Imprimer
erica gracilis bruyere

Bruyère (Erica gracilis) : variétés, plantation et entretien

Publié le 25 mai 2020

Une floraison éclatante tout l’automne, mais une sensibilité au froid en hiver font de la bruyère gracilis une plante parfaite pour le décor des balcons et terrasses en climat doux. Ailleurs, prévoyez de mettre le pot à l’abri, en serre ou en véranda pendant la saison froide.

Une floraison éclatante tout l’automne, mais une sensibilité au froid en hiver font de la bruyère gracilis une plante p...

Voir

Présentation de la bruyère Erica gracilis

erica gracilis

Erica gracilis

Arbrisseaux très résistants, les bruyères offrent de multiples espèces aux floraisons de printemps, d’été, d’automne ou d’hiver. Elles s’utilisent en de nombreux endroits du jardin même d’accès difficile, car elles s’entretiennent peu, et pour la végétalisation des balcons et terrasses.

L’espèce Erica gracilis est originaire d’Afrique du Sud, et appelée bruyère du Cap. C’est une espèce sensible au froid, que l’on ne peut laisser dehors en hiver sous nos climats, sauf en région méditerranéenne et dans les endroits très abrités.

Son grand avantage est d’illuminer toute la période automnale par ses fleurs blanches, rose vif ou pourpres réparties densément sur ses tiges dressées en buisson touffu. Sa hauteur atteint 30 à 40 cm et son port reste très homogène. C’est une plante de terrains acides. Son feuillage très fin est vert clair, mais peu visible quand la plante est fleurie. Il persiste tout au long de l’année.

Erica gracilis tient remarquablement en fleurs d’octobre à décembre, et quand l’hiver est doux, elle peut même rester colorée jusqu’en janvier. Ensuite, peu à peu les fleurs laissent place au feuillage et d’autres espèces prennent la relève comme Erica darleyensis.

Plantation et entretien des bruyères

Variétés de bruyère gracilis

Erica gracilis : Taille : 30 à 40 cm de haut pour une largeur similaire. Floraison : petites fleurs blanches, roses ou pourpres couvrant les tiges d’octobre à décembre. Rusticité : craint le froid en dessous de 5 °C.

L’espèce Erica gracilis offre plusieurs variétés de coloris différents, qui ne sont en général pas indiqués sur les étiquettes. Le choix se fait donc souvent de visu quand la plante fleurit.

Plantation de la bruyère Erica gracilis

Où planter la bruyère Erica gracilis ?

Sol

Un sol à tendance acide, toujours frais et bien aéré est requis. Cette bruyère déteste les sols compacts, lourds ou engorgés, ainsi que les sols calcaires.

Exposition

Une situation mi-ombragée, mais lumineuse convient, également le plein soleil si celui-ci reste doux surtout en été. Un emplacement sous un couvert arboré clairsemé ou caduc donnera assez de lumière à la plante lors de sa période de floraison. Sur le balcon, attention à ne pas laisser le pot en plein soleil au sud en été.

erica bruyere

Bruyère Erica

Quand planter Erica gracilis ?

La plantation de la bruyère gracilis au jardin a lieu en fin de printemps une fois les gelées passées.

Sur le balcon, en climat doux, on peut acheter la bruyère gracilis en fleurs en automne puis l’associer dans une grande jardinière ou un grand pot avec d’autres espèces ornementales de saison pour un décor automnal. Ce type de composition devra être rentré en serre ou en véranda en fin d’automne. Pour la conserver, il faudra continuer les arrosages puis replanter la bruyère en pot individuel pour qu’elle se développe.

Comment planter la bruyère gracilis ?

En pleine terre

Procédez comme pour la plantation d’une vivace, en faisant un trou de la grosseur de la motte. Arrosez la motte et attendez que l’eau soit écoulée avant de dépoter. Plantez, puis arrosez à nouveau.

En pot

Plantez dans un mélange par moitié de terreau de bonne qualité et de terre de bruyère. Faites attention à ce que la motte ne ressorte pas de la surface du mélange. Complétez le niveau après avoir arrosé.

Si le terrain n’est pas assez acide, faites un trou plus grand, apportez un peu de terre de bruyère au fond du trou et mélangez avec la terre sortie du trou pour reboucher.

Entretien de la bruyère gracilis

Arrosage de la bruyère

En pleine terre

Maintenez le sol frais en toutes saisons. En période sèche, qu’elle soit printanière, estivale ou automnale, il faut arroser si le sol se dessèche de trop. Un paillis organique épandu sur le sol permet de protéger celui-ci du dessèchement la première année. Ensuite, le tapis formé par la bruyère gracilis suffira à couvrir le sol.

En pot

Arrosez régulièrement du printemps à l’automne, et veillez à ne pas laisser la motte se dessécher en hiver s’il ne pleut pas assez. Continuez les arrosages réguliers, mais moins fréquents quand la plante est hivernée en serre ou véranda.

Fertilisation

En pleine terre

La bruyère Erica gracilis n’a pas besoin de fertilisation en pleine terre, sauf en terrain très pauvre. Dans ce cas, apportez du terreau de feuilles ou du compost bien décomposé.

En pot

Rempotez chaque année au printemps pour changer le terreau et apportez un fertilisant organique ou un engrais pour plantes de terre de bruyère en septembre pour favoriser la floraison.

Protection hivernale

En pleine terre

Si le pied de la bruyère gracilis reste en pleine terre lors des hivers rigoureux, épandez un paillis très épais jusqu’aux deux tiers de hauteur de la touffe au minimum. Ce paillis doit être respirant, composé de feuilles sèches, fougères sèches, paillettes de lin et autres matières organiques de paillage. Évitez de couvrir la plante avec du plastique.

En pot

Rentrez le pot dans une serre ou en véranda hors gel, et conservez la température au-dessus de 5 °C tout l’hiver.

Taille de la bruyère gracilis

En fin d’hiver, la bruyère Erica gracilis peut être taillée sur le quart supérieur de ses tiges pour lui conserver un port compact. Si des tiges brunissent, coupez-les assez bas et inspectez la motte et les conditions de culture pour en trouver la cause (trop d’eau, sécheresse, froid…).

Multiplier la bruyère

La plante se multiplie par boutures de tiges, marcottage ou division de touffes.

Attaques et maladies de la bruyère Erica gracilis

La bruyère gracilis est rarement sujette aux attaques de parasites. Si c’est le cas, pulvérisez du purin d’ortie ou arrosez avec du purin de fougères chaque semaine jusqu’à disparition des parasites.

En terrain trop humide et mal aéré, le botrytis peut se développer. Drainez le sol pour éviter l’asphyxie des racines.

Pierre-Adrien
Pierre-Adrien

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien d’une bruyère Erica gracilis

N’hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris