Imprimer
paillage au sol

Comment utiliser du paillage ?

Publié le 13 mars 2019

Le paillage est une astuce intéressante qui présente 3 grands avantages : il évite le développement des adventices (mauvaises herbes), limite le nombre d’arrosages, et ajoute un certain esthétisme à l’aménagement végétal de votre jardin.

Le paillage est une astuce intéressante qui présente 3 grands avantages : il évite le développement des adventices (mauvaises herbes), limite le nombre d’arrosages, et ajoute un certain esthétisme à l’aménagement végétal de votre jardin.

Voir

Les différents types de paillage au jardin

Le paillage est une technique de jardinage qui consiste à mettre, au pied des plantes, un matériau afin de ne pas laisser le sol nu.

Il existe 2 principaux types de paillage :

1. Le paillage organique qui est issu d’un produit vivant et qui aura tendance à se décomposer. Pendant cette phase de dégradation, le sol va être enrichi en matière organique.
2. Le paillage minéral qui est au contraire du paillage organique, inerte ; aussi, il ne va pas (ou très peu) évoluer.

Quel que soit le type de paillage que vous choisissez, sachez que cette méthode est intéressante, car elle va permettre :

- d’éviter le développement des adventices (mauvaises herbes) comme elles n’auront pas d’espace pour se développer ;
- de limiter le nombre d’arrosages ; en effet, comme le sol n’est pas nu, l’évaporation de l’eau est réduite, tout comme le nombre d’arrosages ;
- de limiter les risques d’érosion du sol ; en effet, lorsqu’un sol est nu, les intempéries comme le vent peuvent entraîner une dégradation.
- Dans le cas de plantes en pot, le paillage organique permet également de limiter les fréquences de surfaçage (technique de jardinage consistant à remplacer la terre de surface afin d’avoir un apport organique constant).

Que le paillage choisi soit d’origine organique ou minérale :

- Il apportera une touche esthétique intéressante à vos plantes en pot ou à massif.
- Il vous faudra mettre une épaisseur de 5 cm minimum, afin de limiter les risques d’envol en cas de vent et d’optimiser toutes ses propriétés (notamment d’enrichissement du sol pour le paillage organique).

Le paillage organique

Lorsque l’on choisit un paillage d’origine organique au jardin, il faut être vigilant car, en se décomposant, certains produits peuvent modifier le pH du sol en le rendant acide. C’est le cas, par exemple, des copeaux d’écorces de pin maritime. Sachez qu’il en existe de 2 calibres (petit ou moyen), mais également sous forme de mulch. Les copeaux d’écorces de pin maritime peuvent être utilisés en agriculture biologique.

Les déchets de tonte peuvent également être utilisés comme mulch.

Pierre-Adrien
pierre adrien mulch

paillage bois rouge

Paillage à base de bois coloré rouge

Afin d’avoir un rendu esthétique différent, il est possible d’utiliser des plaquettes de bois colorées en marron ou en rouge. Ce matériau dense assurera une bonne isolation thermique à vos arbres et autres végétaux de grande dimension.

La fibre de peuplier présente également des avantages : ce paillis naturel se dégrade en effet très progressivement, vous n’aurez donc pas besoin de faire d’ajout fréquemment. De plus, c’est un matériau de paillage qui n’est pas courant avec un aspect esthétique intéressant qui pourra vous permettre de vous démarquer.

Il est également possible de réaliser un paillage avec des coques de cacao : utilisables en agriculture biologique, les coques de cacao, du fait de leur gros calibre, permettent un paillage dense intéressant pour les arbustes et végétaux ayant un système plus profond comme les rosiers notamment.

Pour les plantes restant en place l’hiver, il est également possible d’utiliser des paillettes de lin : plus fin que les coques de cacao, ce paillis naturel est intéressant pour protéger les petites plantes vivaces des gelées hivernales. Il est également utilisable en agriculture biologique.

Le paillage minéral

Tout comme certains paillages organiques, il existe des produits minéraux qui ont la capacité de modifier le pH du sol. C’est le cas de l’ardoise qui acidifie le sol et entraîne la couleur bleue de la fleur d’hortensia.

À noter : le paillis d’ardoise doit être utilisé avec parcimonie, car, au fil du temps, s’il s’enfonce dans le sol, il peut y avoir un risque d’asphyxie comme c’est un matériau qui respire peu.

Nous vous proposons également d’utiliser des copolight de calibre petit ou moyen : ce paillage présente l’avantage d’être plus poreux que l’ardoise, évitant ainsi les risques d’asphyxie du sol. De plus, il a un aspect esthétique intéressant, car il est de couleur très claire, voire blanche.

Le copolight est un paillage créé à partir de minéraux recyclés.

Pierre-Adrien
pierre adrien copolight

La pouzzolane est, quant à elle, un paillage d’origine naturelle (c’est une roche volcanique très poreuse). Utilisable en agriculture biologique, elle présente de nombreux avantages :

- Elle favorise le bon écoulement de l’eau grâce à la présence de nombreux micropores.
- Grâce à sa composition, la pouzzolane assure une certaine fraîcheur en été et de la chaleur en hiver, c’est pourquoi nous vous recommandons de l’utiliser pour les plantes de climat méditerranéen et les agrumes.
- Du fait de son pouvoir drainant intéressant, il est également possible d’utiliser la pouzzolane pour le rempotage. En effet, mélangée avec du terreau, elle assurera un bon développement du système racinaire de vos plantes.

À noter : en fonction du taux d’humidité, la couleur de la pouzzolane peut varier du rouge foncé au marron. Par ailleurs, si vous utilisez ce paillage dans un massif extérieur dans une zone où il y a des pluies intenses, nous vous recommandons d’en mettre une épaisseur de 7 cm au minimum afin de limiter les risques de « flottaison » en cas de pluies intenses.

Enfin, les billes d’argile peuvent, tout comme la pouzzolane, être utilisées comme paillage afin de limiter l’arrosage, mais également lors du rempotage pour assurer une bonne aération du substrat.

Conseil : si vous choisissez un paillage minéral pour votre jardin, il faudra l’utiliser dans une zone avec une bordure ou assez loin d’une pelouse afin de limiter tous risques de détérioration de lames de la tondeuse.

Le paillage du sol en vidéo

Vous avez des questions concernant l'utilisation et le choix du paillage ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris