Imprimer
Lilas de Californie

Céanothe : variétés, plantation et entretien

Publié le 21 nov. 2018

On craque pour le camaïeu de bleu qu'offrent les céanothes. D'autant que ces plantes sont aussi bien arbustives que rampantes et ornent massifs, rocailles, haies ou talus, mais aussi, cultivées en pot, balcons et terrasses !

On craque pour le camaïeu de bleu qu'offrent les céanothes. D'autant que ces plantes sont aussi bien arbustives que rampantes et ornent massifs, rocailles, haies ou talus, mais aussi, cultivées en pot, balcons et terrasses !


Présentation du céanothe ou « Lilas de Californie »

« Lilas de Californie », voilà le surnom des céanothes. En effet, la plupart d'entre eux sont originaires de cet État d’Amérique, d'où ils auraient été introduits en Europe au XIXe siècle.

Les céanothes peuvent être persistants ou caducs, mais tous présentent une prodigieuse floraison en épis. Parfois blanches ou roses, leurs fleurs sont affichent généralement diverses nuances de bleu. Mellifères et nectarifères, elles sont parfois délicieusement parfumées. Elles attirent dans le jardin les abeilles, les papillons et nombre d'insectes (ainsi que les colibris dans leur région d'origine).

Culture du céanothe (vidéo)

Ce n'est pas tout : à condition de lui offrir un terrain bien drainé et non calcaire, les céanothes sont très faciles à cultiver, demandant très peu d'entretien. Ils résistent à la sécheresse et aux embruns ainsi qu'à la pollution !

Nombre d'espèces peuvent aujourd'hui orner nos jardins grâce à leurs ports variés : certains, de grandes tailles, seront plantés en isolés, tandis que d'autres, assez hauts, rentreront dans la composition d'une haie. Les céanothes compacts, buissonnants, trouveront leur place dans les massifs et rocailles ou seront cultivés en pot sur les balcons et les terrasses. Les longs rameaux de certaines variétés courront le long des talus, sur les sols secs, ou orneront en retombant le haut des murets.

Variétés de céanothe

Le genre Céanothe est représenté par une cinquantaine d'espèces. Certaines forment de hauts arbustes, d'autres sont des couvre-sols.

Ceanothus thyrsiflorus skylark

Ceanothus thyrsiflorus 'Skylark’

Ceanothus thyrsiflorus 'Skylark’

Port et taille : buisson rond, aussi large que haut une fois adulte. 1,50 à 2 m. Floraison : en mai ou en juin (selon le climat).

Qualités : le Ceanothus ‘Skylark’ charme par le coloris indigo de sa floraison parfumée (aux fragrances de miel) qui ressort parfaitement sur son feuillage persistant, vert foncé.

Ceanothus thyrsiflorus var repens

Ceanothus thyrsiflorus var. repens

Ceanothus thyrsiflorus var. repens

Port et taille : les branches rampantes de cet arbrisseau peuvent atteindre 0,20 à plus de 1 m. Ce céanothe est un parfait couvre-sol, notamment pour des endroits difficiles comme les jardins de sable ou le pied des arbres. Floraison : céanothe bleu clair à l’abondante floraison en mai-juin.

Qualités : le plus sensible au froid (jusqu'à -7 °C), mais en cas de gel, repart vigoureusement de sa base le printemps suivant.

Ceanothus thyrsiflorus tuxedo

Ceanothus thyrsiflorus 'Tuxedo'

Ceanothus thyrsiflorus 'Tuxedo'

Port et taille : érigé, 3 m. Avec sa haute taille, il trouve aisément sa place dans les haies mixtes ou en arrière-plan de massif. Floraison : estivale (entre mai et juillet) d'un bleu ciel clair.

Qualités : ce céanothe persistant se distingue par son feuillage coloré de pourpre toute l'année.

Ceanothus arboreus trewithen blue

Ceanothus arboreus 'Trewithen Blue'

Ceanothus arboreus 'Trewithen Blue'

Port et taille : dressé, 3 à 5 m. Comme l'indique son nom botanique, ce céanothe forme un arbre de belles dimensions (il atteint facilement 3 m de largeur) qui lui permettent d'être planté en isolé. Floraison : denses panicules de fleurs d'un bleu profond entre avril et juillet.

Qualités : ce céanothe persistant offre surtout une très généreuse floraison dont l'épanouissement s'étale sur plusieurs semaines.

Ceanothus impressus madagascar

Ceanothus impressus 'Madagascar'

Ceanothus impressus 'Madagascar'

Port et taille : s'il peut s'élever jusqu'à 1,50 m et présenter un port plus ou moins dressé, ses rameaux peuvent aussi ramper ou être facilement palissés sur un support. Floraison : opulentes inflorescences bleues ou mauve en mai-juin.

