Imprimer
cabane en bois oiseaux

Comment fabriquer une cabane pour oiseaux ?

Publié le 23 déc. 2020

Vous souhaitez bichonner les oiseaux qui peuplent votre jardin ? Construisez-leur une cabane à oiseaux ! Elle remplira deux objectifs : leur offrir un abri en hiver et accueillir leurs petits au printemps et à l’été. Suivez notre guide pour une maisonnette à oiseaux parfaite.

Vous souhaitez bichonner les oiseaux qui peuplent votre jardin ? Construisez-leur une cabane à oiseaux ! Elle remplira deux objectifs : leur offrir un abri en hiver et accueillir leurs petits au printemps et à l’été. Suivez notre guide pour une mais

...
Voir

Quel type de maison pour oiseaux construire ?

Cabane en bois oiseaux

Le nichoir en bois pour les oiseaux du jardin.

Pour construire une cabane à oiseaux, il vous faudra connaître la population avicole de votre jardin. En effet, il ne sert à rien de multiplier les nichoirs dans un seul espace, car les oiseaux vont vite rentrer en concurrence. La LPO recommande ainsi d’éloigner de plus de 20 m deux nichoirs identiques de mésange bleue, et de 50 m ceux des mésanges charbonnières. La palme de l’éloignement revient à la bergeronnette grise, qui ne supporte vraiment pas la promiscuité : 200 m doivent séparer deux nichoirs.

Autre impératif, le style de votre cabane à oiseaux. Vous ne suivrez pas le même plan pour fabriquer un nichoir pour mésange ou pour un rouge-gorge : les dimensions et même la forme du premier différeront du second.

• Les mésanges bleues apprécient en effet un nichoir fermé, avec un trou d’un diamètre de 2,7 ou 2,8 cm

• Un rouge-gorge adoptera un nichoir semi-ouvert.

L’idée sera donc de choisir deux types de nichoirs différents : par exemple une maisonnette style boîte aux lettres pour une famille de gobemouches gris, et une cabane à large ouverture pour accueillir un rouge-gorge et sa progéniture.

Le matériel nécessaire pour fabriquer un nichoir à oiseaux

nichoir en bois

La cabane pour oiseaux.

Le matériau de base de votre maison à oiseaux : le bois ! Et pas n’importe lequel de préférence. Les conifères (sapin, pin ou mélèze) sont plus faciles à travailler et moins susceptibles de fissurer dans le temps, tandis que le contreplaqué doit être écarté. Quant au plastique et au métal, ils pêchent par défaut d’isolation et trop grande condensation.

Assurez-vous que votre planche, d’une épaisseur de 20 mm minimum, ne soit pas traitée ou vernie, et abstenez-vous de la peindre, cela déconcerte les oiseaux.

Enfin, armez-vous des outils habituels de menuiserie : clous, vis, marteau, scie et perceuse-visseuse.

Le matériel nécessaire pour fabriquer votre cabane à oiseaux est donc le suivant :

• Planche de pin

• Marteau

• Clous ou vis

• Charnière pour le toit

• Perceuse, scie et scie cloche

Les étapes de fabrication d’une cabane à oiseaux fait maison

La cabane bois oiseaux jardin

La cabane en bois pour les oiseaux du jardin.

Une fois le type de nichoir choisi, vous trouverez quantité de plans de maisons d’oiseaux sur les sites internet et réseaux sociaux d’ornithologie ou de bricolage. Les bricoleur(se)s les plus aguerris se lanceront dans les modèles complexes, et les plus pédagogues se feront assister de leurs enfants/petits-enfants/classe. En dehors de ces maisonnettes à oiseaux, des alternatives existent, comme le tronc creux (qu’on surmontera d’une planche amovible), ou encore le pot en terre cuite.

Dans tous les cas, vous devrez suivre quelques règles :

Étape 1 : Percez quelques trous dans le fond de votre nichoir pour évacuer le trop-plein d’eau et apporter une ventilation suffisante.

Étape 2 : Ne remplissez pas le nichoir avec des branchages ou autres, son occupant s’en occupera en prenant possession des lieux.

Étape 3 : Fabriquez un toit amovible grâce à des charnières. Il sera très utile pour bien entretenir votre abri à oiseaux. En revanche, n’en profitez pas pour observer la nichée, c’est le plus sûr moyen de faire s’enfuir les parents.

Étape 4 : Mettez votre nichoir à l’abri des importuns : entourez le trou d’entrée de votre cabane à oiseaux d’une grille métallique pour éviter qu’un pic ne l’agrandisse et ne squatte le nichoir. De même, prévoyez une collerette anti intrusion à la base du nichoir pour éviter l’arrivée des félins, et supprimez le perchoir à l’entrée du trou : il est plus utile aux écureuils qu’aux oiseaux.

Étape 5 : Pour les nichoirs fermés, percez à la scie cloche un trou d’entrée adapté (27 mm pour les mésanges, 60 mm pour une pie).

Étape 6 : L’emplacement : les oiseaux et particulièrement les jeunes sont frileux : n’orientez pas votre maisonnette vers le nord ou l’ouest, mais plus vers l’est, où les vents leur seront épargnés. Choisissez ensuite un emplacement sans trop de passage et suffisamment calme.

Étape 7 : Fixez votre cabane en prévoyant une légère inclinaison vers l’avant, ce qui permettra à la pluie de s’évacuer plus aisément.

Si malgré tous vos efforts ; votre cabane reste inoccupée pendant deux ans, déménagez-la sans états d’âme. Conseil : votre nichoir a eu du succès ? Dès que les jeunes auront quitté le nid (en octobre), lancez-vous impérativement dans l’entretien de votre nichoir : passez un coup de brosse métallique, vérifiez l’étanchéité et consolidez les fixations et les charnières.

Vous avez des questions concernant la fabrication d’une cabane à oiseaux ?

N’hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris