Imprimer
entretien terrarium

Comment réaliser l’entretien d’un terrarium ?

Publié le 25 avr. 2019

Un terrarium tropical bien aménagé offre une vraie petite jungle au cœur de votre salon et un havre de paix pour votre reptile. Mais pour garder son éclat et continuer à offrir du bien-être à votre animal, ce terrarium demande un entretien régulier.

Un terrarium tropical bien aménagé offre une vraie petite jungle au cœur de votre salon et un havre de paix pour votre reptile. Mais pour garder son éclat et continuer à offrir du bien-être à votre animal, ce terrarium demande un entretien rég...

Voir

L’entretien du terrarium tropical : un critère de choix

Le choix d’un terrarium tropical se fait avant tout pour répondre aux besoins de l’espèce de reptile que l’on a choisie. Toutefois, il est important de savoir en amont que l’entretien d’un terrarium humide, comme le terrarium tropical, est plus exigeant que celui d’un terrarium sec, comme le terrarium désertique. Mais lorsque l’on est amoureux de l’esprit jungle, l’entretien n’est pas un obstacle.

Autres points à définir en amont de l’installation d’un terrarium tropical :

- Le choix des plantes : éternel combat entre le naturel et l’artificiel. Les substituts artificiels ne demandent quasiment aucun entretien et offrent aujourd’hui un très beau rendu. Les plantes naturelles doivent quant à elles être arrosées, et les feuilles mortes ramassées. Toutefois, votre reptile fera toujours la différence et préférera de loin une variété naturelle.

- Le choix du substrat : si le substrat est lui aussi choisi pour répondre aux besoins du reptile, certains sont plus durables que d’autres et demandent donc une fréquence d’entretien moindre. Par exemple, l’humus de coco se change tous les trois mois environ, tandis qu’un sol fait en papier absorbant doit être remplacé chaque jour ou tous les deux jours.

La fréquence d’entretien du terrarium tropical

Du dépoussiérage sommaire au grand nettoyage, les opérations d’entretien du terrarium tropical ne se déroulent pas toute à la même fréquence :

- Chaque jour : changez l’eau dans la gamelle, et changez le substrat s’il s’agit de papier absorbant.

- Une fois par semaine : nettoyez les parois avec un produit adapté, ramassez les excréments qui sont au sol ou qui sont collés sur les feuilles et les branches.

- Une fois par mois : dépoussiérez les éléments décoratifs et ramassez les feuilles mortes.

- Régulièrement : apportez les soins nécessaires aux plantes naturelles.

Une fois par trimestre, vous devrez vider entièrement le terrarium. Cette opération, qui peut paraître fastidieuse de prime abord, se révèle finalement assez simple et plutôt gratifiante. Commencez par extraire les habitants du terrarium et placez-les dans une boîte fermée (où vous aurez mis quelques éléments familiers comme du bois et des feuilles) que vous rangerez dans un endroit sécurisé et dans l’obscurité. Ceci afin de ne pas traumatiser les reptiles.

- Les plantes : qu’elles soient naturelles ou artificielles, sortez-les en douceur et rincez toutes les feuilles sous un délicat jet d’eau. Laissez-les ensuite sécher.

- Les éléments décoratifs : ils peuvent aussi être passés à l’eau si leur composant le permet, ou au moins nettoyés en profondeur à l’éponge et au chiffon.

- Le substrat (de type fibre de coco ou copeaux de bois) : sortez-le, mettez-le dans un sac et jetez-le à la déchetterie ou dans une poubelle à végétaux.

- Les lampes et éléments chauffants : éteignez-les et laissez-les refroidir. Puis désolidarisez-les du terrarium et posez-les en sécurité.

- Le terrarium : placez-le dans votre bac ou douche ou votre baignoire. Lavez les parois à grande eau. Vous pouvez utiliser un produit spécial reptile pour faciliter le nettoyage des traces de calcaire, mais n’employez jamais un produit ménager qui a de grandes chances d’être toxique pour l’animal.

Bon à savoir : il est souvent préconisé d’utiliser du vinaigre blanc pour lutter contre les traces de calcaire. Mais dans le cas d’un terrarium, l’odeur persistante peut gêner grandement votre reptile jusqu’à le rendre malade. C’est donc à éviter absolument.

Comment nettoyer les parois du terrarium ?

De par l’humidité qui règne dans le terrarium tropical, la moindre poussière sur les parois vitrées se transforme rapidement en de petites gouttelettes disgracieuses. Le nettoyage des parois doit se faire avec un produit élaboré spécifiquement pour l’usage en terrarium à reptiles. Ainsi, votre compagnon ne court aucun danger.

Muni de ce produit et d’un chiffon microfibre, nettoyez délicatement les parois intérieures et extérieures (commencez toujours par l’intérieur). Évitez de procéder à proximité du reptile. Dans un petit terrarium, il vaut mieux sortir l’animal avant d’intervenir.

Des questions ?

Vous avez des questions concernant l’entretien d’un terrarium tropical ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris