Imprimer
cerisier en fleurs

Cerisier du Japon : variétés, plantation et entretien

Publié le 13 sept. 2018

Annonciateur du printemps et célébré au japon pour sa beauté éphémère, le cerisier du Japon ou cerisier à fleurs est particulièrement décoratif. Il est le tout premier à fleurir au jardin. Il est remarquable par son abondante et majestueuse floraison printanière mais aussi par son écorce.

Annonciateur du printemps et célébré au japon pour sa beauté éphémère, le cerisier du Japon ou cerisier à fleurs est particulièrement décoratif. Il est le to...

Voir

Plantation du cerisier du Japon

Où planter le cerisier du Japon ?

Exposition

Pour une floraison optimale et une belle coloration des feuilles privilégiez un espace dégagé et bien ensoleillé. Toutefois, veillez à ce que le soleil ne soit pas brûlant. Protégez-le des courants d’air froids qui peuvent nuire à la floraison.

Sol

Le cerisier à fleurs est tolérant et s’adapte à tous types de sol. Néanmoins, il affectionne les terrains riches, profonds, frais, bien drainés et neutre. Une terre argilo-siliceuse convient bien. Cependant, le cerisier craint les sols trop humides et imperméables.

Quand planter le cerisier du Japon ?

A l’automne : il est recommandé de planter le cerisier à fleurs en automne avant les premières gelées afin de favoriser un bon développement racinaire. Pour les régions au sud de la Loire, privilégiez cette période si vous pensez ne pas pouvoir assurer des arrosages réguliers indispensables après une plantation printanière.

Au printemps : on peut également le planter au printemps voire en été, en évitant tout de même les périodes de trop fortes chaleurs. Dans ce cas, prévoyez des arrosages réguliers durant les mois qui suivent la plantation.

Comment planter le cerisier du Japon en pleine terre ?

1. Creusez un trou de 4 à 5 fois le diamètre de la motte en tous sens.
2. Emiettez la terre, retirez les cailloux et brisez les mottes compactes.
3. Préparez un compost bien décomposé pour enrichir la terre. Vous pouvez aussi verser une couche de billes d’argile ou de graviers au fond du trou pour améliorer le drainage.
4. Apportez un amendement organique à base de fumier et d’algues améliorera le drainage. Du sable et de la tourbe allégera votre sol.
5. Trempez la motte dans un seau pour réhydrater les racines et la terre. Les racines ne doivent pas être enchevêtrées.
6. Placez la motte dans le trou et comblez avec le mélange préparé.
7. Tuteurez l’arbre pour le stabiliser
8. Tassez légèrement la terre au pied et creusez une cuvette d’arrosage à la base du pied.
9. Vous pouvez pailler à la surface pour limiter les apports d’eau, garder une terre fraîche et limiter la pousse des mauvaises herbes.
10. Arrosez abondamment la plantation.

Comment planter le cerisier du Japon en pot ?

1. Prévoyez un pot percé de grande dimension, environ 40 à 50 cm de diamètre et de profondeur.
2. Disposez une couche de billes d’argile au fond du pot sur environ 10 cm.
3. Pour le substrat, mélangez à part égale une terre de jardin bien aérée avec du terreau de plantation pour rosiers un peu argileux.
4. Placez le pot à l’abri des courants d’air, derrière un brise vent par exemple.

Entretien du cerisier du Japon (vidéo)

Arrosage du cerisier du Japon

En pleine terre

Pendant les deux premières années, il convient d’arroser régulièrement au printemps et en été pour encourager la reprise et la croissance.

En pot

Les plantes en pot se déshydratent plus facilement. Pendant les périodes de fortes chaleurs, un arrosage régulier mais sans excès sera nécessaire.

Tailler le cerisier

De manière générale, on évite de trop tailler le cerisier. De plus, on ne taille jamais avant la floraison. N’oubliez pas non plus de couvrir les plaies avec un mastic cicatrisant après une taille.

Taille de formation

Durant ses jeunes années, on peut tailler le cerisier pour lui donner l’aspect souhaité. Pour une meilleure cicatrisation, effectuez-la en hiver pendant la période de repos. Coupez les branches principales d’1/3 de leur longueur. Encouragez la pousse des bourgeons qui pointent vers l’extérieur en coupant juste au-dessus d’eux.

Taille d’entretien

On peut effectuer une taille légère après la floraison, pas plus de 30% de la plante. Vous pouvez vous contenter d’éliminer le bois mort ainsi que les branches les plus anciennes ou cassées afin d’aérer le cœur. Taillez également les gourmands et rejets au pied de l’arbre durant la période de croissance septembre à mars.

Taille de rajeunissement

Fin août début septembre, supprimez les branches les plus vieilles en les taillant à la base ou juste au-dessus d’une pousse latérale vigoureuse.

Fertilisation

En pot, les réserves s’amenuisent rapidement. Trois fois par an (février, mai et août), des apports d’engrais fourniront les nutriments nécessaires au bon développement du cerisier. Privilégiez des engrais d’origine organique (fumier décomposé, compost, corne, poudre d’os…).

Vous pouvez aussi effectuer chaque printemps un surfaçage de substrat neuf. De plus, pendant la période de végétation, apportez au besoin des apports mensuels d’engrais liquide.

Attaques et maladies

La moniliose

Détection : peut être causée par un printemps froid et pluvieux. Les fruits, s’ils y en a, pourrissent. Les extrémités des jeunes pousses brunissent, sèchent et se recroquevillent.

Actions : supprimez le bois mort, les branches malades ainsi que les fruits momifiés. Au printemps, des traitements à la bouillie bordelaise réduiront les risques de contamination.

Le coryeum

Détection : on dénote sa présence au printemps ou à l’automne par l’apparition de taches brunes ou rouges puis noires sur les feuilles.

Actions : éliminez les parties atteintes. Avant de procéder à la taille, pensez à nettoyer vos outils et appliquez un baume cicatrisant sur les plaies. Nettoyez le sol sous le cerisier des feuilles mortes. Procédez à des pulvérisations de bouillie bordelaise.

Les pucerons noirs

Détection : au printemps ces ravageurs peuvent envahir votre arbre. Ils colonisent progressivement les rameaux et le feuillage. On observe une déformation et chute du feuillage. La plante est considérablement affaiblie.

Actions : des plantes en bonne santé sont plus à même de résister aux attaques. Il convient donc de réunir toutes les conditions pour assurer à son cerisier un bon développement : sol fertile, bonne exposition, éviter l’eau stagnante. Il est aussi possible d’introduire des auxiliaires tels que la coccinelle ou le syrphe pour lutter contre les pucerons. Enfin, vous pouvez pulvériser un aphicide au revers des feuilles dès les premiers signes et répétez le traitement 10 jours après.

Variétés de cerisiers à fleurs

Le cerisier du Japon est une plante vivace et rustique au feuillage caduc. Il sublimera votre jardin toute l’année, car même en automne, ses feuilles arborent de somptueuses couleurs. Les petits cerisiers se prêteront à merveille pour une plantation en pot sur un balcon ou une petite terrasse. On peut aussi les planter en isolé ou en rocaille dans un jardin.

Variétés de petite taille

prunus incisa kojo no mai

Variété Prunus incisa ‘Kojo No Mai’

Prunus incisa ‘Kojo No Mai’

Caractéristiques : arbuste à la végétation compacte, à petit développement.

Floraison : floraison abondante, petites fleurs en forme de clochettes pendantes, blanc rosé. Feuillage : vert foncé, devenant rouge écarlate à l’automne.

prunus incisa kojo no mai

Variété Prunus incisa ‘Kojo No Mai’

Prunus incisa ‘Kojo No Mai’

Caractéristiques : arbuste à la végétation compacte, à petit développement.

Floraison : floraison abondante, petites fleurs en forme de clochettes pendantes, blanc rosé. Feuillage : vert foncé, devenant rouge écarlate à l’automne.

prunus padus

Variété Prunus padus

Prunus padus

Caractéristiques : petit arbre au port érigé, petits fruits comme des pois noirs à l’automne.

Floraison : fleurs blanches en grappes dégageant une légère odeur d’amande. Feuillage : vert mat devenant jaune doré à l’automne.

Cerisiers du Japon de taille moyenne

Les arbustes de taille moyenne formeront idéalement des haies fleuries ou complèteront des massifs. Plantés en isolé, ils seront très décoratifs.

prunus accolade

Variété Prunus ‘Accolade’

Prunus ‘Accolade’

Caractéristiques : arbuste à port évasé.

Floraison : fleurs rose fuchsia semi-doubles, en bouquets pendants. Feuillage : vert foncé jaunissant à l’automne.

prunus serrulata amanogawa

Variété Prunus serrulata ‘Amanogawa’

Prunus serrulata ‘Amanogawa’

Caractéristiques : petit arbre au port fastigié, branches très érigées, serrées contre le tronc.

Floraison : floraison odorante rose clair, semi-double. Feuillage : vert clair, devenant jaune d’or strié de pourpre à l’automne.

Variétés de cerisiers de grande taille

Les grands cerisiers à fleurs quant à eux pourront jouer les solitaires, installés en isolé au milieu de votre jardin, ils sont très décoratifs. Ils peuvent également constituer de magnifiques haies libres ou venir embellir un massif.

prunus serrulata kanzan

Variété Prunus serrulata ‘Kanzan’

Prunus serrulata ‘Kanzan’

Caractéristiques : arbuste à la forme évasée, à la végétation érigée.

Floraison : floraison très double, rose foncé devenant plus clair ensuite. Feuillage : vert brillant, devenant jaune orangé à l’automne.

Vous souhaitez en savoir plus sur les cerisiers à fleurs ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris