Imprimer
conseils plantes vivaces

Les plantes vivaces : définition et conseils

Publié le 8 nov. 2018

Revenant fidèlement au jardin chaque année, les vivaces sont des plantes faciles à vivre et offrent une immense variété de formes, de dimensions et de couleurs. Vivaces tapissantes ou hautes, pour le soleil ou l’ombre, il y en a pour tous les goûts !

Revenant fidèlement au jardin chaque année, les vivaces sont des plantes faciles à vivre et offrent une immense variété de formes, de dimensions et de couleurs. Vivaces tapissantes ou hautes, pour le soleil ou l’ombre, il y en a pour tous les goûts ...

Voir

Définition d’une plante vivace

Contrairement aux plantes annuelles et bisannuelles, une plante vivace est une plante capable de vivre plusieurs années consécutives. Certaines vivaces à feuillage persistant restent présentes au jardin toute l’année ; d’autres perdent leurs feuilles en automne et deviennent invisibles en hiver, mais leurs racines subsistent sous la terre et leur permettent de repartir au printemps suivant.

Incontournables au jardin d’agrément, les vivaces s’y installent durablement et demandent relativement peu d’entretien. Se pliant à tous vos désirs, elles sont idéales aussi bien en couvre-sol que pour composer des massifs et des rocailles. Elles se prêtent également à une utilisation en potées fleuries ou en jardinières pour les terrasses et les balcons.

Plantation et culture des plantes vivaces

La plantation des vivaces achetées en godets

- Sortez délicatement les plants de leurs godets après les avoir mis à tremper dans une bassine d’eau.
- Creusez des trous généreux et espacez-les en fonction des distances de plantation préconisées (évitez les plantations trop serrées, erreur classique du débutant).
- Déposez chaque vivace dans son trou et rebouchez avec la terre retirée en y ajoutant au besoin une poignée de compost.
- Tassez la terre à la main tout autour de la plante et aménagez une cuvette d’arrosage.
- Arrosez copieusement, même par temps de pluie.
- De préférence, mettez en place un paillis qui conservera la fraîcheur de la terre et limitera la croissance des mauvaises herbes.

À savoir : le début de l’automne (septembre et jusqu’à mi-octobre) est la meilleure période pour planter des fleurs vivaces. Une autre période favorable est le printemps, en avril-mai.

L’entretien des plantes vivaces

L’entretien des vivaces consiste à les arroser régulièrement en fonction de leurs besoins et à enlever les fleurs fanées afin de prolonger les floraisons.

En fin d’automne, taillez les tiges des vivaces au ras du sol, en marquant éventuellement leur emplacement dans les massifs. En règle générale, il n’y a pas de précautions particulières à prendre en hiver, car la grande majorité des plantes vivaces sont rustiques (résistantes au froid). Un simple paillage suffira à protéger les vivaces moins rustiques.

plantes vivaces

Buis taillés en boules, rosiers, népétas et lis © Hervé Lenain / Biosphoto

À noter : certaines fleurs vivaces à floraison longue, comme les népétas ou les géraniums vivaces, gagnent à être rabattues (coupées) plus ou moins sévèrement en début d’été, ce qui provoque une abondante remontée florale.

Au bout de 2 ou 3 ans, il est bon de rajeunir les vivaces en divisant leurs souches, qui deviennent trop importantes. Déterrez le pied de la vivace et tranchez-le en deux ou en quatre avec une bêche. Chaque éclat peut être replanté dans un endroit différent, ce qui constitue une façon économique de multiplier la plante.

Les plantes vivaces, une palette végétale infinie

Les plantes vivaces sont traditionnellement appréciées pour leurs floraisons, qui adoptent des formes et des couleurs variées : hampes bleues des delphiniums, clochettes étoilées des campanules, marguerites au cœur d’or, spectaculaires fleurs sphériques des agapanthes…

D’autres vivaces ont une floraison insignifiante ou éphémère, mais des feuillages d’un grand intérêt décoratif, irremplaçables pour dynamiser les massifs. Les hostas entrent dans cette catégorie, par exemple 'Frances Williams' au beau feuillage vert foncé bordé de vert clair, ou 'Dream Weaver' aux feuilles jaunes bordées d'un vert bleuté. Les heuchères offrent également des feuillages aux coloris souvent somptueux, comme ceux de la célèbre heuchère 'Caramel'.

Plantes vivaces

Lupinus (lupin), delphinium (dauphinelles ou pieds-d'alouette), Aruncus dioicus sylvestris © Frédéric Didillon / Biosphoto

La mode est aussi aux fougères et surtout aux graminées, qui apportent une touche sauvage au jardin. Fétuques, pennisetums et miscanthus n’ont pas ainsi leur pareil pour alléger les massifs ou composer un arrière-plan majestueux.

Des plantes vivaces pour toutes les saisons

D’avril à Noël, et au-delà, les vivaces illuminent les plates-bandes et animent tous les coins du jardin.

Vivaces à floraison printanière et estivale

Les corbeilles d’argent et les aubriètes, idéales pour fleurir un muret, sont parmi les premières vivaces à ouvrir le bal des floraisons en avril. Elles sont suivies un mois plus tard par les romantiques cœurs-de-Marie, les ancolies aux graciles corolles, les phlox, les lupins et bien d’autres.

En mai débutent également des floraisons qui se renouvelleront quasi sans interruption jusqu’en octobre : par exemple, celles des gaillardes aux vives couleurs, des érigérons aux petites fleurs ressemblant à des pâquerettes, des coréopsis d’un jaune éclatant, sans oublier les népétas, irremplaçables pour accompagner d’un brouillard bleu la floraison des rosiers.

Juin voit fleurir les gauras aux légers papillons blanc rosé, les astrances, les campanules, les delphiniums…

Vivaces à floraison automnale et hivernale

De fin août à novembre, les asters portent des myriades de petites fleurs en étoiles, souvent dans des tonalités bleues ou mauves. L’automne est aussi le moment de la pleine floraison des anémones du Japon et des grands orpins à fleurs roses (Sedum spectabile).

Mieux encore, il existe des fleurs vivaces capables d’apporter un peu de couleur au jardin au cœur de la saison froide, telles les bruyères d'hiver et les hellébores ou roses de Noël.

Des plantes vivaces adaptées aux situations particulières (vidéo)

Pour la mi-ombre, pensez aux ancolies, aux asters, aux cœurs-de-Marie, aux campanules, aux digitales, aux heuchères, aux alchémilles mollis, dont les feuilles plissées retiennent joliment la pluie et transforment chaque goutte d’eau en perle…

Pour l’ombre, choisissez par exemple les anémones du Japon, les astilbes aux légers plumets roses ou blancs, certains géraniums vivaces, les pulmonaires au feuillage curieusement tacheté, les hellébores, les pervenches, les fougères, les hostas…

À noter : si vous êtes en quête de plantes vivaces pour un massif en plein soleil, vous n’aurez que l’embarras du choix, la majorité des plantes vivaces appréciant les expositions ensoleillées.

Pierre-Adrien
Plantes vivaces en massif

Des plantes vivaces pour jardins secs

Certaines vivaces sont parfaitement adaptées aux sols secs, voire caillouteux, et au soleil brûlant. Nécessitant peu ou quasiment pas d’arrosages, ce sont les plantes idéales pour composer un jardin sec.

De nombreuses vivaces à feuillage gris appartiennent à cette catégorie, par exemple les oreilles d’ours au feuillage laineux (Stachys byzantina), les lavandes et les santolines. Parmi les meilleures vivaces adaptées à ces conditions extrêmes, on compte encore les valérianes, les sauges aux épis bleus, l’ail d’ornement, les agapanthes et les diverses variétés d’achillées, basses ou hautes, qui sont toutes des plantes rustiques et résistantes.

Des plantes vivaces couvre-sol

En tant que couvre-sol, les vivaces sont de précieuses alliées qui limitent l’apparition des mauvaises herbes dans les massifs. Elles conviennent également pour habiller un talus ou un coin de jardin un peu délaissé.

Formant des touffes basses qui s’étendent et se rejoignent pour constituer de véritables tapis fleuris, les géraniums vivaces sont un des plus beaux exemples de vivaces couvre-sol. Certains, comme le célèbre 'Johnson's blue', aiment les expositions ensoleillées ; d’autres acceptent l’ombre : c’est le cas du géranium vivace endressii, une variété rose pâle à feuillage semi-persistant, d’une robustesse à toute épreuve.

On peut encore utiliser comme couvre-sol les lamiers, les petites pervenches, l’euphorbe petit-cyprès au fin feuillage vert clair et à la floraison jaune acide, les érigérons, le thym serpolet…

Comment créer un massif de rosiers et vivaces ? (vidéo)

Pour un massif de plein soleil ou pour l’ombre, à feuillage caduc ou persistant, il existe toujours une plante vivace adaptée à chaque endroit de votre jardin !

Des questions ?

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien d’une plante vivace ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris