Imprimer
arbre fruitier abricotier

Comment planter, tailler et entretenir un abricotier ?

Publié le 18 sept. 2018

Elégant et bien ramifié, l’abricotier se cultive facilement dans tous les jardins et atteint près de 6 m de haut une fois adulte. Selon les variétés, il se plante dans toutes les régions offrant ainsi de délicieux fruits.

Elégant et bien ramifié, l’abricotier se cultive facilement dans tous les jardins et atteint près de 6 m de haut une fois adulte. Selon les variétés, il se plante dans toutes les régions offrant ainsi de délicieux fruits.


Plantation de l'abricotier

Exposition

L’abricotier demande une situation ensoleillée et de la chaleur. Offrez-lui une situation bien abritée des vents.

Sol

Peu exigeant, l’abricotier accepte une terre calcaire, voire caillouteuse et sèche. Il ne supporte pas l’eau stagnante, surtout en hiver, donc prévoyez un bon drainage au fond du trou de plantation ou du pot.

Quel abricotier planter ?

Selon votre climat, choisissez une variété d’abricotier adaptée.

Quand planter un abricotier ?

En hiver, éviter les périodes de gel. Si vous le plantez au printemps, arrosez-le copieusement dès les mois qui suivent sa plantation.

Comment planter un abricotier ?

Référez-vous à notre guide conseils comment bien planter un arbre fruitier.

Taille de l’abricotier

Taille abricotier

Fleurs de l'abricotier

La première année suivant la plantation, conservez seulement trois ou quatre branches qui deviendront les charpentières. Laissez ces branches se développer librement les années suivantes. La deuxième année, supprimez les rameaux latéraux et les branches mal placées.

Une fois formé, l’abricotier se taille peu. Veillez à lui conserver un port équilibré en nettoyant seulement les branches mortes ou les rameaux trop nombreux du centre de l’arbre. Il est indispensable de mastiquer les plaies pour favoriser une bonne cicatrisation car il supporte mal les blessures.

Votre abricotier à beaucoup trop été taillé ? Appliquer sur toutes les plaies de taille un mastic à cicatriser car il est sensible aux maladies cryptogamiques. Il est possible que cette taille de rajeunissement inhibe pour cette année la production d’abricots.

pierre adrien conseils abricotier

Entretien

Arrosage

Aménagez une cuvette bien dégagée à la ramure de l’arbre pour retenir l’eau d’arrosage. La première année, prévoyez au minimum 20 l d’eau par arbre dès que la terre sèche.

Fertilisation

Fertilisez votre abricotier en apportant une dose d’engrais complet pour les arbres fruitiers.

Assurer une bonne fructification

Du fait de sa floraison précoce, il redoute les gelées printanières tout en étant très résistant à la sécheresse ou au froid hivernal. Sa fructification varie en fonction de la météo et du climat. Effectuez un éclaircissage si l’abricotier est très chargé (une ou deux fois tous les 5 ou 6 ans). Cette suppression permettra aux abricots qui restent, de grossir et d’arriver à maturité sans épuiser l’arbre.

Binez régulièrement le sol autour du pied de l’arbre pour désherber et aérer le sol. L’herbe est défavorable à l’abricotier, car elle favorise la prolifération des champignons et sert d’abri aux parasites.

Greffe de l’abricotier

Les abricotiers sont généralement greffés sur un prunier Myrobolan, qui résiste aussi bien à la sécheresse qu’à l’asphyxie racinaire ou alors un amandier. La greffe en écusson est pratiquée courant juillet sur des porte-greffes de un ou deux ans.

Maladies et ravageurs

Apoplexie : les abricotiers sont assez souvent victimes d’un dépérissement brusque aussi nommé apoplexie qui les fait littéralement sécher sur pied. C’est un phénomène complexe qui traduit toujours un désordre physiologique. Si les conditions de culture ne conviennent pas, l’arbre exsude une gomme abondante et les branches se mettent à sécher, ce qui peut entraîner la mort de la plante.

Champignon monilia : provoque le flétrissement des bouquets floraux qui brunissent. Il attaque aussi les fruits qui se momifient sur la branche. Traitez à la bouillie bordelaise au moment de la chute des feuilles, à la fin de l’hiver et juste après la floraison.

Oïdium ou "blanc" : champignon qui se développe sur les jeunes fruits et les feuilles, formant des taches blanches. Traitez au soufre dès l’apparition des premiers symptômes.

Pucerons, chenilles ou acariens : peuvent attaquer les abricotiers sans provoquer de désagréments. Si besoin préférez un insecticide utilisable en agriculture biologique.

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien d’un abricotier ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris