Imprimer
scarificateur electrique

Scarificateur : comment le choisir ?

Publié le 7 mars 2019

Pour que votre pelouse soit en pleine santé, il est indispensable de la scarifier une ou deux fois par an. À cet effet, vous utiliserez un outil spécifique : un scarificateur muni de couteaux acérés, qui vont entailler le sol sur quelques millimètres, l’aérer et éliminer le feutrage asphyxiant qui se forme inévitablement sur votre pelouse au fil des mois. Voici tous nos conseils pour bien choisir votre scarificateur manuel, électrique ou thermique.

Pour que votre pelouse soit en pleine santé, il est indispensable de la scarifier une ou deux fois par an. À cet effet, vous...

Voir

Quelle différence entre émousseur et scarificateur ?

Au fil du temps, deux problèmes plus ou moins liés peuvent affecter votre pelouse :

- Elle peut être envahie par la mousse, particulièrement si elle est partiellement exposée à l’ombre, ou encore si le sol est acide.
- Un feutrage asphyxiant, plus ou moins épais, finit par se former, composé d’un entrelacs de débris végétaux et éventuellement de mousse.

Pour venir à bout de chacun de ces problèmes, il existe un outil spécifique.

À noter : les traitements chimiques de synthèse sont désormais interdits à la vente comme à l’usage ! Pour les remplacer, diverses méthodes de biocontrôle sont possibles. Dans ce cadre, le scarificateur, en particulier manuel, se place comme l’outil idéal pour entretenir sa pelouse de façon efficace et écologique !

L’émousseur

L’émousseur (ou « démousseur ») est conçu uniquement pour éliminer la mousse :

- Il est équipé de dents ou de griffes, qui ne pénètrent pas dans le sol.
- Il peut s’utiliser aussi souvent que nécessaire, pour éliminer la mousse dès son apparition.

Le scarificateur, aérateur de sol

Le scarificateur agit comme aérateur du sol :

- Il est équipé de couteaux qui pénètrent dans le sol en l’incisant sur quelques millimètres de profondeur.
- Il casse le feutrage, aère le sol et élimine aussi la mousse. Faisant subir à la pelouse un véritable traitement de choc, il ne s’utilise que 2 fois par an au maximum.

scarificateur emousseur electrique

Scarificateur émousseur électrique

Le scarificateur émousseur

Il existe des outils 2-en-1, appelés scarificateurs émousseurs ou scarificateurs démousseurs, qui remplissent les deux fonctions grâce à deux jeux de lames interchangeables : griffes pour émousser et couteaux pour scarifier.

Choisir entre scarificateur manuel, électrique ou thermique ?

Il existe 3 grands types de scarificateurs : manuels, électriques ou thermiques. Le choix va dépendre essentiellement de la superficie de votre terrain.

Le scarificateur manuel

Le scarificateur manuel se présente soit comme un râteau à tirer, soit comme un rouleau à pousser. Il est adapté aux petites pelouses :

- Scarificateur râteau : pelouse jusqu’à 50 m2.

- Scarificateur à roues : pelouse jusqu’à 100 m2, voire un peu plus si vous êtes prêt à fournir un effort physique.

Le scarificateur électrique

Le scarificateur électrique ressemble à une tondeuse. Il existe en version filaire (à brancher sur secteur avec un fil électrique) ou en version sur batterie. Comme tous les outils de jardin électriques, il est peu bruyant et nécessite peu d’entretien.

À retenir :

- Il est adapté pour les surfaces allant jusqu’à 500 m².
- Une puissance de 1 000 W est suffisante pour un jardin de 300 m².
- Au-delà de 300 m², optez pour un appareil d’une puissance supérieure à 1 000 W.

Le scarificateur thermique

Le scarificateur thermique a également l’apparence d’une tondeuse et fonctionne avec un moteur 4 temps à essence. Autonome et plus puissant qu’un outil électrique, il est plus bruyant et nécessite un entretien attentif (huile, bougie, filtre à air, etc.).

À retenir :

- Il est destiné aux grandes pelouses, d’une surface supérieure à 500 m².
- On considère qu’une puissance de 2 000 W est alors convenable.

Les autres critères de choix d’un scarificateur

Pour choisir votre scarificateur, prenez en compte les éléments suivants :

- Largeur de coupe : une grande largeur de coupe fait gagner du temps, puisqu’on fait moins d’allers-retours. Ce critère est important surtout pour les scarificateurs thermiques, destinés aux grandes pelouses.

- Nombre de couteaux : leur nombre augmente l’efficacité de l’outil. Il peut varier de 9 à 38.

- Profondeur de travail : en pratique, ce n’est pas un critère très important, dans la mesure où la scarification ne se pratique pas à plus de 4 mm de profondeur, mais il peut s’avérer indispensable pour adapter l’outil aux imperfections de votre pelouse.

- Guidon : Un guidon à hauteur réglable améliorera votre confort d’utilisation. Pour un gain de place optimal, optez pour un scarificateur à guidon repliable.

- Bac de ramassage : un scarificateur doté d’un bac de ramassage est particulièrement pratique ; certains scarificateurs en sont dotés d’origine, d’autres le proposent en option. Un grand bac de ramassage (50 litres) permet de travailler longtemps sans interruption. Certains scarificateurs sont dotés du système Jet-Collect qui permet une élimination rapide et intégrale des déchets, grâce à un axe rotatif innovant associé à un flux d’air expulsant les déchets vers le bac de ramassage.

- Double fonction scarificateur et émousseur : les scarificateurs émousseurs, ou scarificateurs démousseurs, sont des outils 2 en 1, avec leur jeu de deux rouleaux, l’un à couteaux, l’autre à griffes.

Conseils d’utilisation et entretien d’un scarificateur

Voici les grandes lignes à suivre lorsque vous avez et utilisez un scarificateur.

Utilisez votre scarificateur en toute sécurité

Respectez ces consignes de sécurité :

1. Lisez avec attention toutes les instructions d’utilisation de votre scarificateur et respectez-les scrupuleusement.
2. Éloignez les enfants et les animaux domestiques.
3. Sur une pelouse inclinée, déplacez-vous parallèlement à la pente.
4. Si vous avez un scarificateur électrique, portez toujours le fil sur l’épaule et faites-le passer derrière vous, pour éviter d’endommager le câble.
5. Portez des équipements de protection (chaussures fermées, lunettes pour parer aux projections de cailloux, gants pour le nettoyage des couteaux, protections acoustiques si vous utilisez un scarificateur thermique).
6. Avant toute manipulation d’entretien, débranchez votre scarificateur ou débranchez la bougie d’un moteur thermique.

Entretenez votre scarificateur

Afin de garder votre scarificateur en état de marche le plus longtemps possible :

Tous types de scarificateurs :

1. Après chaque utilisation, brossez les couteaux afin d’éliminer les débris éventuels.
1. Ne les nettoyez jamais à l’eau et portez des gants.

Scarificateur thermique :

1. Contrôlez régulièrement le niveau d’huile.
2. Faites une première vidange au bout de 10 heures ou 1 an d’utilisation, puis toutes les 50 heures ou 3 ans.
3. Nettoyez le filtre à air et la bougie au minimum après 25 heures d’utilisation. Changez-les si nécessaire.

Vous avez des questions concernant l’entretien de votre pelouse ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris