Imprimer
érable du japon

Érable du Japon : variétés, plantation et entretien

Publié le 11 sept. 2018

Originaire du Japon, de Chine et de Corée, l’érable du japon ou acer, est un petit arbre à feuilles caduques, emblématique des jardins zen, et est aujourd’hui cultivé dans le monde entier.

Originaire du Japon, de Chine et de Corée, l’érable du japon ou acer, est un petit arbre à feuilles caduques, emblématique des jardins zen, et est aujourd’hui ...

Voir

L’érable du Japon apporte fraîcheur et délicatesse aux jardins, balcons et terrasses qui l’accueillent. D’une immense variété de formes et de couleurs, il est facile à cultiver et s’adapte à presque tous les styles de jardins.

Variétés d’érables du Japon

acer japonicum shaina

Variété Acer japonicum Shaina

Acer japonicum Shaina

Caractéristiques : arbuste caduc au port étalé.

Feuillage et fleurs : le japonicum Shaina devient rouge pourpre au printemps, rouge à reflets bruns et violets en été, et rouge vif en automne. Sa floraison est discrète au printemps avec des fleurs rougeâtres en grappes.

acer palmatum orange dream

Variété Acer palmatum Orange Dream

Acer palmatum Orange Dream

Caractéristiques : rustique, au port buissonnant, à rameaux retombants avec l’âge.

Feuillage et fleurs : la variété Orange Dream a un feuillage bien découpé et gracieux changeant de couleurs dans des tons jaunes-orange clair et orange vif parfois teinté de rose. Ses fleurs discrètes rougeâtres sont groupées en petits bouquets au printemps.

acer palmatum deshojo

Variété Acer palmatum Deshojo

Acer palmatum Deshojo

Caractéristiques : variété au port très étalé retombant légèrement la rendant idéale pour la formation de bonsaï. Écorce striée très décorative.

Feuillage et fleurs : le palmatum Deshojo offre un feuillage rouge vermillon au printemps, devenant vert en été, et d’un rouge orangé flamboyant à l’automne. Sa floraison est discrète avec de petites fleurs rouges au début du printemps.

Acer palmatum ’Dissectum Garnet’ (vidéo)

Découvrez également le magnifique érable "Acer palmatum ’Dissectum Garnet’" en vidéo avec les conseils de Pierre-Adrien :

Zoom sur le Bonsaï d'érable Palmé du Japon en vidéo

Le bonsaï d'érable palmé du Japon est un magnifique arbre d'extérieur au feuillage caduc qui se teinte de rouge à l'automne. Comme tous les bonsaïs, il nécessite beaucoup de soins et d'attention ! Arrosage, taille, suivi... retrouvez tous nos conseils d'entretien pour un bonsaï en bonne santé.

acer palmatum butterfly

Variété Acer palmatum Butterfly

Acer palmatum Butterfly

Caractéristiques : petit arbuste érigé au port très buissonnant. Variété très prisée faisant partie des plus anciennes au Japon.

Feuillage et fleurs : le palmatum Butterfly révèle un feuillage touffu et ciselé vert marginé de rose et de blanc. Il devient jaune marginé de rouge en automne. Sa floraison est discrète au printemps avec de petites fleurs rosées.

Plantation de l’érable du Japon

Exposition

Les érables apprécient en général la mi-ombre, mais de gros sujets peuvent être plantés en plein soleil (sauf contre un mur), à condition d'augmenter les arrosages bien sûr.

- Les variétés à feuilles vertes sont celles qui supportent le mieux le plein soleil.
- Les variétés à feuilles rouges ont besoin d’un peu d’ombre mais demande du plein soleil pendant une partie de la journée pour avoir un beau coloris.
- Les variétés panachées doivent être abritées des forts ensoleillements de l’après-midi.
- Toutefois il faudra veiller à les planter à l’abri des grands vents qui abiment leur feuillage délicat.

Sol

Pour le sol, l’érable est peu exigeant. Il pousse dans presque tous les sols, sauf les terrains calcaires. Il a toutefois une préférence pour les terres riches, fraiches, bien drainées et légèrement acides. En terre argileuse, faites un bon apport de terre de bruyère pour qu’il se développe harmonieusement.

Ces petits arbres sont des compagnons parfaits des rhododendrons, dans les endroits frais et humides du jardin, en sol acide ou bien poreux.

Pierre-Adrien

Quand planter l’érable du Japon ?

L’érable du Japon se plante de préférence pendant l’automne.

Comment planter l’érable du Japon en pleine terre ?

1. Réalisez un trou de plantation plus large que profond.
2. Prévoir un espace de 2 à 3 m minimum d’autres arbres pour assurer le bon développement de l’érable.
3. Ajoutez de la terre de bruyère et de la biomarine.
4. Ajoutez à chaque printemps de la biomarine en surfaçage.
5. Pensez à bien tuteurer votre érable et à l’arroser copieusement pendant l’été durant les 3 premières années suivant la plantation.

Comment planter l’érable du Japon en pot ?

Quelle que soit sa taille, l’érable du Japon est parfaitement adapté à la culture en pot. Il faudra bien sur choisir un contenant adéquat pour la variété retenue et choisir cette dernière en fonction de la place dont vous disposez.

Pour un petit espace choisissez un érable au port érigé, qui sera moins encombrant qu’une variété au port retombant. Par contre si vous pouvez installer un grand conteneur, n’hésitez pas à y mettre de grands érables. Enfin, les variétés naines vous donnent la possibilité de créer de très beaux bonzaïs. Pour bien réussir votre culture en pot, les règles sont simples :

1. Choisissez un pot de bonne taille, assez large.
2. Installez au fond du pot une bonne couche de billes d’argile ou de gravier pour un bon drainage.
3. Remplissez-le d’un mélange de terreau, de terre de bruyère et de matière organique (compost, fumier, etc. …).
4. Arrosez modérément mais régulièrement surtout en été en intensifiant la fréquence des arrosages en cas de fortes chaleurs.

érable du japon en pot

Érable en pot

Attention tout de même à ne pas noyer la plante dans l’eau. Ses fines racines s’asphyxient très vite. Vous pouvez aussi paillez la surface du pot pour limiter l’évaporation. Une plante en pot épuise rapidement ses réserves de nourriture. C’est pourquoi il faut lui apporter régulièrement de l’engrais en respectant bien les quantités, doses et fréquences d’utilisation prescrites. Cela dépend du produit que vous choisirez.

Un engrais liquide s’utilise plus ou moins fréquemment lors de l’arrosage et un engrais à diffusion lente s’utilise une ou deux fois par an. Si vous préférez utiliser de la matière organique (compost, fumiers, …) une application au printemps et une à l’automne seront suffisantes. Dans les régions aux hivers rigoureux, une protection du pot et la pose d’un voile d’hivernage peuvent être nécessaire.

Entretien de l’érable du Japon

Taille de l’érable du Japon

La taille de l’érable n’est pas obligatoire. Elle permet juste de donner ou de maintenir une belle silhouette. Elle peut se pratiquer au début du printemps ou en été. Tuteurez les variétés d’érables pleureurs les premières années, le temps qu’ils atteignent la hauteur que vous souhaitez.

Arrosage de l’érable du Japon

Les érables aiment les terres fraiches, soit un sol ni trop humide, ni trop sec.

- Arrosez copieusement à la plantation
- Arrosez normalement, sans excès, en fonction de la météo. En plein été deux à trois arrosages hebdomadaires peuvent être nécessaires.
- Paillez le sol pour maintenir la fraicheur en été. Le paillage permettra aussi de protéger du froid les racines des jeunes sujets et limitera la pousse des mauvaises herbes au pied de la plante.

Fertilisation

Pour réussir votre plantation, n’oubliez pas d’enrichir la terre avec un engrais de fond (compost, fumier ou biomarine par exemple). Par la suite, un apport de matière organique chaque année au début du printemps sera suffisant.

La plupart des variétés d’érables japonais résistent à des températures de l’ordre de -25°. Mais attention, dans des terres lourdes et gorgées d’eau en hiver, l’érable commence à souffrir à partir de -10° et dans ce cas, seul un bon drainage installé au moment de la plantation lui permettra de résister à la période hivernale.

Multiplier l'érable du Japon

Bouturage

Le bouturage de l’érable du Japon est relativement complexe à réaliser. Le mois de juin est le mois idéal pour cette opération.

1. Sélectionnez des boutures herbacées bien tendres en laissant au moins 2 groupes de feuilles.
2. Plongez immédiatement votre bouture d’érable dans l’eau, la moindre déshydratation pouvant entrainer un mauvais enracinement.
3. Recouper le bas de la bouture pour une meilleure adhésion de l’hormone de bouturage.
4. Au niveau du substrat, ajoutez de la tourbe mélangée à de la perlite.
5. Sortez votre bouture de l’eau, plongez la dans l’hormone de bouturage puis mettez-la tout de suite en terre.
6. Le bouturage doit se faire à l’étouffée, sous un plastique, ou encore un tunnel.
7. L’enracinement de votre bouture demande 8 à 10 semaines.
8. Si l’enracinement est réussi, de nouvelles pousses apparaissent.
9. Mettez en pot les jeunes pousses obtenues et attendez 2 à 3 ans pour une mise en pleine terre.

Attaques et maladies

L’érable du Japon est sensible aux cochenilles, de petits insectes bruns, que l’on retrouve au dos des feuilles. Pour les éliminer, vous pouvez utiliser leur prédateur naturel : le Cryptolaemus. Vous pouvez également avoir recours à une solution à base de savon noir, d’eau et d’alcool à brûler, à pulvériser sur ces acariens nuisibles.

Les érables sont également victimes de l’attaque d’un champignon : la verticilliose. Ce champignon provoque le flétrissement des feuilles, qui jaunissent et finissent par tomber. Pour stopper l’infection, éliminez les plants malades et désinfectez soigneusement vos outils.

acer palmatum

Érable du Japon "Acer Palmatum"

Le pourridié compte également parmi les ennemis de l’érable japonais. Cette maladie est provoquée par des champignons souterrains très résistants appelés armillaires. Pour limiter les effets néfastes de cette maladie entrainant un desséchement complet de l’érable, il convient dans un premier temps d’arracher et brûler les parties de l’arbre atteintes y compris les racines.

L’armillaire se propage facilement dans le sol, il convient donc d’enlever la terre contaminée sur une profondeur de 50 cm. Laissez le trou à l’air libre pendant un an, ce champignon ne supportant pas l’air et la lumière. Évitez de replanter un nouvel arbre au même endroit où une infection a eu lieu.

Associations de plantes

L’érable du Japon est l’arbuste idéal pour la création de jardin zen d’inspiration orientale. Pour le mettre toujours plus en valeur, il convient de lui associer certains végétaux. Cet arbuste s’associera à merveille avec l’azalée japonaise, des fougères, ou encore des rhododendrons.

Au printemps, vous pourrez planter au pied de votre érable du Japon, des jacinthes des bois ou des corydalis dont les fleurs de couleur bleue feront ressortir le feuillage coloré de l’arbuste.

Questions / réponses

Les feuilles de mon érable du Japon rouge tournent au vert, que faire ?

Les couleurs des feuilles des érables peuvent varier avec la nature du sol, mais aussi avec la saisonnalité ou l’exposition. La couleur « rouge » peut se modifier avec le temps. Lorsque la feuille est jeune, au printemps, elle est rouge et devient progressivement vert foncé en été. Il en est de même sur les fleurs. Avec une saison un peu plus pluvieuse et moins ensoleillé, la couleur rouge peut ressortir un peu plus. L’eau d’arrosage peut aussi avoir une influence si cette dernière est calcaire. Cela ne remet pas en cause la vie de la plante et son développement.

Mon érable est en plein soleil, mais il ne s'est jamais bien porté. A quoi cela est dû ?

Malheureusement un érable du japon n’est pas fait pour être exposé au soleil, surtout les jeunes sujets. C’est un arbre de mi-ombre, et notamment l’après-midi où il va détester le soleil chaud et direct de midi à 16h00. En fait c’est un arbre de sous-bois. Il a besoin de fraicheur (mais pas d’humidité) et aussi d’une terre riche en humus, légère et plutôt acide.

Quelle variété me conseillez-vous pour une plantation en pot à la mi-ombre ?

Nous vous conseillons vivement une variété classique qui a déjà fait ses preuves : l'Acer palmatum ‘Dissectum Garnet’. D'une hauteur de 1,50 m et d'une largeur de 2 m, son feuillage est dense en port en boule aplatie et ses rameaux souples et retombants. Il a un feuillage rouge foncé jusqu’en automne. C'est un très bon compagnon de jardin ou de terrasse, et surtout une exposition mi-ombre (soleil du matin ou de fin d’après-midi).

Quel pot puis-je associer à mon érable du Japon ?

Les érables dans des conteneurs de 10 à 15 litres sont déjà des plantes bien formées, dans ce type de plante orientez votre choix vers des contenants de minimum 30 cm dans tous les sens. N’oubliez pas de mettre une bonne couche de gravillons ou de bille d’argile au fond du pot pour un drainage efficace. Pour la terre je vous conseille : 70% de terre de bruyère et 30 % d’amendement organique de type Bio marine, sans oublier un bon arrosage après plantation.

Vous avez des questions concernant la plantation ou l’entretien de l'érable du Japon ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris