Imprimer
culture de l'artichaut

Artichaut : plantation, culture et récolte

Publié le 17 déc. 2018

Magnifique ! Un pied d'artichaut est aussi décoratif que gourmand. Installez-le aussi bien dans le potager, dans le jardin d'aromatiques que dans les massifs de fleurs.

Magnifique ! Un pied d'artichaut est aussi décoratif que gourmand. Installez-le aussi bien dans le potager, dans le jardin d'aromatiques que dans les massifs de fleurs.


Présentation de l'artichaut

À la base des artichauts… un cardon sauvage, poussant spontanément dans le bassin méditerranéen. Depuis toujours cette plante fut récoltée pour être consommée, mais au fil du temps l'homme s'est ingénié à l'améliorer, notamment en réduisant le nombre de ses piquants. C'est ainsi que furent obtenus le cardon (aux côtes charnues) et l'artichaut dont on consomme les bouquets floraux.

Lorsqu’on ne les récolte pas, les bractées des pommes de ce légume s'entrouvrent et laissent apparaître un toupet de fleurs d'un magnifique bleu. Une floraison aussi spectaculaire qu'attractive pour les pollinisateurs (notamment des bourdons) et nombre d'autres insectes.

Fleurs et feuillage

Les superbes fleurs de l’artichaut, mais également son imposant et beau feuillage grisé, le recommandent tant dans le potager que dans le jardin d'ornement. Il fait ainsi merveille dans le fonds des massifs de fleurs. Mais où qu'on l'installe, il ne faut pas perdre de vue que cette plante est vivace (ou selon certaines sources une bisannuelle qui se renouvelle d'elle-même grâce à ses rejets) et restera de nombreuses années au même emplacement.

À savoir : l'artichaut a toute sa place en phytothérapie. Ses feuilles contiennent en effet divers principes actifs (dont la cynarine) ayant des vertus dépuratives et diurétiques. Comme le salsifis et le topinambour, l'artichaut possède un glucide particulier : l'inuline. Cette substance donne au légume sa saveur légèrement sucrée ainsi que des propriétés diurétiques et régulatrices du fonctionnement intestinal. Quant au légume, il participe aux apports de fibres, oligo-éléments et vitamine B9.

Variétés d'artichaut

artichaut camus breton

Artichaut camus breton

Verts ou violets, les artichauts se déclinent en de multiples variétés, tout aussi décoratives et savoureuses les unes que les autres…

Artichaut camus breton

On apprécie la très grosse pomme bien ronde de cet artichaut qui camoufle un fond charnu très savoureux.

artichaud lancelot F1

Artichaut Lancelot F1

Artichaut Lancelot F1

Cet artichaut offre des tiges bien ramifiées portant des pommes rondes et lourdes.

artichaut vert de laon

Artichaut vert de Laon

Artichaut vert de Laon

Cette variété ancienne se distingue par son fond très charnu et sa saveur particulièrement fine. La pomme ronde de cet artichaut se reconnaît à ses bractées écartées.

artichaut violet de provence

Artichaut violet de Provence

Artichaut violet de Provence

Très reconnaissable à ses petites pommes coniques colorées de violet, cet artichaut est récolté encore immature pour être consommé en « poivrade ».

artichaut vert globe

Artichaut blanc ‘Vert globe’

Artichaut blanc ‘Vert globe’

De taille moyenne, les têtes de l’artichaut ‘Vert globe’ sont bien rondes. Il s'agit d'une variété réputée plus rustique, plus résistante au froid.

artichaud amethyst F1

Artichaut Amethyst F1

Artichaut Amethyst F1

Fermes et charnues, les petites pommes vertes teintées de violet de cet artichaut se consomment aussi bien jeunes et crues en poivrade que mâtures et cuites.

Plantation de l'artichaut

Où planter l’artichaut ?

Exposition

Ce légume n'est pas exigeant quant à son exposition, mais préfère se prélasser au soleil.

Sol

L'artichaut apprécie les sols riches en humus, profonds, frais, mais bien drainés. En effet, un peu frileuse, cette plante craint le gel plus marqué dans les terrains humides en hiver.

La saison de plantation de l’artichaut est le printemps, entre mars et mai.

Comment planter l’artichaut en pleine terre ?

1. Installez les plants en veillant à leur laisser un espace d'au moins 1 m.
2. Dans les terrains lourds, argileux et humides, on recommande parfois d'installer l'artichaut au sommet d'une petite butte aménagée d'environ 20 cm de hauteur.

Comment planter l’artichaut en pot ?

L'artichaut est une plante de grand développement : son feuillage comme ses racines prennent beaucoup d'espace. Il nécessite au moins 1 m² de surface. Il est donc difficile de le cultiver en pot à moins de posséder de très grands bacs.

Culture de l'artichaut

Arrosage

Cette plante est une plante pérenne : elle reste implantée longtemps au même endroit. Vous la traiterez comme les autres plantes vivaces, en l'arrosant de façon suivie les semaines qui suivent la plantation puis en cas de sécheresse ensuite.

Fertilisation

L'artichaut apprécie les sols riches en humus et donc les apports de matière organique. En conséquence, des apports de fumier bien décomposé en fin d'été-début d'automne et de compost au printemps sont conseillés.

Protection hivernale

L'artichaut est une plante peu rustique qui nécessite une protection en saison froide :

1. À l'approche des premières gelées, nouez le sommet des feuilles de l'artichaut de façon lâche.
2. Buttez la base des pieds en la recouvrant de terre sur une vingtaine de centimètres de hauteur. Veillez à ce que la terre ne pénètre pas au cœur de la plante.
3. Enveloppez cette butte d'une couverture de feuilles mortes, de fougères ou de paille longue (vous pouvez maintenir ce paillage avec des branches ou un grillage).
4. Dès le mois de mars, retirez ce paillage pour éviter les risques d'humidité (et donc de pourriture) au cœur de la souche de l'artichaut.

Taille de l'artichaut

L'artichaut n'a pas besoin de taille à proprement parler. Sectionnez simplement la base de ses tiges juste avant l'arrivée des grands froids, au moment où vous le protégerez pour l'hiver.

Multiplier l’artichaut (vidéo)

Semis

Il est possible de reproduire l'artichaut par semis (au chaud en février-mai).

Repiquage des œilletons

Même si le semis de l’artichaut est possible, il est bien plus facile de le multiplier en repiquant ses œilletons : des rejets que produisent chaque année les souches de l'artichaut. Comment faire ?

1. En mars, lorsque les plus grosses gelées ne sont plus à craindre, ôtez la butte de terre qui protège les pieds d'artichaut. Opérez délicatement jusqu'en dessous du collet de la plante.
2. Vous observerez alors la présence de petits plants, les œilletons. Retirez-les à la main en veillant à laisser 3 ou 4 belles pousses sur le pied-mère. Attention, chaque plant ainsi prélevé doit être muni d'un « talon », un petit morceau du pied de l'artichaut muni de radicelles.
3. Parez les œilletons en coupant le haut de leur feuillage.
4. Pralinez le talon des œilletons (en les trempant dans de la boue : le pralin).
5. Plantez-les en pépinière, superficiellement, deux par deux dans des godets remplis de la terre du jardin.
6. Installez les plants à leur emplacement définitif en juin-juillet.

Maladies et parasites de l'artichaut

Si plusieurs parasites et maladies peuvent affecter les cultures d'artichaut, les attaques sont exceptionnelles dans le jardin amateur. Seuls les pucerons noirs s'attachent à ce légume. Ils semblent même en raffoler. Leur présence, même en grande quantité, ne porte absolument pas préjudice à la plante qui reste tout aussi productive. Ceux qui ne supportent pas la présence de ces insectes pourront pulvériser de l'eau très légèrement savonneuse sur les plantes.

Récolte, conservation et utilisation

Récolte de l’artichaut

On récolte les artichauts avant la floraison qui s'annonce quand les bractées du sommet commencent à s’écarter les unes des autres. Cueillez-les au sécateur en leur laissant le plus long bout de tige possible (une douzaine de centimètres environ).

Conservation

Il est possible de conserver les artichauts une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur. Les bocaux de ce légume au naturel peuvent se conserver un an tandis que, congelés, ils ne se gardent pas plus de 3 mois.

À savoir : comme pour la plupart des légumes on conseille de consommer l'artichaut le plus vite possible après sa récolte. Pourtant, certains maraîchers spécialisés dans sa culture recommandent au contraire d'attendre, arguant qu'alors les sucres se concentrent et que les saveurs de ce légume sont sublimées. Tentez donc l'expérience : faites un bouquet avec les pommes dont vous placerez la base dans de l'eau… et attendez au moins une semaine avant de les goûter.

Utilisation

Pour préparer les artichauts, cassez leur tige d'un coup sec appliqué avec le tranchant d'une main pendant que l'autre maintient la pomme sur le rebord d'un plan de travail. Cette méthode n'est pas indispensable, mais elle permet de retirer plus de fils de la base de l'artichaut que lorsque l'on utilise un couteau.

Astuce : vous suspectez des pucerons noirs de s'être glissés entre les bractées de vos artichauts ? Placez ceux-ci tiges vers le haut dans un bac que vous remplirez d'eau mêlée de vinaigre.

Pierre-Adrien
astuce maladies artichauts

Seuls les artichauts « poivrades » (des variétés à pommes allongées cueillies très jeunes) peuvent être consommés crus, découpés en fines lanières. Les autres variétés se consomment cuites, à l'eau ou à la vapeur (20-40 min) ou bien à l’autocuiseur (10-15 min). On consomme bien souvent les artichauts en vinaigrette, mais pourquoi ne pas tenter d'autres recettes gourmandes :

- En velouté : fonds d'artichaut revenus avec des échalotes, mouillés de bouillon et mixés, servis avec des copeaux d'olives noires.
- Farcis : à la « barigoule » (avec un hachis de champignons de Paris et de jambon sec), avec un œuf et du fromage de chèvre.
- En cocotte : avec des fèves, des tomates et du poulet.

Des questions ?

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou la culture d’un artichaut ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris