Imprimer

Comment faire pousser des truffes chez soi ?

Publié le 28 sept. 2018

Appréciée des gastronomes, la truffe est un champignon souterrain de la famille des tubéracées. Rare et précieux, c’est le champignon le plus délicat à cultiver. Pourtant, grâce aux arbres truffiers, il est possible de produire des truffes chez soi !

Appréciée des gastronomes, la truffe est un champignon souterrain de la famille des tubéracées. Rare et précieux, c’est le champignon le plus délicat à cultiver. Pourtant, grâce aux arbres truffiers, il est possible de produire des truffes chez soi ...

Voir

Mycorhize et arbres truffiers mycorhizés

La truffe, fruit d’une symbiose entre un arbre et un champignon

La truffe est la fructification d’un champignon souterrain entretenant une relation symbiotique avec certains arbres, dits arbres truffiers : l’arbre nourrit le champignon et le champignon aide en retour l’arbre à mieux absorber les éléments nutritifs.

Concrétisation de cette symbiose, la mycorhize est un tissu mixte au niveau du système racinaire, le mycélium du champignon pénétrant dans les racines de l’arbre. Au microscope, une mycorhize ressemble à une sorte de manchon recouvrant les radicelles.

arbre truffuer

Le principe des arbres à truffes mycorhizés

La mycorhization, par exemple la mycorhization d’un chêne truffier, se produit spontanément dans la nature quand toutes les conditions s’y prêtent. Il existe également des techniques pour mycorhizer un arbre en reproduisant et accélérant le processus naturel. C’est ainsi qu’il existe désormais pour les jardiniers amateurs des arbres à truffes mycorhizés, qui possèdent déjà du mycélium de truffes autour de leurs racines.

Différents arbres truffiers

Le chêne truffier est si réputé qu’on associe souvent la culture de la truffe à ce seul arbre. Or il existe bien d’autres essences possibles. Si vous voulez vous essayer à la culture de truffes chez vous et que la plantation de chênes truffiers ne vous tente pas, vous pourrez choisir d’autres arbres qui conviendront peut-être mieux à votre jardin, par exemple le noisetier, le tilleul, le hêtre, le charme noir, différents peupliers, le pin noir d'Autriche, le pin d’Alep ou le cèdre de l'Atlas.

Différentes espèces de truffes

En France, on cultive principalement deux espèces de truffes : la truffe noire du Périgord et la truffe de Bourgogne. Il en existe d’autres, comme la truffe blanche d’Italie.

La truffe noire du Périgord (Tuber melanosporum)

En France, c’est la truffe la plus connue, également appelée truffe de Provence. Elle pousse au sud de la France, en particulier dans le Lot, le Vaucluse et le sud-est en général.

La truffe de Bourgogne (Tuber uncinatum)

Elle peut se cultiver au nord de la Loire et se révèle un peu moins exigeante sur les conditions du sol.

Conditions requises pour faire pousser des truffes

Pour que des truffes se développent, il faut au minimum des arbres truffiers, le champignon adéquat et des conditions de climat et de sol adaptées.

Conditions climatiques

Pour réussir la culture des truffes des saisons marquées sont nécessaires, mais sans excès, ce qui exclut le climat océanique, le climat méditerranéen, le climat montagnard et le climat continental aux différences de températures trop marquées. Par contre, le sud et le nord de la Loire conviennent également, à condition d’opter pour la bonne espèce de truffe.

Nature du sol

Pour produire des truffes, la terre doit avant tout être : calcaire, filtrante et équilibrée en matière organique et éléments minéraux, sans carence ni excès d'aucun élément essentiel. À partir de là, il existe quelques différences selon le type de truffes que vous espérez cultiver.

Une plantation truffière se situe idéalement sur un plateau ou une pente douce. Il faut surtout éviter les bas-fonds, qui recueilleraient les eaux de ruissellement.

truffe noire

Conditions de culture de la truffe noire du Périgord

La truffe noire du Périgord a besoin de chaleur, d’un bon ensoleillement et d’un terrain calcaire filtrant bien spécifique, au pH compris entre 7,5 et 8,5, avec au moins 8 % de calcaire total. Un sol limono-argileux ou sablonneux, voire caillouteux, est idéal.

Si votre terrain ne remplit pas toutes les caractéristiques voulues, tout n’est pas perdu. Il se peut que vous récoltiez d'autres espèces de champignons, comme la truffe musquée, même si vous aviez planté des arbres à truffes mycorhizés par Tuber melanosporum.

Conditions de culture de la truffe noire de Bourgogne

Globalement, la truffe noire de Bourgogne est un peu moins exigeante sur les conditions de climat et de sol. Elle ne demande pas spécialement de chaleur et se développe de préférence dans les zones fraîches et ombragées. Tous les terrains équilibrés et filtrants lui conviennent, pourvu qu'ils soient calcaires, avec un pH optimal de 6,5 à 7,5.

Planter et cultiver les arbres truffiers

On recommande d’installer les arbres à truffes par bosquet de 3 plants par exemple.

Période de plantation

La plantation des arbres truffiers peut se faire à deux époques : en novembre/décembre, ou en février/mars (dans ce cas, il faut veiller à bien arroser les jeunes plants l’été suivant la plantation).

Méthode de plantation des arbres à truffes

1. Avant la plantation, préparez parfaitement le sol par un nettoyage minutieux et un labour sur 50 cm de profondeur.
2. De préférence, drainez le fond du trou de plantation avec des cailloux, sauf en terrain naturellement caillouteux.
3. Par contre, n’apportez ni terreau, ni compost, ni fumier, ni engrais, néfastes à la mycorhization.
4. Installez le jeune plant dans une terre meuble, sans briser la motte et en prenant soin de la recouvrir de 2/3 cm de terre.
5. Arrosez abondamment immédiatement après la plantation afin de tasser la terre autour de la motte : 10 à 15 litres d'eau par plant sont nécessaires.

Récolter des truffes

C’est en moyenne au bout de 4 à 7 ans que vous pourrez espérer récolter vos premières truffes. La truffe noire du Périgord se récolte de mi-décembre à mi-mars, la truffe noire de Bourgogne de mi-septembre à mi-janvier. Les truffes peuvent affleurer le sol ou s'enfoncer jusqu’à 20 cm de profondeur. Au besoin, il est facile de dresser un chien pour les dénicher !

Des questions ?

Vous avez des questions concernant la culture des truffes au jardin ?

Sauvegarder dans une liste de favoris