Qualités : cette espèce de céanothe est encore appelée « lilas de Californie ». Son feuillage persistant est assez remarquable : petit, très gaufré. La variété 'Madagascar' se distingue par son feuillage panaché de vert acidulé.

Ceanothus griseus yankee point

Ceanothus griseus 'Yankee Point'

Ceanothus griseus 'Yankee Point'

Port et taille : rampant, 1 m. Il couvre très rapidement le sol d'une masse imposante d'un feuillage persistant brillant, d'un vert tirant sur le bleu. Floraison : céanothe d'un bleu très lumineux. Floraison parfumée se prolongeant durant 5 à 6 semaines (entre avril et juin).

Qualités : 'Yankee Point' est une variété de « céanothe de Carmel » découverte près de la ville du même nom, en bordure de l'océan Pacifique. Il est facile à cultiver.

Ceanothus delilianus gloire de versailles’

Ceanothus delilianus ‘Gloire de Versailles’

Ceanothus delilianus ‘Gloire de Versailles’

Port et taille : buisson vigoureux de 1,50 m. Floraison : longues et légères panicules d'un bleu ciel poudré. Elle débute en juin-juillet pour se prolonger, par vagues successives, jusqu'aux frimas d'octobre. Un plaisir de très longue durée !

Qualités : cette ancienne variété (elle a été obtenue en France en 1830) forme un buisson au feuillage caduc très touffu.

Ceanothus x pallidus marie simon

Ceanothus x pallidus 'Marie Simon'

Ceanothus x pallidus 'Marie Simon'

Port et taille : arbuste assez rond et compact de 1,50 m de haut. Floraison : grappes de fleurs rose pâle entre juillet et septembre.

Qualités : feuillage caduc, ovale et dentelé d'un vert tendre.

Plantation du céanothe

Où planter le céanothe ?

Exposition

Réservez au céanothe une exposition ensoleillée ou partiellement ombragée. Choisissez un emplacement abrité des vents froids.

Sol

Le céanothe est une plante qui a des exigences. Le sol qui l'accueille doit être très bien drainé, voire sec (les céanothes sont sensibles à l'humidité de la terre qui peut entraîner des asphyxies racinaires). Surtout, le terrain doit être neutre à acide et non pas basique (calcaire).

Quand planter le lilas de Californie ?

Comme toutes les plantes en contenant, le céanothe peut être installé toute l'année, en dehors des périodes de canicule et de gel.

Comment planter le céanothe ? (vidéo)

En pleine terre

Selon l'espèce à laquelle ils appartiennent et donc leur taille à l'âge adulte, les céanothes se plantent à des intervalles de 50 cm à 2 m des autres végétaux.

En pot

Privilégiez les espèces de petit développement que vous plantez dans un pot d'au moins 60 cm de diamètre. Remplissez le contenant d'un mélange de terre de jardin (à condition qu'elle ne soit pas calcaire) de terreau et de gravier, de perlite ou autre matériau drainant.

Entretien du céanothe

Arrosage

En pleine terre

En dehors des apports d'eau à la plantation (pour assurer sa reprise), le céanothe ne nécessite pas d'arrosage suivi. Soyez simplement vigilant en période de sécheresse.

En pot

Évitez de placer des coupelles sous les pots contenant des céanothes : de l'eau stagnante pourrait favoriser la pourriture des racines.

Fertilisation

Les apports d'engrais ne sont pas conseillés pour cet arbuste, qu'on le cultive en pleine terre ou en potée.

Taille du céanothe

On conseille souvent de tailler le céanothe après la floraison afin de lui conserver un port compact.

Protection hivernale

Selon les espèces, le lilas de Californie est moyennement rustique : lorsqu'il est bien implanté, il résiste à des températures allant de -7 à -11 °C (parfois plus faibles). Une couverture de feuilles mortes à sa base peut l'aider à affronter les rigueurs de l'hiver (et participera à enrichir le sol en humus).

Multiplier le Lilas de Californie

1. Prélevez des boutures disposant d’un morceau d’écorce (bouture dite « à talon »).
2. Badigeonnez chaque extrémité d’hormones de bouturage.
3. Protégez les jeunes plants du gel le premier hiver.
4. Patientez au moins un an pour les mettre en terre.

On peut multiplier le céanothe en bouturant ses rameaux en été.

Attaques et maladies du céanothe

En dehors de la pourriture des racines causée par de mauvaises conditions de culture (un sol trop humide), les céanothes sont des arbustes sains et vigoureux qui ne subissent pas d'attaques.

Questions / réponses

Mon céanothe a les branches sèches, à quoi cela est dû ?

Le froid est certainement la cause du dessèchement des branches du céanothe. Nous vous conseillons de tailler juste les parties sèches. Griffez en surface la terre au pied et apportez de la fumure organique type "biomarine" pour la vivifier.

Vous avez d'autres questions concernant la plantation ou l’entretien d’un céanothe ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris