Imprimer
fleurs bisannuelles

Les plantes bisannuelles : définition et conseils

Publié le 23 oct. 2018

Parfois déconcertantes pour le jardinier débutant, les plantes bisannuelles n’ont en réalité rien de mystérieux. Leur semis demande juste un peu d’anticipation, après quoi elles sont aussi faciles à cultiver que des annuelles. Lorsqu’on est pressé, on peut aussi acheter des bisannuelles en godets et les utiliser pour fleurir les balcons autant que les jardins. Pâquerettes printanières ou roses trémières estivales, il y en a pour tous les goûts…

Parfois déconcertantes pour le jardinier débutant, les plantes bisannuelles n’ont en réalité rien de mystérieux. Leur semis demande juste un peu d’anticipation, après quoi elles sont aussi faciles à cultiver que des annuelles. Lorsqu’on est pressé, ...

Voir

Plante bisannuelle : définition (vidéo)

Il est simple de comprendre ce qu’est une plante annuelle : elle germe, grandit, fleurit, produit des graines et meurt au cours d’une seule année. En revanche, la notion de plante bisannuelle déconcerte plus d’un jardinier débutant. Une fleur bisannuelle ne fleurit ni tous les deux ans, ni deux fois par an, mais effectue son cycle de vie sur deux années.

Au cours de la première année, elle développe des racines, des tiges et des feuilles, voire quelques fleurs timides. La deuxième année, elle fleurit abondamment, produit des graines et meurt. C’est par exemple le cas des pensées, des primevères, des roses trémières et de la monnaie du pape, pour certaines des plus connues.

Le semis des plantes bisannuelles

Les semis de fleurs bisannuelles permettent d’obtenir une abondance de fleurs pour un coût modique. De plus, certaines bisannuelles se ressèment spontanément, évitant d’avoir à répéter les semis chaque année.

Réalisés en été, les semis de bisannuelles produiront des fleurs au printemps ou l'été de l’année suivante. Ils se pratiquent généralement en trois temps :

- En début d’été ou au plus tard début août, semez les bisannuelles en pépinière, ou en caissette, à mi-ombre et dans un terreau léger et toujours humide.
- Environ un mois plus tard, repiquez les plantules en godets et entreposez-les en serre, sous un châssis, ou encore dans un endroit abrité et ensoleillé.
- Entre mi-septembre et octobre, mettez définitivement en place les jeunes plants obtenus, qui fleuriront à partir du mois d’avril ou seulement en été, selon les espèces.

Note : les conseils de semis et les dates de floraison figurent toujours sur les paquets de graines.

La plantation des bisannuelles achetées en godets

Les semis de bisannuelles demandent à être anticipés longtemps à l’avance, ce qui n’est pas toujours facile ou possible. Si vous n’avez pas envie de faire des semis ou si vous y avez pensé trop tard, il est toujours possible d’acheter des plants en godets, à mettre directement en place en pleine terre ou dans des jardinières.

La plantation des bisannuelles n’offre aucune difficulté. Commencez par réhydrater les mottes en laissant tremper les godets dans une bassine d’eau puis plantez :

Soit en pleine terre : en général, une terre de jardin ordinaire convient parfaitement.

Soit en pot ou jardinière : avec un terreau pour plantes fleuries.

Ensuite, vous tasserez légèrement la terre et arroserez, y compris par temps pluvieux, afin d’éviter les poches d’air et d’aider les racines à adhérer à la terre.

L’entretien des plantes bisannuelles (vidéo)

Une fois installées, les fleurs bisannuelles sont aussi faciles d’entretien que les annuelles. Il est seulement nécessaire de les arroser et de supprimer les fleurs fanées au fur et à mesure pour favoriser de longues floraisons.

Apportez éventuellement un peu d’engrais pour plantes fleuries aux bisannuelles en pot. Le cycle terminé, récoltez les graines si vous le souhaitez et arrachez les plants fanés. Laissez plus longtemps en place les espèces susceptibles de se ressemer seules.

Exemples de fleurs bisannuelles pour toutes les circonstances

Pour le printemps ou pour l’été, pour le jardin ou le balcon, au soleil ou à mi-ombre, les bisannuelles savent se montrer accommodantes…

Fleurs bisannuelles de printemps

Fleurissant en tout début de printemps, les primevères multicolores, les pâquerettes et les myosotis apportent leur gaîté au sortir de l’hiver.

Fleurs bisannuelles d’été

Digitales © Frédéric Didillon / Biosphoto

Fleurs bisannuelles d’été

Digitales, roses trémières et molènes sont appréciables pour apporter de la verticalité aux plates-bandes d’été.

Parmi les plantes bisannuelles plus trapues ou plus basses, on compte les giroflées ravenelles, idéales pour les murets fleuris, la julienne des dames, ou encore la monnaie du pape utilisée dans la confection de bouquets secs.

Fleurs bisannuelles pour l’hiver

Précieuses pour égayer les mois d’hiver, les pensées aux couleurs chatoyantes commencent à fleurir dès l’automne suivant leur semis et restent en fleur jusqu’à la fin du printemps.

Fleurs bisannuelles qui se ressèment spontanément

Myosotis, monnaie du pape, julienne des dames, digitales et molènes ont tendance à se ressemer seuls, apparaissant parfois même dans des endroits du jardin où on ne les attendait pas !

Plantes bisannuelles pour jardinières

Oeillets de poète © Catherine Fruhinsholz / Biosphoto

Fleurs bisannuelles parfumées

Les giroflées ravenelles exhalent des senteurs puissantes et suaves, tandis que les œillets de poète sont connus pour leur délicieux parfum poivré.

Plantes bisannuelles pour jardinières

Les pâquerettes, les pensées, les violettes cornues et les œillets de poète conviennent idéalement pour fleurir jardinières et potées.

Fleurs bisannuelles pour la mi-ombre

Les primevères, les pensées, les violettes cornues et les digitales s’épanouissent parfaitement à mi-ombre, tout en appréciant le soleil également.

Des questions ?

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien d’une plante bisannuelle ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris