Imprimer
changer l'eau de son aquarium

Quand et comment changer l’eau de son aquarium ?

Publié le 2 mai 2019

Un aquarium est un milieu de vie, en perpétuelle évolution… mais dans un système fermé. Il est donc indispensable de réaliser régulièrement des changements d’eau. Le volume, la fréquence et la préparation de la nouvelle eau seront fonctions du type d’aquarium et de sa population.

Un aquarium est un milieu de vie, en perpétuelle évolution… mais dans un système fermé. Il est donc indispensable de réaliser régulièrement des changements d’eau. Le volume, la fréquence et la préparation de la nouvelle eau seront fonctions du...

Voir

Changer l’eau pour l’entretien de l’aquarium

Pour que l’eau garde son équilibre

À la différence des milieux aquatiques naturels, où l’eau se renouvelle en permanence, l’eau d’un aquarium évolue dans le temps : du fait de l’activité biologique interne, sa composition se modifie.

Les changements d’eau réguliers ont donc comme rôle principal de stabiliser la composition de l’eau, notamment en réduisant le volume des polluants générés par les êtres vivants présents dans l’aquarium.

Pour éliminer les polluants

Dans un aquarium, il existe deux grands types de polluants biologiques, issus de la dégradation des matières organiques (aliments non ingérés, déchets végétaux, déjection des poissons, etc.) : ce sont les nitrates et les phosphates.

Bien que non toxiques pour les poissons à faible dose, les nitrates et les phosphates en excès provoquent l’apparition d’algues indésirables et des anomalies physiologiques (croissance, malformation et fragilité immunitaire) pour les occupants.

Bon à savoir : certains invertébrés (coraux, crevettes) sont plus sensibles que les poissons à ces polluants. Dans les aquariums récifaux, les taux de nitrates et de phosphates doivent être le plus bas possible, proches de zéro.

Comment procéder pour changer l’eau d’un aquarium ?

Quel que soit le type d’aquarium, vous devez régulièrement faire des changements partiels d’eau. En règle générale, on réalise cet entretien chaque semaine ou tous les 15 jours avec un volume de remplacement qui dépend de la population et de la configuration de l’aquarium.

Préparez l’eau de changement

Préparez la nouvelle eau à l’avance afin qu’elle corresponde à celle de votre aquarium :

- Température : sauf cas exceptionnels, portez préalablement la nouvelle eau à la température de l’eau dans l’aquarium.

- Composition : la nouvelle eau doit être proche de celle de l’aquarium en termes de densité (eau de mer), dureté et pH, pour éviter les changements brusques qui ne sont pas appréciés par les poissons. Les seuls éléments qui diffèrent sont les taux de nitrates et de phosphates, plus bas dans la nouvelle eau. Il est également possible d’utiliser des solutions de bactéries pour préparer l’eau de changement.

Précaution : vérifiez le taux de nitrates présents dans l’eau du robinet, qui peut être assez haut dans certaines régions françaises.

Retirez l’eau de l’aquarium

Procédez ainsi :

1 - Retirez l’eau de l’aquarium par siphonnage grâce à un tuyau dont l’autre extrémité est placée directement dans l’évier.
2 - Aspirez les impuretés du substrat avec une cloche à substrat.

Astuce : s’il s’agit d’eau douce, utilisez cette eau pour arroser vos plantes domestiques non comestibles, ce qui constitue un geste écologique.

Quand et quel volume d’eau changer pour un aquarium d’eau douce ?

Qu’il soit d’eau froide ou d’eau chaude, les changements d’eau sont d’une grande importance.

Attention, chaque aquarium étant unique biologiquement, les conseils qui suivent peuvent être modulés en fonction du cycle biologique observé dans votre bac. Avant de définir les volumes d’eau et les fréquences de changement, il est en effet nécessaire que vous connaissiez bien votre aquarium. Prenez le temps d’étudier la dérive naturelle de la composition de l’eau, et en particulier la montée des nitrates et des phosphates.

Sauf cas exceptionnels, la température l’eau de changement doit être proche de celle de l’eau de l’aquarium.

Astuce : l’eau du robinet étant traitée pour la consommation humaine, elle peut comporter des dérivés chlorés. Utilisez des produits spécifiques pour neutraliser ces dérivés, et faites reposer la nouvelle eau environ 24 h avant son introduction dans l’aquarium.

Pour un aquarium aquascaping

Bien que ce type de bac soit très planté et donc que les végétaux fassent baisser, par leur croissance, les taux de nitrates et de phosphates, il est indispensable d’effectuer fréquemment des changements d’eau.

Bon à savoir : cela est notamment dû aux apports constants d’engrais.

Comment faire ?

1 - Procédez de façon hebdomadaire à des changements d’eau de 20 à 50 % du volume de l’aquarium.
2 - En changeant un volume conséquent d’eau, vous évitez les problèmes de surdosage et d’accumulation de produits non assimilés.

Pour un aquarium planté

Cette configuration d’aquarium est la plus courante et l’une des plus stables vis-à-vis des paramètres. Si l’aquarium n’est pas surpeuplé, on observe une dérive lente des paramètres.

Comment faire ?

1 - Faites des changements d’eau de l’ordre de 10 % du volume de l’aquarium par semaine ou d’un quart du volume toutes les 2 semaines.
2 - Vous pouvez moduler et adapter la fréquence et le volume des changements en fonction de la population présente dans l’aquarium.

Pour changer l’eau d’un aquarium de poissons rouges, ou de toute autre espèce de poissons pollueurs, augmentez la fréquence et le volume des changements. Au contraire, pour des petits poissons en nombre restreint, vous pouvez vous limiter à 10 % tous les 15 jours.

Pour un aquarium non planté

Pour ce type d’aquarium, par exemple dans le cas de reproductions de biotopes des lacs africains où le minéral est le décor majeur (lac Malawi, etc.), la dégradation des déchets azotés et phosphatés par les plantes est inexistante.

Comment faire ?

1 - Réalisez des changements d’eau de manière régulière (chaque semaine ou tous les 15 jours) avec un volume équivalent à 1/3.
2 - En effectuant ce type de changement, vous éviterez ainsi l’apparition d’algues et vous garderez la limpidité de l’eau, même en présence de nombreux poissons.

Quand et quel volume d’eau changer pour un aquarium d’eau de mer ?

À l’inverse de l’aquarium d’eau douce, les aquariums d’eau de mer possèdent des équipements qui ont un rôle d’épuration (l’écumeur, principalement). Ces derniers vont ainsi éliminer rapidement les matières organiques avant leur dégradation.

- Vous pouvez espacer les changements d’eau, mais ils restent néanmoins utiles pour stabiliser les paramètres de l’eau.
- Cherchez à obtenir une densité et une température équivalentes à celles de l’eau de l’aquarium.
- La nouvelle eau doit toujours être préparée 24 h à 48 h à l’avance, en utilisant de l’eau osmosée. Ce temps de préparation permet la totale dissolution des sels synthétiques et l’homogénéité de l’eau de changement.

Pour un aquarium récifal

Dans un aquarium récifal, la présence de coraux implique que les déchets organiques soient les plus bas possible. Ainsi, même si les équipements techniques éliminent rapidement les matières organiques, afin d’éviter l’apparition de nitrates et phosphates, il est nécessaire de réaliser des changements d’eau.

Comment faire ?

1 - Réalisez un renouvellement de l’eau de l’ordre de 20 à 30 % du volume de l’aquarium réparti sur un mois.
2 - Changez ainsi environ 5 % d’eau par semaine : les changements trop rapides ne sont pas appréciés par les êtres fragiles que sont les coraux.

Pour un aquarium Fish Only

Ici aussi, bien que les éléments techniques limitent l’apparition des dérivés organiques, la présence de nombreux poissons implique de réaliser des changements d’eau conséquents.

Comment faire ?

Effectuez les changements d’eau selon le même principe de fractionnement sur le mois, mais à hauteur de 30 à 40 % du volume de l’aquarium.

Cas exceptionnels de changement d’eau de l’aquarium

Les changements d’eau ne se limitent pas uniquement à l’entretien régulier de l’aquarium. Ils sont aussi conseillés lors de dérèglements ponctuels des paramètres de l’eau, après le traitement d’une maladie ou dans le but de déclencher la reproduction chez certaines espèces de poissons.

Après traitement

Beaucoup de produits utilisés pour traiter les maladies des poissons ont un impact sur l’équilibre biologique de l’aquarium, qu’il s’agit ensuite de rétablir en réalisant un changement d’eau.

Comment faire ?

1 - Changez environ 50 % du volume de l’aquarium, réparti sur les jours de la semaine suivant le traitement.
2 - En parallèle, dans le but d’éliminer tout le produit non utilisé et encore présent dans l’aquarium, vous pouvez disposer du charbon dans le compartiment de filtration et/ou ajouter un dispositif UV.
3 - Pour aider à rétablir l’équilibre biologique de l’aquarium, vous pouvez également ajouter dans l’eau de changement des solutions bactériennes disponibles en magasin.

Modifications ponctuelles de la composition de l’eau

Il y a deux principaux cas qui nécessitent des changements d’eau exceptionnels.

- Excès de polluants : des changements d’eau supplémentaires sont nécessaires lorsque le taux d’un des dérivés azotés (nitrites, nitrates) ou de phosphates est trop important.

Comment faire ?

1 - Réalisez des changements plus fréquents jusqu’à obtenir un taux convenable.
2 - Lors de pic de nitrites (en dehors de la phase de mise en route de l’aquarium), effectuez de gros changements d’eau, d’au moins 50 %, et ce jusqu’à ce que les nitrites soient indétectables.

- Déclencher un cycle reproduction : chez certaines espèces de poissons, il s’agit de faire varier rapidement les paramètres de l’eau pour déclencher les parades.

Comment faire ?

1 - Faites varier la température : effectuez le changement d’eau avec une eau plus fraîche (-5 °C par rapport à la température de l’aquarium).
2 - Faites varier la dureté de l’eau : utilisez de l’eau osmosée pour abaisser la dureté de l’eau et « mimer » la saison des pluies dans le biotope naturel.

Des questions ?

Vous avez des questions concernant le changement d’eau de l’aquarium ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris