Imprimer
plantes repulsives

Les plantes répulsives : des solutions naturelles

Publié le 26 sept. 2018

Depuis des générations, les jardiniers avertis utilisent les vertus naturelles de certaines plantes pour repousser les insectes ou autres indésirables du jardin. Voici notre sélection de plantes éco-répulsives pour un jardin sain et naturel.

Depuis des générations, les jardiniers avertis utilisent les vertus naturelles de certaines plantes pour repousser les insectes ou autres indésirables du jardin. Voici notre sélection de plantes éco-répulsives pour un jardin sain et naturel.


Les plantes répulsives

L'Épurge : répulsive de petits rongeurs

Cette plante, aux feuilles disposées en croix sur quatre rangs réguliers et aux petites fleurs jaunes, a la réputation d’éloigner les taupes et autres petits rongeurs. Plantez-la dans un sol sec et bien drainé et veillez à la manipuler avec précaution (avec des gants) car elle sécrète du latex toxique.

Menthe pouliot : contre les limaces

Cette plante, aux petites feuilles dentées et aux fleurs blanches à rose lilas, a la propriété d’éloigner les limaces. Massifs, bordures ou rocailles lui conviennent, tout comme la plantation seule dans un grand pot. Autres plantes éco-répulsives limaces : la Salvia apiana, l’Hyssopus officinalis et l’Anthriseus cererolium.

Tanaisie commune : contre les fourmis

De la même famille que le pyrèthre, dont on extrait un insecticide naturel bien connu, la tanaisie commune repousse efficacement les fourmis. Elle fleurit en été et se recouvre alors de capitules ronds, jaune d’or, faisant ressortir ses feuilles incisées et dentées. Réservez-la à vos massifs, bordures et rocailles.

Absinthe : contre les pucerons (vidéo)

Cette jolie plante aux feuilles très découpées, gris-vert sur le dessus et gris argenté en dessous, vous aidera à lutter contre les pucerons. Par ses sécrétions racinaires, l’absinthe limite la croissance des plantes environnantes : plantez-la donc en isolé sur vos bords de massifs, en entrée de potager (à distance des légumes), ou encore en pot ou en bac sur la terrasse. Autres plantes éco-répulsives pucerons : l’Allium cererolium.

Pélargonium : contre les moustiques

L’arôme naturel de citronnelle, qui s’échappe de ses feuilles bien vertes et très découpées, constitue une barrière naturelle contre les moustiques. Placez-le près des portes et des fenêtres, en jardinières sur le balcon ou la terrasse ou même en couvre-sol. Vous profiterez en été de ses jolies petites fleurs blanches teintées de rose et de mauve.

Satureja hortensis : contre les mouches

Également appelée ‘herbe de Saint-Julien’, elle développe de juin à octobre de petites fleurs blanches ou roses à l’aisselle de ses feuilles coriaces. C’est son arôme légèrement poivré qui repousse de nombreux insectes, notamment les mouches. Elle se prête à de multiples utilisations : bordures, en couvre-sol, massifs ou même en rocailles

Des questions ?

Vous avez des questions sur les plantes répulsives ? N'hésitez pas à nous contacter !

Sauvegarder dans une liste de favoris