Imprimer
terreau interieur

Quel terreau choisir pour mes plantes d’intérieur ?

Publié le 13 mars 2019

Afin d’avoir de belles plantes d’intérieur, en bonne santé et pleine de vie, une des clés est de choisir un bon terreau. Terreau pour plante verte ou fleurie, substrat pour orchidée… Voici nos conseils pour de magnifiques plantes d’intérieur !

Afin d’avoir de belles plantes d’intérieur, en bonne santé et pleine de vie, une des clés est de choisir un bon terreau. Terreau pour plante verte ou fleurie, substrat pour orchidée… Voici nos conseils pour de magnifiques plantes d’intérieur !...

Voir

Comment choisir un bon terreau ?

Le terreau est le support de culture sur lequel se développent les végétaux. Il est composé de 2 types de matériaux principaux :

1. des matériaux solides (comme des cailloux ou du sable) qui assurent un bon enracinement des plantes ainsi qu’une bonne hydratation et oxygénation de leurs racines puisqu’ils ménagent des espaces dans lesquels peuvent s’infiltrer l’eau et l’air ;
2. de la matière organique (comme du fumier ou du compost) qui constitue l’apport nutritif essentiel à la bonne santé et la croissance de la plante.

Si les plantes d’intérieur nécessitent en général un substrat suffisamment riche pour assurer leur développement dans un volume de terre réduit, ce dernier doit également être bien drainant pour éviter la stagnation de l’eau qui entraîne la dégradation et le pourrissement de leurs racines.

Toutes les plantes vertes n’ayant cependant pas les mêmes besoins nutritifs, trouver la composition idéale de leur substrat peut s’avérer difficile. Pour vous simplifier la tâche, il existe de nombreux types de terreaux différents, spécialement élaborés pour répondre aux besoins de chaque type de plantes.

Le terreau pour plante verte et fleurie

Pour le rempotage des plantes vertes (ficus, philodendron, palmier…) ou à fleurs (cyclamen, fuchsia, bégonia…), un terreau universel est généralement suffisant. Il apporte tous les éléments nutritifs nécessaires au bon développement de vos plantes d’intérieur et se réhumidifie rapidement, tout en assurant un bon écoulement de l’eau.

Le terreau spécial plantes d’intérieur, enrichi en engrais, est également un excellent substrat, aussi bien à la plantation que pour le rempotage.

Si vos plantes sont trop développées pour être rempotées sans risque, effectuez un surfaçage : enlever le maximum d’ancien terreau pour le remplacer par du terreau neuf.

Le terreau pour cactées

Les plantes grasses (ou cactées) sont qualifiées de rubicoles comme elles s’épanouissent sur des terrains pauvres et secs. Le terreau spécial cactées présente donc une composition riche en matières solides pour assurer un parfait drainage.

L’emploi de terreau universel est également possible en y ajoutant deux tiers de sable grossier ou de billes d’argile (celles-ci peuvent éventuellement casser, cela permettra aux petites racines de s’enfoncer plus facilement dans le support).

Les cactées et plantes grasses résistent mieux à la sécheresse qu’aux excès d’eau ! Attendez toujours que le substrat soit complètement sec pour les arroser.

Pierre-Adrien
pierre adrien cactees

Le terreau pour orchidée

Les orchidées sont des plantes épiphytes qui s’accrochent aux arbres pour se développer. Leurs racines ont en effet la capacité de capter les matières nutritives au niveau aérien et ne nécessitent donc pas de support tel que le terreau pour se développer.

Le terreau spécial orchidée est spécialement élaboré pour mimer ces conditions de croissance. Il se compose majoritairement d’écorces de pin maritime mélangées à de la tourbe, de la laine de roche ou encore de la perlite.

Le rempotage de l’orchidée dans un substrat tout neuf se fait tous les 2 à 3 ans. Attention à ne pas choisir un pot trop grand, les racines de ces plantes préférant être à l’étroit.

fleur orchidee phaleno

Orchidée Phaleno

Le terreau pour plante carnivore

Les plantes carnivores sont des végétaux qui se développent dans des zones très humides, où le support de croissance est pauvre en éléments nutritifs. D’où le fait qu’elles aient développé un système de nutrition si particulier !

L’idéal serait de les cultiver dans un terreau composé de façon quasiment exclusive de tourbe blonde. Cependant, la tourbe étant une ressource non renouvelable, nous vous conseillons d’utiliser un terreau spécial plantes carnivores, constitué de tourbe blonde, de sphaigne et de pouzzolane.

À noter : les tourbières sont des environnements particuliers où les végétaux se décomposent. Le premier niveau de décomposition (d’environ 3 500 ans) constitue la tourbe blonde, puis lorsque la décomposition est un peu plus avancée (environ 5 000 ans), la tourbe devient brune, car elle contient une petite quantité d’éléments minéraux. Enfin, le niveau le plus important de la décomposition constitue la tourbe noire dans laquelle la teneur en éléments minéraux est très importante.

Le terreau pour bonsaï

Les bonsaïs sont généralement cultivés dans des pots plats renfermant un faible volume de terre. Les éléments nutritionnels du substrat s’épuisent donc vite et les rempotages sont impératifs pour la bonne santé de votre arbre ou arbuste miniature.

Un bon substrat pour bonsaï doit être riche en éléments nutritifs et suffisamment aéré pour laisser respirer et croître les racines tout en retenant l’eau pour leur assurer une bonne hydratation. Privilégiez un terreau spécial bonsaï prêt à l’utilisation. En plus de la matière organique nécessaire à une bonne croissance, ces terreaux intègrent des matériaux drainants (sable, pouzzolane…) et rétenteurs d’eau (argile).

Lorsque les racines menacent d’envahir le pot ou en sortent carrément, c’est qu’il est temps de rempoter votre bonsaï !

Pierre-Adrien
pierre adrien bonsai

Vous avez des questions concernant le choix du terreau pour vos plantes d'intérieur ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris