pompes sont généralement bruyantes et à gros débit.

Avantage : c'est un bon compromis puissance/prix/consommation.

Inconvénient : son désagrément sonore n'est pas compatible avec toutes les configurations (pièce à vivre ou chambre). Pour posséder un bulleur silencieux, le mieux est de choisir une pompe à air à membranes.

Comment installer un bulleur dans son aquarium ?

L'installation de la pompe à air nécessite quelques précautions afin que le système fonctionne de manière optimale :

1. Placez-la obligatoirement au-dessus du niveau de l'eau de l'aquarium, afin d'éviter les risques de siphonnage de l'eau par gravité.
2. Si vous ne pouvez pas l'installer de manière surélevée, il est indispensable de mettre un système anti-retour pour éviter que l'eau soit siphonnée dans l'appareil. En plus, vous éviterez l'inondation qui va avec. Ce système à clapets s'installe entre la pompe et le tuyau relié au diffuseur.
3. Étant donné qu’une pompe à air génère des vibrations, installez-la sur un support évitant les chutes, donc non lisse, sans pente et avec des petites bordures. En général, ces appareils comportent des pieds en matière plastique souple qui limitent les vibrations et sont aussi antidérapants. Pour certains modèles, il est également possible de fixer la pompe à un support vertical à l'aide d'une vis.
4. De préférence, placez le diffuseur à proximité de votre combiné chauffant (ou thermoplongeur) si vous possédez un aquarium d'eau chaude. Cela permet de répandre la chaleur de manière homogène.

Astuce : pour le tuyau reliant le diffuseur à la pompe à air, privilégiez un tuyau en silicone qui résiste mieux à l'usure et à l'humidité.

Comment entretenir un aérateur d'aquarium ?

Voici quelques principes simples à mettre en œuvre pour préserver votre bulleur et prendre soin de votre aquarium.

Le filtre

La pompe à air prélève l'air ambiant par un orifice qui est protégé par un filtre. Ce filtre est à nettoyer ou changer régulièrement pour ne pas limiter les performances de la pompe.

À noter : un bulleur muni d’un filtre antipollution vous coûtera plus cher, mais sera d’autant plus efficace grâce à son procédé double-action. Ceci évite le passage des poussières dans les dispositifs d'aspiration (membranes ou pistons) ou des polluants dans la seconde catégorie.

Les membranes

Les pompes à air à membranes, en caoutchouc souple, ont tendance à s'user avec le temps et à se perforer, diminuant le débit d'air expulsé. Certains fabricants proposent ces membranes en pièces détachées, évitant ainsi le rachat complet de la pompe.

Le diffuseur

L'encrassement du diffuseur est possible. N'hésitez pas à le nettoyer régulièrement pour éviter le ralentissement de la diffusion de l'air dans l’eau de l’aquarium.

Ainsi, le bulleur est utile pour :

- Suppléer à leur action dans le cas d’un bac en surpopulation : branchez alors la pompe à air la nuit
- Augmenter l’apport en oxygène dans l’aquarium si nécessaire : si vos poissons s’obstinent à venir « piper » à la surface, privilégiez alors une action en continu de la pompe

De manière optionnelle, mais très utile, utilisez également votre bulleur :

- Lors d’un traitement médicamenteux
- L’été, en cas de grosse chaleur
- Lors du lancement du bac

Des questions ?

Vous avez des questions concernant le bulleur pour aquarium ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris