Imprimer
lampe chauffante et UV pour terrarium

Quel éclairage choisir pour mon terrarium ?

Publié le 24 avr. 2019

Le choix et la mise en place de l’éclairage sont des étapes cruciales de l’installation d’un terrarium. En effet, tous les reptiles n’ont pas les mêmes besoins en termes de luminosité, de cycles d’éclairage et de température. Voici nos conseils.

Le choix et la mise en place de l’éclairage sont des étapes cruciales de l’installation d’un terrarium. En effet, tous les reptiles n’ont pas les mêmes besoins en termes de luminosité, de cycles d’éclairage et de température. Voici nos conseil...

Voir

Pourquoi installer un éclairage dans un terrarium ?

Pour le bien-être

Les reptiles sont tous issus de pays chauds où la luminosité est importante et les journées souvent longues. En recréant les conditions de luminosité de son habitat naturel, vous aidez votre animal à se sentir bien dans son terrarium.

Pour la santé

Les rayons UV sont indispensables pour beaucoup d’espèces, et c’est encore plus vrai chez les reptiles diurnes. À cet effet, il existe des lampes pour terrarium reproduisant le rayonnement UV.

Les UVA jouent un rôle primordial pour maintenir votre reptile actif (et ainsi favoriser d’éventuelles pontes). Tandis que les UVB assurent la synthétisation de la vitamine D, ce qui a pour effet de renforcer les os et d’assurer leur bonne croissance.

Bon à savoir : les parois vitrées du terrarium filtrent les UVB, ce qui implique d’installer la lampe à l’intérieur du terrarium, ou derrière la bande grillagée qui se trouve au-dessus du terrarium.

Pour la chaleur

Les reptiles ont besoin d’une source de chaleur importante pour réguler la température de leur corps. Certaines lampes sont chauffantes, ce qui permet de créer un point chaud contrastant avec le reste du terrarium.

Les différents types d’éclairages pour terrarium

Les lampes incandescentes

Ce sont des lampes chauffantes qui permettent de créer une source de chaleur importante dans un coin du terrarium. Elles existent en différentes teintes afin de pouvoir aussi être utilisées la nuit sans générer de lumière excessive qui contrarierait le cycle nocturne de l’animal. Les lampes incandescentes émettent des UVA qui stimuleront l’activité et l’appétit de votre reptile.

Bon à savoir : à ne pas confondre avec les ampoules incandescentes destinées aux lampes de la maison et qui ne génèrent aucun rayon UV.

Les tubes fluorescents ou tubes néons

Ces tubes d’éclairage produisent les UVB nécessaires pour que le calcium se fixe sur les os de votre compagnon. Un incontournable pour les espèces diurnes. Ils existent en différentes longueurs afin de s’adapter à la largeur de votre terrarium. Choisissez le un peu plus court que ce dernier si vous souhaitez installer une lampe sur un côté.

Pour un terrarium tropical, un tube T5 distillera la juste lumière. Habituées à un rayonnement beaucoup plus fort, les espèces désertiques auront besoin d’un tube T8. Les tubes néons durent entre six mois et un an. Il est important de respecter le délai indiqué par le fabricant, car même si le néon s’allume encore, il est possible qu’il n’émette plus de rayons UV.

Bon à savoir : même s’ils produisent des rayons UV, les néons ne chauffent pas le terrarium.

Les lampes pour terrarium compactes

Utilisant des ampoules fluorescentes, les lampes compactes sont intéressantes pour produire une lumière puissante, donc davantage destinées aux terrariums secs. Elles disposent de rampes d’éclairage dédiées pour ajuster au millimètre leur installation.

L’éclairage halogène

Les solutions halogènes apportent une lumière puissante, un éclairage blanc et sont source de chaleur. Leur technologie les rend plus durables que les lampes incandescentes.

Les lampes céramiques pour terrarium

Les lampes céramiques ne produisent aucune lumière. Ce sont des lampes qui créent de la chaleur en produisant des ondes infrarouges. Elles doivent donc être utilisées en complément d’un autre système d’éclairage.

Note : certains reptiles comme les batraciens ou les espèces nocturnes n’ont pas forcément besoin de rayons UV.

Puissance et durée d’éclairage d’un terrarium

La puissance de l’éclairage du terrarium est à choisir en fonction des besoins précis du reptile. La luminosité sera généralement plus puissante pour un terrarium sec, à vocation désertique, que pour un terrarium humide qui reproduit un habitat tropical où le soleil se fraie un passage à travers la végétation. Il faut en tous les cas se reporter aux consignes qui concernent spécifiquement votre animal.

Il en va de même pour le respect des cycles d’éclairage. Les reptiles, qu’ils soient diurnes ou nocturnes, ont besoin de phases de jour et de phases de nuit. Le plus souvent, il s’agira de partager la journée en deux, soit 12 h/12 h, mais certains reptiles peuvent avoir des besoins différents.

Réglez un minuteur qui se charge de l’allumage et de l’extinction de l’éclairage du terrarium. Cela vous évitera des oublis qui peuvent être traumatisants pour l’animal. Préférez également une pièce où l’on évite d’allumer la lumière la nuit.

Des questions ?

Vous avez des questions concernant l’éclairage d’un terrarium ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris