Imprimer
échalote

Échalote : plantation, culture, récolte

Publié le 16 avr. 2019

On raffole de ses bulbes ronds ou allongés à la saveur piquante incomparable : l’échalote est un condiment indispensable à la cuisine française ! Par chance, elle est sans exigences et très facile à cultiver.

On raffole de ses bulbes ronds ou allongés à la saveur piquante incomparable : l’échalote est un condiment indispensable à la cuisine française ! Par chance, elle est sans exigences et très facile à cultiver.


Présentation de l’échalote

Très proche botaniquement de l’oignon, l’échalote s’en distingue toutefois par son mode de végétation très particulier. Mis en terre, son bulbe forme très vite une touffe de longues et fines feuilles. Il ne fleurit pas, mais devient la souche de plusieurs autres bulbes qui deviennent au fil des semaines tout aussi fort que celui qui leur a donné naissance.

Les bulbes d’échalote prennent peu de place et ils se glissent donc facilement dans le potager, notamment entre les plants de tomates, de choux et d’autres légumes plus hauts. Ne vous préoccupez pas des bons ou des mauvais mariages, aucune mauvaise relation de voisinage n’a jamais été reprochée à l’échalote.

echalote grise et de jersey

Échalotes grises et échalote de Jersey

L’échalote est un atout pour la santé. Notamment grâce à son taux en certaines substances soufrées qui lui donnent son odeur et sa saveur. Ces principes actifs favorisent la circulation sanguine. Ils sont également antiallergiques et antimicrobiens.

Bon à savoir : jusqu’il y a peu, on distinguait les échalotes des oignons (dont certaines variétés peuvent se confondre par leur aspect) par la faculté des premières à provenir uniquement de la plantation de bulbe. Mais depuis le début du millénaire, de nouvelles variétés ont été obtenues qui se multiplient également par semis. Pour permettre aux consommateurs (et aux jardiniers) de distinguer les variétés se multipliant par plant (et à la saveur plus fine), celles-ci portent l’appellation « d’échalotes traditionnelles ».

Variétés d'échalote

Les différentes variétés d’échalote se distinguent par le type auquel elles appartiennent : échalote « grise » (avec notamment les variétés ‘Griselle’, ‘Grisor’…) ou « de Jersey ». Parmi ce dernier type, on distingue les bulbes en fonction de leur forme : longue, demi-longue, longue.

Échalote ‘Red Sun’

Type : échalote ronde. L’échalote ‘Red Sun’, à la tunique rouge brun, est appréciée pour l’importance de son rendement, son excellente qualité culinaire et sa très bonne conservation

Échalote ‘Jermor’

Type : échalote demi-longue. Productive et précoce, ‘Jermor’ fournit des échalotes roses demi-longues dont la tunique cuivrée camoufle une chair blanc rosé très parfumée.

Échalote ‘Longor’

Type : échalote longue. Semi-précoce, cette variété productive offre des échalotes à la tunique rouge cuivré et à la chair blanc rosé à la saveur prononcée.

Échalote ‘Mikor’

Type : échalote ronde. ‘Mikor’ est une variété tardive (elle se récolte en fin d’été voire en automne). Elle se particularise par sa productivité : 7 à 8 bulbes par échalote. La conservation de cette variété est réputée être excellente.

Plantation de l’échalote

Où planter l’échalote ?

Sol

Les échalotes poussent en tout type de sol, même argileux, à condition qu’il soit bien drainé. En effet, l’humidité du terrain peut favoriser les attaques de pourriture lors de la conservation.

Exposition

La culture de l’échalote ne nécessite pas une exposition très ensoleillée.

Quand planter les échalotes ?

Tout dépend du type d’échalote que vous cultivez :

- Les échalotes grises se plantent d’octobre à décembre
- Les échalotes demi-longues s’installent de février à avril
- Les échalotes rondes se mettent en terre de mars à mai.

Comment planter l’échalote ? (vidéo)

1 - Enfoncez chaque bulbe d’échalote dans le sol, avec 3 doigts, de façon à ce que seule affleure leur pointe.
2 - Espacez-les en fonction de leur taille, de 10 à 15 cm.

Dans les terrains humides, vous aurez intérêt à planter ce légume au printemps, sur un billon de terre d’une dizaine de centimètres.

Culture de l’échalote

Arrosage de l’échalote

En pleine terre, outre l’arrosage qui suit la plantation, l’échalote ne nécessite d’apport d’eau qu’en cas de sécheresse prolongée.

Fertilisation

L’échalote apprécie les terrains riches en humus. Évitez en revanche d’apporter du fumier frais ou n’importe quel engrais azoté qui favorise le développement du feuillage au détriment de celui des bulbes.

Multiplier l’échalote

L’échalote traditionnelle se multiplie de façon végétative, par plantation de bulbes. Si vous souhaitez faire vos propres semences, récoltez les échalotes un peu plus tard que celles destinées à la consommation (attendez que le feuillage soit complètement desséché). Vous planterez ces bulbes l’année suivante.

Attaques et maladies de l’échalote

En culture maraîchère, l’échalote peut subir quelques affections telles que des attaques de mildiou ou de mouche de l’oignon. Ce qui n’est pas le cas dans le jardin amateur.

Récolte, conservation et utilisation de l’échalote

Récolte de l’échalote

Les échalotes peuvent être récoltées dès que leur feuillage commence à jaunir même si mieux vaut attendre qu’il se dessèche au 2/3 pour obtenir des bulbes se conservant le plus longtemps possible. Choisissez pour arracher les échalotes une période de temps sec. Laissez sécher les bulbes pendant 2 à 3 jours au soleil ou sous abri avant de les remiser.

Conservation

Les échalotes se conservent dans un endroit sec, aéré et sombre.

Utilisation

Les échalotes s’utilisent de la même façon que les oignons. Glissez-les crues et hachées dans diverses salades, en accompagnements de viandes froides ou de poissons fumés, dans des sauces, etc. Si vous les faites cuire, choisissez de le faire tout doucement : émincez-les avant de les faire fondre à la poêle ou bien faites-les rôtir « en chemise », dans le four.

Voici quelques idées de sauce où l’échalote tient la vedette :

- Gribiche : 3 jaunes d’œufs durs écrasés et 2 échalotes hachées, fouettés avec de l’estragon et 1 cuillère à café de moutarde et un verre d’huile d’olive.

- Béarnaise : 2 échalotes hachées versé dans un mélange de 150 g de beurre fondu, 2 jaunes d’œufs et 5 cuillères à soupe de vinaigre le tout doucement cuit.

- Bordelaise : 200 g d’échalotes fondues dans du beurre, mêlées de 1 cuillère à soupe de farine et de thym, mouillées avec 25 cl de vin rouge.

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou la culture de l’échalote ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris