Imprimer
présentation du lierre

Lierre : variétés, plantation et entretien

Publié le 21 nov. 2018

Le lierre est une plante grimpante qui se fixe seule sur son support grâce à ses racines adventives (présentes sur les tiges). Rustique, de croissance rapide et facile d’entretien, le lierre cumule les avantages !

Le lierre est une plante grimpante qui se fixe seule sur son support grâce à ses racines adventives (présentes sur les tiges). Rustique, de croissance rapide et facile d’entretien, le lierre cumule les avantages !


Présentation du lierre

Le lierre, ou Hedera, appartient à la famille des Araliacées et comporte de très nombreuses espèces et variétés. Il déploie ainsi un feuillage persistant et divisé en 3 à 5 lobes quand il est juvénile et simple à l'âge adulte. Il offre une belle variété de couleurs : du vert tendre au vert foncé, mais aussi panachée de crème, d'or ou encore d'argent.

Originaire des zones tempérées d’Europe et d’Asie, le lierre est parfaitement rustique et s’adapte à tous nos climats et à toutes les expositions. On le trouve ainsi aussi bien dans les régions urbaines qu’en bord de mer ou en haute montagne, dans les régions très pluvieuses comme dans celles où les sécheresses sont fréquentes.

Caractéristiques

De croissance rapide, il peut s’étendre sur de grandes superficies. Ses lianes se fixent d’elles-mêmes sur les surfaces grâce à leurs petites racines et, contrairement à l’idée reçue, elles n’endommagent pas un mur qui est en parfait état. Le lierre offre de plus un abri aux oiseaux, qui se délectent de ses baies bleu marine en hiver. Attention, elles sont toxiques pour les humains et les autres mammifères !

Une fois adulte, le lierre fleurit en automne, offrant une multitude de petites fleurs jaune verdâtre réunies en bouquets ronds et très nectarifères. Le lierre s’adapte à de multiples usages :

Dans le jardin : le lierre pousse rapidement sur une haie, une palissade. Très compact, il constitue un parfait écran contre les vis-à-vis et les courants d'air.

Sur une façade : c’est son principal usage. Il peut recouvrir une seule façade ou toute la maison. Son rôle peut être purement décoratif, mais en général, le lierre est utilisé pour ses hautes propriétés isolantes. Accompagnez-le d'une clématite de montagne ou d'un hortensia grimpant qui apportera la touche fleurie.

En couverture de toit : idéal pour couvrir le toit d’une pergola et offrir de l’ombre à un salon de jardin.

En couvre-sol : pour unir un sous-bois et un jardin ou pour créer des bordures de massifs de fleurs. Le lierre recouvre facilement des zones ingrates.

Dans un massif mi-ombragé : calez avec du lierre rampant utilisé en couvre-sol les feuillages des hostas, des fougères et des azalées.

En pot : pour une jardinière belle tout l'hiver, servez-vous de lierres à petites feuilles pour étoffer les compositions de bruyères, d'heuchères et de violas.

Il constitue également rapidement une petite topiaire économique en couvrant une structure réalisée en grillage à poules par exemple !

Variétés de lierre

Il existe une dizaine d’espèces de lierre qui ont permis de créer plusieurs centaines de variétés. Certaines sont plutôt rampantes, d’autres sont grimpantes. La majorité des lierres se cultive à l'extérieur, mais quelques variétés à petites feuilles se plaisent à l'intérieur où ils étoffent les compositions végétales.

La vigueur et la taille des lierres varient grandement en fonction de la variété choisie. Voici les principales :

hedera canariensis gloire de marengo

Hedera canariensis ‘Gloire de Marengo’

Hedera canariensis ‘Gloire de Marengo’

Taille : jusqu’à 5 m de haut pour 10 m de large.

Feuillage : grandes feuilles vert foncé largement marginées de crème. Cette variété est l'une des moins rustiques : -8°C maximum.

hedera helix

Hedera helix

Hedera helix

Taille : jusqu’à 4 m de haut pour 4 m d’envergure

Feuillage : belles feuilles vert foncé, de 5 cm de long pour 7 cm de large, découpé en 3 à 5 lobes plus ou moins prononcés. Il résiste jusqu’à -15°C, voire -20°C.

hedera helix saggitifolia

Hedera helix 'Saggitifolia'

Hedera helix 'Saggitifolia'

Taille : jusqu’à 3 m de haut pour 2 m de large.

Feuillage : petites feuilles à trois lobes étroits bien marqués, dont la forme évoque une patte d'oie ou une pointe de flèche, ce qui justifie l'appellation 'Saggitifolia'. Cette variété résiste jusqu’à -15°C, voire -20°C.

hedera helix golden kolibri

Hedera helix 'Golden Kolibri'

Hedera helix 'Golden Kolibri'

Taille : 0,60 m maximum de haut comme de large.

Feuillage : feuilles larges vert grisâtre marginé de blanc crème, puis de jaune doré en prenant de l'âge. Un peu moins rustique que l’espèce type (-10 à -15°C).

heldera colchica

Heldera colchica

Heldera colchica

Taille : jusqu’à 7 m de hauteur pour 3 m d’envergure.

Feuillage : grandes feuilles de 8 à 12 cm, vert brillant. Très rustique, il supporte la sécheresse et des températures de -25°C à -30°C.

hedera hibernica

Hedera hibernica

Hedera hibernica

Taille : jusqu’à 8 m de haut pour 5 m de large.

Feuillage : persistant, dense, vert foncé, violacé et nervé. Variété très rustique, elle supporte des gels de -20 °C.

Plantation du lierre

Où planter le lierre ?

Exposition

Le lierre peut s’adapter à toutes les expositions, même si d’une manière générale, il n’aime pas beaucoup les zones qui sont très ensoleillées et chaudes. Il leur préfère les zones mi-ombragées. Ce mélange d’ombre et de soleil durant la journée est particulièrement bénéfique aux variétés panachées.

Sol

Peu exigeant sur la qualité du sol, le lierre s’accommode d’un sol ordinaire, léger, qui reste frais tout en étant bien drainé. Bien implanté, il supporte des périodes de sécheresse.

Quand planter les lierres ?

Plantez de janvier à décembre, hors période de sécheresse et de gel. En région froide (climat montagnard et continental), préférez une plantation de la fin de l'hiver à la fin de l'été.

Comment planter le lierre en pleine terre ?

1. Creusez un trou de 3 fois la taille de la motte près du support sur lequel le lierre va grandir.
2. Mélangez la terre d'excavation avec des graviers pour faciliter le drainage et du compost mûr ou une fumure organique pour encourager la reprise.
3. Placez votre plant de façon à ce que la motte de votre plan de lierre affleure au niveau du sol. Comblez.
4. Tassez et arrosez régulièrement, mais sans excès, de manière à ce que le sol soit toujours frais durant les premiers mois.

Bon à avoir : un treillis espacé de 5 à 10 cm d’une façade permettra au lierre de mieux respirer. Cela réduit aussi les risques de développement des nuisibles.

Pierre-Adrien
astuce lierre

Comment planter le lierre en pot ?

1. Choisissez un grand pot percé en son fond.
2. Déposez des billes d’argile au fond du pot et commencez à le remplir de terreau universel ou de plantation.
3. Procédez comme pour une plantation en terre en faisant affleurer la motte du plant et en terminant de remplir le pot.
4. Arrosez copieusement.

Entretien du lierre (vidéo)

Arrosage

En pleine terre

Arrosez les semaines qui suivent la plantation et paillez généreusement de manière à ce que la terre reste fraîche. Une fois bien établi, le lierre résiste bien à la sécheresse.

En pot

Durant la période de végétation, arrosez régulièrement pour maintenir le substrat frais. Dès l'automne, réduisez les arrosages mais veillez à ce que le substrat ne se dessèche pas.

Fertilisation

En pleine terre

La décomposition du paillis suffit à son caractère frugal. Si vous ne paillez pas, apportez un peu de compost en début d'automne.

En pot

Apportez un engrais type plantes vertes tous les mois d’avril à septembre. Rempotez les jeunes lierres chaque année au début du printemps.

Taille du lierre

Le lierre est une plante grimpante qui supporte les tailles sévères. La taille se pratique essentiellement pour limiter la végétation ou étoffer un jeune sujet en l'incitant à se ramifier. Elle se pratique à tout moment de l'année hors période de gel.

Multiplier le lierre

Marcottage

1. Choisissez un rameau jeune, d’une trentaine de centimètres et proche du sol.
2. Couchez-le au sol et couvrez-le de terre en faisant ressortir son extrémité.
3. En automne, sevrez la marcotte du pied mère et transplantez-la à son nouvel emplacement.

Le lierre se multiplie aisément au printemps par marcottage, et a même tendance à se marcotter naturellement.

Bouturage

1. Prélevez de jeunes tiges d’une dizaine de centimètres en fin d'été.
2. Éliminez les feuilles de la base et conservez celles de la partie supérieure.
3. Prenez des petits pots, remplissez-les de terreau de bouturage puis plantez-y les boutures.
4. Maintenez cette terre humide.
5. Des petites feuilles vont rapidement apparaître, signe de reprise. Attendez le printemps pour transplanter en bac ou en pleine terre.

Le lierre se bouture en fin d’été.

Attaques et maladies du lierre

Le lierre est une plante rustique qui résiste très bien et seule aux attaques des insectes. Cultivé à l'intérieur ou en atmosphère confinée, il peut parfois être attaqué par des pucerons, des cochenilles ou il peut être envahi par des araignées rouges. Il vous suffit de pulvériser une solution d’eau savonneuse pour en venir à bout ou de sortir votre pot et de laisser faire les insectes auxiliaires comme les coccinelles !

Bon à savoir : un lierre trop arrosé présente un feuillage jauni et des tiges noircies. Un lierre qui a soif a le bord des feuilles qui se dessèchent et celles-ci finissent par tomber.

Questions / réponses

Les feuilles de mon lierre en pot brunissent, que puis-je faire ?

Nous vous conseillons de le rempoter dans un pot un peu plus grand et de tailler les extrémités des tiges. Emballez le tout dans un sac plastique transparent et étanche afin de simuler l’effet d’une serre. Sortez la plante quelques jours après l’apparition de nouvelles feuilles.

Vous avez des questions supplémentaires concernant la plantation ou l’entretien d’un lierre ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris