Imprimer
Comment choisir et entretenir les plantes de son aquarium ?

Comment choisir et entretenir les plantes de son aquarium ?

Publié le 20 janv. 2020

En plus d’être essentielles à l’équilibre de l’écosystème d’un aquarium, les plantes permettent, par leur grande diversité de tailles et de couleurs, de réaliser des décors variés, y compris des paysages aquatiques très réalistes.

En plus d’être essentielles à l’équilibre de l’écosystème d’un aquarium, les plantes permettent, par leur grande diversité de tailles et de couleurs...

Voir

Est-il utile de mettre des plantes dans son aquarium ?

Les plantes dans votre quarium

Les plantes sont indispensables pour un bon équilibre biologique.

À fortes doses, les composés issus de la décomposition des matières organiques sont toxiques pour les poissons.

En plus d’être esthétiques, les plantes interviennent largement dans l’équilibre biologique. En effet, elles absorbent les nitrates et phosphates présents dans l’eau, qui agissent comme un engrais naturel et fortifient leur croissance.

Les plantes ont bien d’autres avantages :

• La végétation luxuriante est une source de cachettes ou de sites de ponte pour les poissons.

• Il est prouvé qu’un aquarium richement planté est moins sujet à un envahissement par les algues. Les végétaux supérieurs privent les algues des nutriments qui les font proliférer.

• Que les plantes soient vertes ou rouges, grâce à leur chlorophylle et sous l’effet d’un éclairage bien équilibré, elles génèrent un processus de photosynthèse qui diffuse de l’oxygène dans l’eau, élémentaire pour le bien-être des poissons.

• Leurs racines ont aussi un rôle d’aérateur du sol, évitant qu’il ne se compacte en générant des gaz indésirables.

Important : pour des conditions de culture optimale, un sol nutritif ou technique et un apport de dioxyde de carbone (CO2) sont souhaitables.

Pourquoi installer des plantes dans votre aquarium ?

Spécificité des plantes aquatiques pour aquarium

Des plantes spécifiques

Les plantes commercialisées pour l’aquariophilie strictement aquatiques sont en fait peu nombreuses. La plupart des plantes cultivées sont des végétaux de berge qui ont la possibilité de croître en dehors de l’eau (statut émergé) et sous l’eau (statut immergé) :

• Chez les fournisseurs de plantes, la grande majorité est cultivée en émergé.

• La croissance est ainsi plus optimale et se réalise sous serre humide.

Bon à savoir : de ce fait, les premiers jours après installation de la plante dans l’aquarium, certaines feuilles se modifient ou disparaissent. Ne vous en inquiétez pas : cette physionomie spécifique à la plante en dehors de l’eau change souvent d’aspect lorsqu'elle est immergée.

Résistance et écologie

Depuis quelques années, les plantes d’aquarium sont de plus en plus issues de la culture in vitro. Provenant d’un pied mère ayant grandi dans des conditions sanitaires irréprochables, le greffon est prélevé et cultivé sur un gel nutritif en milieu stérile. Après quelques mois, la plante adulte est commercialisée, dénuée de parasites (escargots), germes, maladies ou spores d’algues.

Les plantes in vitro sont donc très résistantes et limitent les prélèvements dans la nature.

Plantes d’aquarium de débutant à difficile

plante aquarium : micranthemum

Moyennement difficle : Micranthemum

On catégorise les plantes suivant différentes caractéristiques : exigence en intensité d’éclairage, en engrais et CO2, et, surtout, suivant leur positionnement dans le bac.

Plantes d’aquarium d’avant-plan ou gazonnantes

On retrouve dans cette catégorie des plantes de petite taille n’obstruant pas la visibilité sur l’avant de l’aquarium et qui ont une tendance à l’expansion, créant ainsi une zone rappelant le gazon.

Voici quelques exemples de plantes d’avant-plan selon leur niveau de difficulté d’entretien :

Facile : Cryptocoryne beckettii « Petchii », Helanthium tenellum, Lilaeopsis brasiliensis, Marsilea hirsuta, Sagittaria subulata, Staurogyne repens. Ces plantes, peu exigeantes, ne nécessitent pas d’éclairage intense ni d’injection de CO2.

Moyennement difficile : Blyxa sp., Cryptocoryne parva, Eleocharis acicularis « mini », Hydrocotyle tripartita, Lilaeopsis mauritiana, Marsilea crenata, Micranthemum sp., Pogostemon helferi, Ranunculus inundatus. Ces plantes demandent un éclairage plus intense et un apport en engrais et CO2 régulier.

Difficile : Elatine hydropiper, Glossostigma elatinoides, Hemianthus callitrichoides, Hydrocotyle verticillata, Utricularia graminifolia. Ces plantes demandent des éclairages très intenses et un apport d’engrais et de CO2.

Plantes d’aquarium de zone médiane

Les plantes de zone médiane sont de taille moyenne ; elles joueront un rôle de continuum avec celles de petite taille. Exemples de plantes de zone médiane selon leur niveau de difficulté d’entretien :

Facile : l’ensemble du genre Anubias et notamment les cultivars de l’espèce A. barteri (qu’il faudra fixer sur un support), Cryptosoryne de taille moyenne comme C. albida, C. beckettii, C. undulata, C. wendtii et les croisements de C. x willisii, Hottonia palustris, Hygrophila sp. compact, Lagenandra meeboldii, Lobelia cardinalis, Microsorum pteropus.

Moyennement difficile : Alternanthera reineckii, Bacopa sp., Barclaya longifolia, Bolbitis heudelotii, Hygrophila araguaia, Hygrophila pinnatifida, Limnophila aromatica, Micranthemum umbrosum, Nymphaea sp., Pogostemon erectus, Shinnersia rivularis.

Difficile : Hemianthus micranthemoides, Rotala sp. green.

Aquarium décoré de plantes

Avant-plan, médiane ou arrière-plan : les plantes donnent du volume à l'aquarium

Plantes d’aquarium d’arrière-plan

Sont regroupées dans cette catégorie toutes les plantes à croissance rapide qui arriveront très vite en surface, ainsi que les plantes de grande taille à développement solitaire. Exemples de plantes d’arrière-plan selon leur niveau de difficulté d’entretien :

Facile : Bacopa caroliniana et B. rotundifolia, Cabomba sp., Cardamine lyrata, Ceratopteris cornuta, Crinum calamistratum, Cryptocoryne calamistratum, Cryptocoryne crispatula var. balansae, Cryptocoryne usteriana, Cryptocoryne aponogetifolia, toutes les espèces d’Echinodorus, Egeria sp., Hydrocotyle vulgaris, Hygrophila corymbosa, Hygrophila polysperma, Limnophila sp., Myriophyllum sp., Nymphoides hydrophylla, Rotala rotundifolia, toutes les espèces du genre Vallisneria.

Moyennement difficile : Alternanthera sp., Aponogeton sp., Eusteralis stellata, Heteranthera zosterifolia, Hottonia inflata, Hygrophila costata, Ludwigia repens, Mayaca fluviatilis, Rotala indica, Rotala macracanda.

Difficile : Ammannia garcilis et A. senegalensis, Ludwigia inclinata, Nesaea sp., Pogostemon stellata, Rotala wallichii.

Mousses, plantes à feuilles et plantes flottantes

Mousse fixée aquarium

La mousse doit être fixée à un support.

Certains types de plantes supposent une mise une place spécifique.

Mousses et plantes fixées

Certaines plantes ne doivent en aucun cas être plantées dans un substrat, mais doivent être fixées sur un support (roche ou racine). C’est le cas de toutes les mousses et de certaines plantes comme les fougères, dont voici quelques exemples :

• Plantes à feuilles : toutes les espèces d’Anubias, Bolbitis sp., Microsorum sp.

• Mousses : Fissidens nobilis, Fontinalis sp., Monoselenium sp., Riccardia sp., Riccia fluitans, Taxiphyllum sp., Vesicularia sp.

Plantes flottantes

La dernière catégorie de plantes d’aquarium correspond aux plantes dites de surface. Les plus connues sont les lentilles d’eau (Lemna minor) à croissance rapide et qui peuvent recouvrir rapidement la surface d’un aquarium.

C’est dans cette catégorie qu’on retrouve de nombreuses plantes d’eau froide comme Ceratophyllum demersum, Pistia stratiotes et Eichhornia crassipes.

Certaines de ces plantes sont compatibles avec un aquarium d’intérieur comme Limnobium laevigatum, Salvinia natans et Azolla caroliniana.

À noter : elles sont en général utiles pour certaines espèces de poissons qui affectionnent l’ombre qu’elles procurent et par leur croissance rapide, qui fait d’elles de grandes consommatrices de nitrates.

Plantes d'aquarium : spécifiques et résistantes

Les plantes d'aquarium sont cultivées majoritairement en milieu émergé.

Comment entretenir un aquarium planté ?

Quel que soit le type d’aquarium, aquarium planté fortement (aquascaping) ou modérément planté, les prérequis importants pour assurer une croissance optimale des plantes sont :

• la qualité du sol

• l’intensité de l’éclairage

• l’apport de nutriments essentiels (CO2 et engrais)

• les paramètres de l’eau, et notamment la dureté et le pH

• la température de l’eau

Bon à savoir : en règle générale, la majorité des plantes affectionnent des pH proches de la neutralité (pH entre 6 et 7) et des températures peu élevées (autour de 25 °C). Néanmoins, il existe des espèces assez tolérantes qui peuvent être maintenues en eau dure et/ou chaude (supérieure à 28 °C).

Sol

Les magasins spécialisés proposent un grand éventail de sols adaptés à la maintenance de plantes aquatiques, classés en deux grandes catégories.

Les sols nutritifs, à disposer en dessous du sable ou du gravier, constituent le terreau nourricier aux plantes à racines. Ils diffusent les nutriments indispensables à la croissance des plantes.

Conseil : séparez votre sol nutritif avec un sol neutre, car il possède des particules fines qui troubleraient l’eau.

Les sols techniques, à introduire directement en tant que sol de l’aquarium, ont l’avantage de représenter une solution deux-en-un. Ils sont proposés dans de nombreux coloris et de nombreuses granularités.

Bon à savoir : ils ont la particularité d’adapter les paramètres de l’eau à la maintenance de nombreuses plantes tout en diffusant les nutriments indispensables à la croissance des plantes.

Eclairage de l'aquarium

L'éclairage de votre aquarium est indispensable à une bonne santé de vos plantes d'aquarium.

Éclairage

L’éclairage d’un aquarium est crucial pour le bon déroulement de la photosynthèse des plantes. On le classe en trois catégories :

Faible

1 watt pour 3 litres d’eau (ex : néon de 30 W pour un 90 L) correspond à une quantité de lumière faible, mais qui peut être suffisante pour des plantes peu exigeantes comme les Anubias et les Cryptocoryne.

Moyen

1 watt pour 2 litres d’eau correspond à une quantité de lumière suffisante pour un grand nombre de plantes aquatiques

Intense

1 watt par litre d’eau au minimum. Cette intensité d’éclairage est indispensable pour les plantes les plus exigeantes.

Note : cette classification est basée sur l’ancienne génération d’éclairage par tubes néon T8.

• intensité faible

20 à 25 lm/L

• intensité moyenne

25 à 35 lm/L

• intensité importante

40 à 60 lm/L

• intensité très importante

60 lm/L

Engrais et CO2

L’apport de nutriments indispensables à la croissance des plantes doit être fait avec parcimonie, en fonction de l’importance de la plantation et de l’exigence des plantes :

Plusieurs types d’engrais sont disponibles :

Deux grands types d’injection de CO2 sont disponibles :

• un système dit biologique

où le CO2 est produit par l’action métabolique de levure de bière

• un système sous pression

à l’aide de bouteille de gaz comprimé CO2 couplée à un détendeur. Dans ce cas, il est très fortement conseillé de coupler l’électrovanne à un pH-mètre pour éviter le phénomène d’acidose (forte chute du pH lors d’une injection trop importante de CO2).

Des questions ?

Vous avez des questions concernant le choix de vos plantes pour votre aquarium ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris