Imprimer
culture du céleri

Cèleri : plantation, culture et récolte

Publié le 14 déc. 2018

Le céleri-branche à côtes vertes ou dorées et le céleri-rave sont des légumes à saveur aromatisée, gorgés en vitamines et minéraux. La clé pour réussir leur culture et profiter de leurs bienfaits nutritionnels, crus ou cuits : un sol riche et frais.

Le céleri-branche à côtes vertes ou dorées et le céleri-rave sont des légumes à saveur aromatisée, gorgés en vitamines et minéraux. La clé pour réussir leur culture et profiter de leurs bienfaits nutritionnels, crus ou cuits : un sol riche et frais....

Voir

Présentation du céleri

Le céleri ou ache odorante (Apium) fait partie de la grande famille des Apiacées (autrefois Ombellifères). Ce genre compte une vingtaine d'espèces bisannuelles ou vivaces d'origine européenne ou asiatique.

Le céleri sauvage ou ache des marais (Apium graveolens) est la seule espèce cultivée au potager. Cette grande bisannuelle pousse spontanément sur le littoral européen. Elle forme une touffe de 80 à 100 cm de hauteur aux tiges creuses et au feuillage finement découpé et très odorant. Elle fleurit en fin d'été de la 2e année sous forme d'ombelles verdâtres. Au Moyen-Âge, on l'utilisait pour ses propriétés médicinales et aromatiques. Cette espèce a donné naissance à des variétés améliorées :

Apium graveolens var. dulce : le céleri commun ou céleri-branche aux longs pétioles charnus et juteux.

Apium graveolens var. rapaceum : le céleri-rave à la racine tubéreuse arrondie, plus ou moins lisse.

Apium graveolens var. secalinum : le céleri chinois ou céleri à couper.

À savoir : l’ache des montagnes ou livèche est un céleri perpétuel. Cette vivace forme une grande touffe au beau feuillage vert foncé brillant décoratif au potager comme dans les massifs d'ornement.

Pierre-Adrien
information sur le céleri

Variétés de céleri

céleri branche elne

Céleri-branche 'd'Elne'

Description : variété compacte (50 cm), rustique et productive. Feuillage vert teinté de bronze.

Atouts : très aromatique, côtes lisses très charnues, pleines de saveur.

céleri branche doré

Céleri-branche doré

Description : variété à feuillage doré très décoratif.

Atouts : ne nécessite pas d'être blanchi. Côtes tendres, croquantes, non filandreuses.

céleri rave monarch

Céleri-rave ‘Monarch’

Description : pétioles épais, grosse racine demi-enterrée jaunâtre bien ronde et lisse, chair blanche et ferme. Production tardive.

Atouts : variété vigoureuse de bonne conservation. Résiste aux premiers froids de l'automne et à la septoriose.

céleri vivace

Céleri vivace ou Ache des montagnes

Description : vivace touffue, aux tiges creuses et au feuillage vert découpé évoquant le persil.

Atouts : légume perpétuel très rustique, très parfumé.

Plantation du céleri

Où planter le céleri ?

Exposition

Il a besoin de soleil pour un feuillage abondant et parfumé. La mi-ombre légère est possible dans le Sud.

Sol

Le céleri sauvage est une plante de marais. Il ne faut pas l'oublier ! Offrez au céleri-branche comme au céleri-rave un sol toujours frais, humifère, meuble et fertile.

Quand planter le céleri ?

Installez les plants en pleine terre au printemps quand le sol est réchauffé (avril à juin selon le climat).

Comment planter le céleri en pleine terre ?

1. Préparez la culture du céleri en réalisant un amendement en fumure organique l’automne précédent dans l’idéal ou quelques semaines avant la plantation.
2. Ménagez un espacement de 30 cm entre les plants de céleri branche et 40 cm pour le céleri-rave qui s'étale plus ;
3. Ménagez un espacement de 40 cm entre les rangs.
4. Arrosez copieusement et paillez pour limiter les arrosages et la levée des mauvaises herbes.

Conseil : réduisez les espacements pour les variétés de céleri branche à feuillage doré qui craignent la lumière.

céleri en pot

Comment planter le céleri en pot ?

En pot, limitez-vous à la culture du céleri-branche ou du céleri vivace. Ils offriront de l'originalité et du parfum au balcon ou à la terrasse. Optez pour un contenant mesurant au moins 30 cm de diamètre et de profondeur, percé de trous de drainage.

Offrez-lui un terreau pour plantes potagères enrichi de fumure organique. Arrosez copieusement après plantation et paillez la surface du terreau pour limiter les arrosages.

Culture du céleri (vidéo)

Arrosage

En pleine terre

Un arrosage copieux et régulier est le secret de réussite du céleri-branche comme du céleri-rave. Ils sont tous deux sensibles au manque d'eau, car son enracinement est superficiel. Prévoyez 2 arrosages par semaine, plus souvent en sol sableux qui retient mal l'eau. Au besoin, aménagez une cuvette d'arrosage autour des plants. Paillez en début d'été si vous ne l'avez pas fait à la plantation.

En pot

Arrosez plusieurs fois par semaine. Le terreau ne doit jamais sécher.

Fertilisation

En pleine terre

Un apport de purin d'ortie tous les 10 jours en été favorise le développement d'un beau feuillage pour le céleri branche. Toutes les 3 semaines de juin à septembre, apportez un engrais dilué spécial légumes racines pour le céleri-rave.

En pot

Apportez un engrais liquide spécial plantes potagères un arrosage sur trois à votre céleri en pot.

Taille du céleri

La taille du céleri est inutile. La suppression des feuilles inférieures du céleri-rave parfois conseillée est surtout esthétique.

Multiplier le céleri

Semis du céleri-branche

1. Semez clair dans une terrine remplie d'un terreau de semis.
2. Couvrez à peine les graines. La levée est rapide : entre 10 et 15 jours.
3. Repiquez les plus beaux plants en godet de tourbe puis mettez-les en place définitive 3 à 4 semaines plus tard.

Le semis du céleri-branche se pratique en fin d'hiver jusqu'au début du printemps (février à avril) au chaud dans la maison (18 à 20 °C).

Semis du céleri-rave

1. Arrosez et maintenez le semis humide avec du papier journal imbibé d'eau si le printemps est sec. Ce légume-racine apprécie le repiquage qui fortifie son enracinement.
2. Procédez au 1er repiquage quand la plantule possède 3 à 4 feuilles. Espacez alors de 10 cm.
3. Trois semaines plus tard, repiquez une 2e fois en habillant le plant (taillez la moitié des racines).
4. Mettez en place définitive 2 à 3 semaines plus tard.

Pour la culture du céleri-rave, semez de préférence en pleine terre dans un coin du potager dès que le sol est réchauffé (15 °C).

Attaques et maladies du céleri

Attention aux limaces et aux escargots qui apprécient les jeunes plants fraîchement repiqués. La mouche du céleri pond ses larves sur le feuillage. Celles-ci, blanches de 5 à 6 mm, creusent des galeries dans les feuilles. Éliminez les feuilles atteintes. Inutile de traiter.

La mouche de la carotte ou plutôt ses larves jaunâtres de 7 à 8 mm font plus de dégâts. Elles creusent dans les racines, ce qui provoque un net ralentissement de la croissance. Les racines finissent par pourrir. Au potager, évitez de planter les céleris près des carottes !

La septoriose est une maladie cryptogamique repérable à des taches brunes piquetées de points noirs globuleux. Les feuilles dessèchent et meurent. Évitez de mouiller le feuillage lors des arrosages, car cela favorise la maladie. La racine du céleri-rave peut brunir en son centre et pourrir par excès d'azote ou carence en bore fréquente dans les sols alcalins.

Récolte et conservation du céleri

Récolte du céleri-branche (vidéo)

Le céleri est un légume de culture longue, prenant 6 à 7 mois entre le semis et la récolte. La récolte du céleri-branche commence en juillet et s'étale jusqu'en octobre selon la période de semis ou de plantation. Le céleri-branche à côtes vertes est plus tendre quand on le fait blanchir, 10 à 15 jours avant de le cueillir.

1. Buttez les pieds en ramenant de la terre à mi-hauteur de la plante. Certains jardiniers entourent la base au lieu de butter avec du carton souple ou du papier journal comme on le fait pour les cardons.
2. Liez ses feuilles ensemble avec une ficelle.

Le cœur ainsi privé de lumière va s'étioler, blondir (ne produisant plus de chlorophylle par photosynthèse) et s'attendrir. À noter : cette opération est inutile avec les variétés à feuillage doré naturellement tendres.

Récolte du céleri-rave (vidéo)

La récolte du céleri-rave se fait de la fin de l'été à la fin de l'automne selon la date de semis. Arrachez les racines de céleri au fil des besoins, et lorsque les premières fortes gelées sont annoncées, arrachez toutes les raves.

Conservation et utilisation

Le céleri-branche

La conservation du céleri-branche est possible jusqu'à une semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur. Les cœurs bien tendres peuvent être débités en tronçons, cuits et stérilisés en bocaux. Enfin, le feuillage peut être séché pour parfumer les soupes et les potages.

Le céleri cru se consomme en salade, jus, smoothie… On le déguste également cuit à l'étouffée, braisé, gratiné. Enfin, si vous faites fleurir les plants, les graines aromatiseront même le sel de table ! Conseil : si les tiges du céleri sont filandreuses, éliminez les fils avec l'économe.

Le céleri-rave

Le céleri-rave se conserve lui aussi jusqu'à une semaine au réfrigérateur. Si vous avez une cave ou une pièce hors gel et aérée, il peut se conserver intact tout l'hiver sur un lit de sable. Supprimez au préalable les feuilles et les radicelles. On déguste ce céleri cru en rémoulade, mais également cuit en purée, beignet, soufflé, mousse, gratin, poêlée ou pot-au-feu.

Des questions ?

Vous avez des questions concernant l’achat, le semis ou la culture du céleri ? N’hésitez pas à nous contacter.

Sauvegarder dans une liste de favoris