Imprimer
plantation pieris

Piéris : variétés, plantation et entretien

Publié le 23 oct. 2018

Le piéris (ou andromède) est un arbuste de terre de bruyère apprécié pour la beauté de son feuillage lustré aux jeunes pousses rouge cuivré, et de ses grappes de fleurs blanc nacré épanouies dès l'hiver. Touffu et compact, il se plaît à l'ombre et en bac.

Le piéris (ou andromède) est un arbuste de terre de bruyère apprécié pour la beauté de son feuillage lustré aux jeunes pousses rouge cuivré, et de ses grappes de fleurs blanc nacré épanouies dès l'hiver. Touffu et compact, il se plaît...

Voir

Présentation du piéris

De la famille des Éricacées, comme la bruyère et le rhododendron, le piéris est une plante de terre de bruyère ou acidophile aussi appelé andromède. Les deux espèces principales, Pieris japonica (ou andromède du Japon) et Pieris formosa, proviennent d'Asie (Chine, Japon, Taïwan) tandis que Pieris floribunda vient des États-Unis. Sa silhouette dense et buissonnante ne dépasse pas 1,50 à 2,50 m de hauteur pour 1,50 à 3 m d'étalement selon l'espèce. Le feuillage persistant vert lustré est décoratif toute l'année, mais surtout au printemps grâce à ses jeunes pousses crème, bronze, rose cuivré ou rouge vif. Les feuilles alternes, de forme oblongue ou lancéolée offrent un bord denté.

Les boutons floraux rose pourpré ornent le piéris tout l'hiver avant de s'épanouir dès janvier parfois, jusqu'en avril-mai selon l'espèce et le climat. Les fleurettes en forme d'urne, cireuses, blanches ou rose pâle, sont réunies en panicules terminales retombantes. Nectarifères, elles attirent les insectes pollinisateurs et les premiers papillons. Elles sont suivies de fruits prenant la forme de petites capsules à plusieurs loges.

Caractéristiques

L'andromède est rustique tolérant des températures jusqu'à -15 à -20 °C pour certaines variétés modernes. En climat de montagne ou très froid en hiver, cultivez-le en bac.

La croissance très lente et le port compact de la plupart de ses variétés font du piéris un sujet idéal pour la culture en pot où il peut être associé à des bruyères, des pensées et des arbustes à baies comme les pernettyas et les leucothoes.

En pleine terre, il trouve sa place dans les rocailles ombragées ou s’intègre dans des haies de taille moyenne et en arrière-plan de massifs ombragés. Offrez-lui la compagnie d'autres plantes de terre de bruyère comme les érables du Japon ou les azalées. Placez-le devant des arbustes plus grands comme les houx, les photinias ou encore les viornes.

Attention : toutes les parties de la plante sont toxiques à l'ingestion. Évitez le contact de la plante avec les enfants et les animaux domestiques.

Variétés de piéris

Les espèces types de piéris sont rarement commercialisées, au profit de variétés hybrides remarquables par la coloration du jeune feuillage, la générosité de la floraison, le port nain ou la rusticité plus grande.

pieris japonica forest flame

Pieris japonica ‘Forest Flame’

Pieris japonica ‘Forest Flame’

Taille et feuillage : cette variété est la plus populaire avec son feuillage juvénile rouge vif, puis rose corail et blanc avant verdissement. Sa taille atteint les 2 m en hauteur et 1,5 m d'envergure.

Floraison : le pieris Forest Flame fleurit au printemps (avril-mai) en laissant apercevoir des panicules blanches.

pieris flaming silver

Pieris ‘Flaming Silver’

Pieris ‘Flaming Silver’

Taille et feuillage : cette arbuste a un port compact (80 x 60 cm). Sa plantation est idéale en bac ou en potée. Son feuillage est marginé de blanc avec des pousses printanières rouge vif.

Fleuraison : le pieris Flaming Silver a une floraison abondante au printemps (avril-mai). Il laisse apercevoir des fleurs blanches durant cette période.

pieris japonica variegata

Pieris japonica 'Variegata'

Pieris japonica 'Variegata'

Taille et feuillage : la dimension moyenne à maturité est de 90 cm. Son feuillage est marginé de blanc et ses jeunes pousses sont rose cuivré.

Floraison : cette variété dévoile des fleurs blanches en mars-avril.

pieris japonica bonfire

Pieris japonica 'Bonfire'

Pieris japonica 'Bonfire'

Taille et feuillage : cet arbuste a un port compact (60 x 70 cm) et dévoile un jeune feuillage rose saumon.

Floraison : la variété Bonfire embellira votre extérieur grâce à ses fleurs blanches de mars à avril.

pieris japonica shojo

Pieris japonica 'Shojo'

Pieris japonica 'Shojo'

Taille et feuillage : les jeunes pousses du pieris Shojo sont de couleur rouge pourpre. Sa taille est compact avec 70 cm de hauteur et d'envergure.

Floraison : cet arbuste dévoile des fleurs roses sur la période de mars-avril.

pieris little heath green

Pieris nain 'Little Heath Green'

Pieris nain 'Little Heath Green'

Taille et feuillage : ce pieris nain est à planter idéalement en pot ou rocaille. Son port n'excède pas les 50 cm d'envergure. Les jeunes pousses de cet arbuste sont rose orangé.

Floraison : cette variété, très florifère, dévoile des fleurs blanches en avril-mai.

Plantation du piéris

Où planter l’andromède ?

Exposition

Cet arbuste de bruyère se plaît à mi-ombre voire à l'ombre, mais au détriment de sa floraison. Il craint les étés chauds et secs du Midi.
Assez rustique, le piéris est toutefois sensible aux gelées printanières qui peuvent endommager les fleurs ou le jeune feuillage. Placez-la à situation protégée des courants d'air par un mur, une haie ou un arbuste persistant.

Sol

L'andromède nécessite un sol humifère, frais toute l'année et acide.

Quand planter le piéris ?

Comme pour tous les arbustes persistants (et de terre de bruyère), le piéris se plante au printemps ou en début d'automne, les pluies favorisant sa reprise. Évitez les périodes de gel et de forte chaleur. En climat rigoureux, préférez la plantation printanière afin que la reprise soit effective avant l'hiver.

Comment installer un piéris au jardin ? (vidéo)

Comment planter le piéris en pleine terre ?

1. Mettez la motte à tremper dans un seau d’eau.
2. Creusez un trou d’au moins 2 fois le volume de la motte.
3. Ameublissez la terre en profondeur. En sol lourd, plantez le piéris sur une butte pour améliorer le drainage.
4. Mélangez la terre d'excavation avec de la terre de bruyère, et des graviers, des cailloux ou des billes d'argile s'il est de nature compacte.
5. Positionnez la motte de façon que son haut coïncide avec le niveau du sol. Comblez et tasse légèrement avec le pied pour éviter les poches d'air autour de la motte de racines.
6. Arrosez abondamment et paillez avec un paillis organique de type écorces de pin ou paillettes de lin.

Comment planter le piéris en pot ?

1. Choisissez un piéris nain ou une variété à port compact et optez pour un contenant percé de trous de drainage de taille comparable à la motte de racines. En pot, la croissance est encore plus lente qu'en pleine terre (5 cm/an).
2. Mettez la motte à tremper.
3. Mettez des billes d’argile dans le fond et recouvrez d’un voile pour éviter que le terreau ne bouche les trous lors des arrosages.
4. Utilisez un terreau spécial plantes de terre de bruyère ou un mélange composé de terre de bruyère, de terreau universel et sable grossier.
5. Positionnez la motte et comblez avec le substrat.
6. Arrosez généreusement et paillez avec des écorces de pin ou des aiguilles de conifères pour limiter les arrosages.

Entretien du piéris

Arrosage

En pleine terre

Maintenez le sol frais par des arrosages copieux, car le piéris supporte mal la sécheresse du sol comme de l'air ambiant. En cas de forte chaleur estivale, douchez régulièrement le feuillage.
Paillez pour limiter les arrosages et renouvelez régulièrement le paillage s'il est de nature à se décomposer.

En pot

Le substrat ne doit jamais dessécher d'autant que la terre de bruyère se réhydrate très mal une fois sèche. Arrosez copieusement le piéris en pot 1 à 2 fois par semaine en été.
Douchez le feuillage quand il fait très chaud. Réduisez les arrosages en automne et en hiver.

Fertilisation

En pleine terre

Apportez un engrais spécial plantes de terre de bruyère (ou acidophiles) au début du printemps.
La décomposition d'un paillis d'écorces de pin contribue également à améliorer la fertilité du sol comme son acidité. Complétez par un apport de compost maison ou du commerce en début d'automne.

En pot

Apportez un engrais spécial plantes de terre de bruyère au début du printemps. Complétez par un apport mensuel d'engrais pour plantes fleuries d'avril à août pour encourager la floraison et le développement du feuillage.
Rempotez tous les 2 à 3 ans selon le développement. Surfacez (changez le terreau en surface) les années sans rempotage.
entretien du pieris

Feuilles du Pieris

Protection hivernale

En pleine terre

Un épais tapis de feuilles posé en automne suffit à préserver les racines des fortes gelées, les premières années quand le piéris s'installe.
Si un froid intense et prolongé est annoncé, couvrez la ramure avec un voile d'hivernage surtout chez les jeunes sujets.

En pot

Le piéris en pot est plus sensible au gel qu'en pleine terre. Rapprochez la potée de l'habitation pour la préserver des plus fortes gelées.
En climat montagnard ou continental, placez le piéris en pot à l'abri du froid et de la neige (dont le poids peut casser les rameaux) dans un local lumineux non chauffé.

Taille du piéris

La croissance lente et le port naturellement compact et arrondi permettent de se passer de taille. Supprimez juste les rameaux secs ou abîmés en fin d'hiver. Si le piéris devient encombrant (variétés de grande taille ou moyenne), taillez après la floraison.

Multiplier l’andromède

Marcottage

Le marcottage est la méthode la plus simple pour le jardinier néophyte, car le bouturage de rameaux semi-aoûtés en fin d'été est délicat.

1. À la la fin du printemps ou en de l'été, enterrez une portion d'un rameau bas en écorçant la partie enterrée pour faciliter l'enracinement. Tuteurez le bout du rameau pour le repérer.
2. Attendez des signes de reprise l'année suivante pour sevrer la marcotte du pied-mère et la repiquer en pot afin qu'elle grossisse.

Attaques et maladies

Le piéris est une plante résistante, rarement parasitée. Toutefois, son feuillage chlorose (jaunit) et il reste chétif lorsque l'acidité qu'il affectionne fait défaut. Paillez avec des écorces de pin et ajoutez de la terre de bruyère. En zone calcaire, évitez l’eau du robinet pour l’arrosage du piéris en pot.

En sol mal drainé et en conditions trop humides, l'andromède peut être affectée par le champignon microscopique Phytophthora cinnamomi. Son feuillage jaunit puis la plante dépérit peu à peu. Prévenez cette maladie en soignant le drainage à la plantation du sol et en évitant de blesser la plante au collet (par un binage malencontreux !), porte d'entrée des spores.

Questions / réponses

J'ai un Pieris Japonais Montain, il fleurit très peu et ses branches sont sèches depuis 6 mois. Il se trouve dans un gros pot avec la terre conseillée. Que puis-je faire ?

Comme pour la plupart des plantes en pot, le terreau s’appauvrit rapidement. De plus, vous avez dû ajouter de la terre de bruyère, ce qui est parfait pour l’acidité du sol, mais c’est une terre plutôt pauvre. Il est donc important de nourrir régulièrement votre plante.
Pour les piéris en pot, il y a toujours un peu de branches mortes qu'il faut retirer chaque année en fin d’hiver, mais ils fleurissent bien. Vous pouvez leur donner de l’engrais bio pour plante de terre de bruyère régulièrement.

Vous désirez plus de renseignements sur la plantation et l'entretien du piéris ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris