Imprimer
plantation helichrysum

L’hélichrysum : variétés, plantation et entretien

Publié le 21 sept. 2018

L’Helichrysum italicum, le plus populaire, est une plante méditerranéenne au feuillage gris argent qui fleurit généreusement, se couvrant de fleurs jaune d'or. Amateur de chaleur, il résiste à la sécheresse, aux embruns et même au froid en sol sec.

L’Helichrysum italicum, le plus populaire, est une plante méditerranéenne au feuillage gris argent qui fleurit généreusement, se couvrant de fleurs jaune d'or. Amateur de chaleur, il résiste à la sécheresse, aux embruns et même au f...

Voir

Présentation de l’hélichrysum

Originaire du pourtour méditerranéen, l'Helichrysum italicum, ou hélichryse, (parfois surnommé immortelle vivace ou d'Italie) est une plante arbustive de 40 à 60 cm de hauteur pour 60 à 1 m d'étalement à l'âge adulte. Son port très ramifié et son feuillage persistant gris argenté en font un petit arbuste structurant le décor toute l'année. Ses feuilles étroites et duveteuses de 2 à 3 cm de longueur sont fortement aromatiques comme pour la majorité des hélichrysums. Elles dégagent une puissante odeur de curry ressentie plusieurs mètres à la ronde, justifiant l'appellation de « plante-curry ».

Ce parfum est amplifié par une journée chaude et pluvieuse. L'hélichrysum fleurit plusieurs semaines à la fin du printemps (de juin à juillet). Ses petites fleurs jaune d'or également parfumées se hissent au-dessus du feuillage au bout de longs pédoncules. Elles permettent des jolis petits bouquets secs odorants toute une année.

helichrysum strawflower

helichrysum strawflower

L'hélichryse offre une rusticité modérée supportant des températures avoisinant les -12°C pour les sujets bien implantés dans un sol bien drainé. En climat montagnard ou froid et humide en hiver, il est préférable de le cultiver en pot. Invitez-le dans les massifs d'ornement, les rocailles, les talus, les bordures, les jardins de graviers, les haies de petite taille mais aussi dans le potager ou le carré d'aromatiques où son parfum typé fait toujours beaucoup impression rappelant la garrigue !

Variétés d’hélichrysum

Le genre Helichrysum compte plus de 500 espèces différentes. La majorité de ces plantes sont des arbrisseaux très rameux qui se lignifient avec l’âge.

helichrysum italicum

Helichrysum italicum (ou angustifolium) serotinum

Helichrysum italicum (ou angustifolium) serotinum : plante-curry

L’hélichryse le plus populaire et commercialisé. Cette vivace arbustive dense et vigoureuse, de 50 cm de hauteur environ, offre une croissance lente à modérée et produit une floraison jaune d'or en début d'été.

helichrysum stoechas

Helichrysum stoechas

Helichrysum stoechas : plante-curry ou immortelle des dunes

Souvent utilisé dans les jardins situés en bord de mer et pour fixer les dunes, cet arbrisseau se hisse à 30 cm de hauteur pour 50 cm d'étalement. Son feuillage argenté sent fortement le curry tandis sa floraison jaune paille s’épanouit de mai à juillet. Rusticité : -12°C.

helichrysum petiolare

Helichrysum petiolare

Helichrysum petiolare ou gnaphalium

Surnommée l’immortelle laineuse, cette espèce très vigoureuse a une forme étalée de 30 cm de hauteur sur plus de 1 m de largeur. Si sa floraison est rare, son feuillage arrondi et gris est très apprécié dans les potées fleuries pour donner la touche de feuillage aux compositions. Peu rustique, elle est souvent utilisée comme annuelle. Existe en version panachée, dorée ou à toutes petites feuilles.

Plantation de l’hélichrysum

Où planter la plante curry ?

Exposition

Cette plante méditerranéenne apprécie les expositions chaudes et très ensoleillées, à l'abri des vents froids et desséchants.

Sol

La plante curry pousse naturellement sur les falaises et les collines du pourtour méditerranéen. Elle ne craint donc ni le calcaire, ni les sols sableux ou caillouteux, alors que sa vie est raccourcie dans un sol fertile ou frais. Offrez-lui un sol plutôt pauvre et léger, parfaitement drainé.

Quand planter ?

Plantez au printemps (avril-mai) ou en automne (en septembre). Réservez la plantation automnale au climat doux (méditerranéen ou littoral atlantique).

Comment planter ?

En pleine terre

1. Une fois choisi l’endroit le mieux exposé, creusez un trou large et profond de 2 à 3 fois le volume de la motte de racines. Laissez un espace libre de 50 cm tout autour.
2. Mettez la motte à tremper dans un seau d'eau pendant une dizaine de minutes et défaites délicatement le chignon de racines.
3. Ameublissez bien le sol et apportez du gravier, du sable grossier ou des billes d'argile pour l'alléger s'il est de nature compacte.
4. Placez votre hélichrysum de façon que sa motte affleure le niveau du sol.
5. Arrosez copieusement et paillez avec un paillis minéral (galets, graviers, copeaux de schiste) pour limiter les arrosages ultérieurs.

En pot

1. Mettez la motte à tremper dans un seau d'eau pendant une dizaine de minutes.
2. Choisissez un bac profond d'au moins 20 cm et dont le fond est troué (pas de bac à réserve d'eau !).
3. Déposez 5 cm de billes d’argile et recouvrez d’un voile de drainage. pour éviter que le terreau bouche le trou de drainage lors des arrosages.
4. Utilisez un terreau spécial agrumes et plantes méditerranéennes. Un bon terreau de plantation allégé avec de la perlite fait aussi l'affaire.
5. Placez l'hélichrysum et comblez avec le substrat.

Entretien

La plante curry exige peu d’entretien. C’est la plante idéale pour les jardins de vacances ou de jardiniers pressés.

Arrosage

En pleine terre

En dehors de la première année qui suit la plantation, il est inutile d’arroser l’hélichrysum. Dès la deuxième année après plantation, il supporte de longues périodes de sécheresse.

En pot

Arrosez une fois par semaine en été, s'il fait sec. Les premiers centimètres de substrat doivent sécher entre deux apports d'eau. Réduisez les apports d'eau dès l'automne. En climat froid, un régime sec est préférable pour une meilleure rusticité.

Fertilisation

En pleine terre

Il est inutile de fertiliser l’hélichrysum cultivé en pleine terre.

En pot

Un apport d'engrais spécial plantes méditerranéennes suffit au printemps. Renouvelez le substrat en rempotant l’hélichrysum tous les deux ou trois ans selon son développement.

Protection contre le froid

En pleine terre

En sol bien drainé, le grévilléa se montre bien résistant au froid. Attention, la combinaison du gel et d’une forte humidité du sol peut lui être fatale !

En pot

L'hélichysum en pot est plus sensible au froid qu'en pleine terre. Préservez-le des précipitations en hiver. Rapprochez-le d'un mur bien exposé et rentrez-le à l'abri, mais à la lumière, quand les températures descendent sous -5°C.

Taille de la plante curry

Pincez régulièrement les nouvelles pousses pour renforcer la ramification et l'aspect touffu. Faites des bouquets secs ou supprimez les fleurs fanées quand elles deviennent moins décoratives.

Multiplier l’hélichrysum

La division

1. Déterrez l’hélichrysum vivace avec une fourche en conservant le plus de racines possible.
2. Sortez la motte de terre à l’aide d’une bêche bien aiguisée et séparez les deux parties de la motte.
3. Replantez sans tarder et arrosez abondamment pour favoriser la reprise.

L’hélichrysum se multiplie très facilement par division au début du printemps.

Le bouturage

1. Prélevez une bouture à talon : la tige semi-ligneuse que vous avez choisie doit disposer d’une partie de la branche qui la portait.
2. Plantez la bouture dans un godet rempli d’un terreau de bouturage ou d'un mélange de sable et de terreau.
3. Placez à l'abri du gel tout l'hiver.
4. Le repiquage est possible en fin de printemps suivant.

Il est également possible de bouturer l’hélichrysum, procédez alors en été.

Nuisibles et maladies de l’hélichrysum

L’immortelle d’Italie est riche en huile essentielle, une caractéristique commune aux plantes qui repoussent facilement les attaques des nuisibles. Toutefois, dans de rares cas, elle peut être affectée par certains insectes ou maladies.Les pucerons peuvent s’installer sur la plante. Leur pouvoir destructeur est cependant limité. Laissez faire les auxiliaires comme les coccinelles.

L'hélichrysum est parfois touché par l'oïdium si son feuillage manque d'aération (plantation trop serrée, concurrence des mauvaises herbes). Coupez les rameaux atteints et jetez-les (pas au compost !). Nettoyez le sécateur pour éviter la dissémination du champignon.

Des questions ?

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien d’un hélichrysum ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris