Imprimer
plantation lantana

Le lantana : variétés, plantation et entretien

Publié le 24 sept. 2018

Le lantana est un arbuste semi-persistant fréquent dans les jardins du Midi où il fleurit une grande partie de l'année. Ailleurs, la floraison dure tout l'été produisant une multitude de petites fleurs aux coloris lumineux qui évoluent au fil des jours.

Le lantana est un arbuste semi-persistant fréquent dans les jardins du Midi où il fleurit une grande partie de l'année. Ailleurs, la floraison dure tout l'été produisant une multitude de petites fleurs aux coloris lumineux qui évolu...

Voir

Présentation du lantana

Le lantana, ou lantanier, est un arbuste semi-persistant (ou une vivace vigoureuse selon l'espèce) appartenant à la famille de Verbénacées, comme les verveines dont il partage le caractère aromatique du feuillage. Il est originaire des régions chaudes d’Amérique (Caraïbes, Amérique Centrale…) ou d’Afrique du Sud selon les espèces.

De petite taille sous nos latitudes, de 0,50 à 3 m de hauteur, le lantana forme un buisson touffu plus ou moins étalé, aux tiges carrées et aux feuilles ovales, vert foncé, gaufrées et rugueuses. Ces dernières exhalent une senteur un peu âcre évoquant le pamplemousse.

lantana camara

Lantana camara

De mai à octobre (période plus étalée en climat doux : avril à novembre), le lantana fleurit produisant une multitude de toutes petites fleurs en trompettes réunies en inflorescences hémisphériques de 2 à 3 cm de diamètre. Elles s'ouvrent en partant du centre de l'inflorescence et changent de teinte au fil de l'épanouissement. La palette des coloris est variée allant de jaune orangé au blanc crème en passant par toute une gamme de rouge, de rose, de mauve et de violet. Riches en nectar, les fleurs attirent abeilles et papillons. Elles sont suivies de baies bleu marine aux airs de mûres dont les oiseaux se régalent. Mais attention aux enfants, elles sont toxiques pour l'humain !

Le lantana se plaît sous climat doux, dans la zone dite de l'oranger car il supporte seulement des gelées (-5/-8°C) de courte durée. Il perd son feuillage dès que la température passe sous 0°C mais la souche meurt à -8°C. A contrario, il supporte bien la sécheresse estivale.

En pleine terre :

• Intégrez-le aux massifs de fleurs, aux talus ensoleillés, aux murets de pierre, aux grandes rocailles. Pour un effet graphique amplifié, choisissez un sujet sur tige. Ce dernier peut aussi trôner en isolé sur la pelouse.
• Ses jeunes tiges assez souples se palissant aisément, utilisez-le pour végétaliser une façade ensoleillée.
• Sa croissance rapide et son feuillage touffu permettent de le planter dans une haie libre de taille moyenne.

En pot :

• Accueillez des variétés compactes pour fleurir le balcon, la terrasse ou la véranda.
• Dans une bordure sans entretien, associez-le à l'Helichrysum petiolare au feuillage argenté ou doré.
• Pour une potée haute en couleurs belle tout l'été, mariez-le à un canna, à des lis asiatiques et à des capucines.
• Lantana et pétunia forment un duo particulièrement florifère et original dans une suspension.
• Enfin, associez le Plumbago capensis et lantana, un mariage classique mais toujours payant !

Variétés de lantana

lantana camara

Lantana camara

Lantana camara

Cet arbuste touffu et arrondi est très prolifique dans son aire d'origine. Il a donné naissance à de nombreux cultivars très florifères de 0,40 à 1,80 m de hauteur arrondis ou étalés, parfois conduits en tige. Sa croissance est rapide et vigoureuse et sa floraison offre de nombreux coloris. Enfin, elle résiste jusqu'à -5/-8°C.

lantana sellowiana

Lantana sellowiana

Lantana sellowiana

Cette espèce sud-américaine rampante mesure de 30 à 50 cm de hauteur pour près de 2 m d'étalement. Sa floraison offre un coloris rose, mauve à œil jaune d'or. Elle est capable de supporter entre -8/-10°C.

lantana silves compact

Lantana ‘Silves Compact’

Lantana ‘Silves Compact’

Le lantana miniature, est intéressante pour les espaces réduits grâce à son port compact qui ne dépasse pas 40 cm de hauteur et autant en largeur. Disponible en touffe ou sur petite tige, sa floraison offre un coloris très lumineux mêlant les teintes : jaune, orange vif et rouge. Elle est en revanche à protéger des gelées.

Plantation du lantana

Où planter les lantanas ?

Exposition

Habitué aux régions chaudes, le lantana apprécie une exposition en plein soleil, à l’abri des vents froids. Dans le Sud, un emplacement à mi-ombre est possible.

Sol

Le lantana s’épanouit dans un sol léger et surtout très bien drainé. Il supporte les terres calcaires, mais sa floraison est plus abondante en sol riche.

Quand planter le lantana ?

Plantez le lantana au printemps, une fois le risque de gelées écarté. La plantation en début d'automne est possible en climat doux, où les gelées sont faibles et rares.

Comment planter les lantanas en pleine terre ?

1. Creusez un trou large et profond de 2 à 3 fois le volume de la motte de racines.
2. Mettez la motte à tremper dans un seau d'eau pendant une dizaine de minutes et défaites le chignon de racines si besoin.
3. Ameublissez bien le sol et apportez du gravier ou des billes d'argile pour l'alléger s'il est de nature compacte.
4. Placez votre lantana de façon que sa motte affleure le niveau du sol.
5. Arrosez copieusement et paillez avec un paillis minéral (galets, graviers, copeaux de schiste) pour limiter les arrosages ultérieurs.

Comment planter les lantanas en pot ?

1. Mettez la motte à tremper dans un seau d'eau pendant une dizaine de minutes.
2. Choisissez un bac profond d'au moins 20 cm et dont le fond est troué (surtout pas de bac avec réserve d'eau !).
3. Déposez un lit de 5 cm de billes d’argile et recouvrez d’un voile de drainage pour empêcher le terreau d’obstruer les trous de drainage lors des arrosages.
4. Utilisez un terreau spécial plantes méditerranéennes. Un bon terreau de plantation allégé avec de la perlite ou du sable fait aussi l'affaire.
5. Placez le lantana et comblez avec le substrat.
6. Arrosez généreusement.

Entretien du lantana

Arrosage

En pleine terre

Le premier été, le lantana cultivé en pleine doit être arrosé régulièrement afin d'assurer sa reprise. Ensuite, il résiste très bien à la sécheresse, supportant plusieurs semaines sans arrosage pendant la belle saison.

En pot

Le lantana cultivé en pot se contente en été d'un à deux arrosages par semaine selon la chaleur. Réduisez les arrosages en automne. Un apport d'eau par mois suffit en hiver.

Protection du lantana en hiver

En pleine terre

Le lantana est un frileux qui ne se plaît en pleine terre qu'en climat doux. Toutefois, il est plus fragile face au froid quand il vient d'être planté. Protégez-le avec un voile de forçage si un gel est annoncé.
En cas de gelée, le feuillage peut tomber, mais la souche est plus résistante. Attendez le printemps avant d'arracher, le croyant mort, un lantana devenu caduc. Il va généralement émettre de nouvelles pousses en fin d'hiver.

En pot

Le lantana cultivé en pot est moins rustique que lorsqu'il est cultivé en pleine terre. Au cours de l'automne dès que les températures nocturnes flirtent avec 2°C, rentrez le lantana dans la véranda ou dans une pièce lumineuse mais non chauffée.

Multiplier le lantana

La technique la plus rapide et la plus sûre pour multiplier le lantana est le bouturage, qui permet d’obtenir la même plante que la plante mère. Il est également possible de faire des semis, mais le résultat est plus aléatoire.

Le bouturage

1. Coupez l’extrémité de rameaux sans fleurs pour prélever des boutures de 8 à 10 cm de long.
2. Retirez les feuilles du bas et piquez cette partie dans un terreau de bouturage.
3. Humidifiez le substrat et maintenez frais jusqu’à l’apparition de nouvelles feuilles.
4. Rempotez alors chaque bouture dans un pot individuel que vous conserverez dans une pièce lumineuse mais non chauffée (entre 10 et 12°C). Protégez du froid le premier hiver.

Bouturez le lantana au printemps.

Les semis

1. Semez finement dans une terrine remplie de terreau à semis.
2. Recouvrez les graines d’une fine couche de terreau de semis et tassez légèrement.
3. Humidifiez le substrat sans le détremper.
4. Recouvrez la terrine d’un plastique ou couvercle transparent.
5. Aérez la terrine tous les jours jusqu’à la levée.
6. Une fois que les plants seront suffisamment développés (4 feuilles), repiquez les plantules en godets individuels.
7. Laissez grossir et éventuellement rempotez pendant l'été. Protégez du froid le premier hiver.

Le semis du lantana se réalise au chaud dans la maison ou sous abri chauffé (entre 18 et 20°C) en début d'année (janvier-février).

Attaques et maladies du lantana

Dans son milieu naturel, le lantana est une vivace résistante aux maladies, aux insectes et aux parasites. Cultivé en intérieur, il peut en revanche subir les attaques d’aleurodes (mouches blanches), de minuscules insectes suceurs de sève qui s’installent sous les feuilles de la plante. Pour les éliminer, pulvérisez de l’eau savonneuse et placez votre lantana dans une pièce fraîche, ces insectes nécessitant de la chaleur pour se développer.

Les araignées rouges peuvent également faire leur apparition dans une atmosphère trop sèche. Brumisez régulièrement le feuillage pour éviter leur apparition et pulvérisez de l’eau savonneuse pour vous en débarrasser.

Des questions ?

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien d’un lantana ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris