Imprimer
feuilles oseille

Oseille : variétés, culture et conservation

Publié le 7 nov. 2018

On raffole de la saveur acidulée des feuilles d'oseille, qui peut accompagner de nombreuses recettes en cuisine. Aucune raison donc de s'en priver dans le jardin sachant en plus que cette plante vivace est d'une facilité de culture enfantine !

On raffole de la saveur acidulée des feuilles d'oseille, qui peut accompagner de nombreuses recettes en cuisine. Aucune raison donc de s'en priver dans le jardin sachant en plus que cette plante vivace est d'une facilité de culture enfantine !


Présentation de l’oseille

Poussant spontanément dans nos campagnes, l'oseille sauvage a depuis des temps fort anciens été récoltée et cultivée dans les jardins. Elle fut même produite en grande quantité par les maraîchers franciliens au XIXe siècle pour répondre à la demande des marchés parisiens.

L’oseille est une plante vivace assez discrète avec sa rosette de feuilles larges d'un vert tendre. On la remarque un peu plus durant sa floraison estivale : de hautes hampes qui portent à leurs sommets des graines rondes et plates devenant rousses à maturité.

Consommation et bienfaits de l'oseille

Consommée crue ou cuite, l'oseille offre de nombreux bienfaits. Ainsi, elle est riche en éléments minéraux (notamment fer et potassium) et en vitamines A, B1 et C, et bien sûr, en acide oxalique qui lui donne sa saveur acidulée. L'oseille est également un des rares aliments à contenir de l'acide linoléique qui fait partie des omégas 3.

Attention : la présence de cette substance invite d'ailleurs à la modération : les personnes souffrant de calculs rénaux, de goutte, d’asthme ou d’hyperactivité gastrique sont invitées à ne consommer que de petites quantités d'oseille.

Variétés d’oseille

Oseille épinard (Rumex patiencia), oseille à feuilles rondes (Rumex sculatus), oseille vierge (Rumex montanus)… différentes espèces d'oseille ont été cultivées au fil du temps. Celle qui reste aujourd'hui encore dans nos jardins est l'oseille commune (Rumex acetosa) qui se décline en diverses variétés selon la forme et le coloris de son feuillage.

oseille verte

Oseille verte

Oseille verte

Robuste, cette oseille offre de larges feuilles oblongues d'un vert tendre. Elle fleurit généralement en juin (sans que cela affecte la production de son feuillage acidulé).

oseille blonde

Oseille blonde

Oseille blonde

Très larges et très amples, les feuilles de cette variété se distinguent par leur coloris doré et leur texture charnue.

oseille rouge

Oseille rouge

Oseille rouge

Cette variété séduit par la couleur grenat qui orne ses feuilles. Elle fait plus particulièrement merveille lorsqu'elle est glissée dans les salades.

oseille de Belleville

Oseille de Belleville

Oseille de Belleville

Plébiscitée par les maraîchers parisiens du XIXe siècle, l'oseille de Belleville offre un large feuillage d'un vert très clair.

oseille pourpre

Oseille pourpre

Oseille pourpre

Encore appelée « oseille sanguine », cette plante appartient à une autre espèce : Rumex sanguineus. Elle se distingue nettement par ses feuilles plus petites, bien lancéolées et, surtout, aux nervures pourpres ressortant sur le vert franc du limbe. Aussi délicieuse qu'esthétique, l'oseille sanguine trouve sa place aussi bien dans le potager que dans le jardin d'ornement.

Plantation de l’oseille

Où planter l’oseille ?

Exposition

L'oseille peut se cultiver à toute exposition.

Sol

Cette plante prospère dans les sols profonds, riches et frais. Si elle apprécie les terrains légèrement acides, elle accepte sans problème ceux qui sont basiques. Bon à savoir : choisissez soigneusement l'emplacement de l'oseille. Une fois en place, la plante y reste. Il n'est pas rare de deviner la présence d'anciens potagers depuis longtemps disparus aux lignes d'oseille toujours présentes.

Quand planter l’oseille ?

L'oseille commercialisée en godet peut être plantée toute l'année en dehors des périodes de gel ou de canicule. Privilégiez toutefois le printemps ou l'automne pour une meilleure implantation.

Comment planter l’oseille ? (vidéo)

En pleine terre

Installez chaque plant en les espaçant de 20 à 30 cm. Arrosez copieusement après la plantation.

En pot

Installez les plants dans des pots ou des jardinières d'au moins 30 cm d'envergure. Dans la mesure du possible, privilégiez la terre de jardin au terreau pour remplir ces contenants.

Entretien de l’oseille

Arrosage de l’oseille

En pleine terre

L'oseille apprécie les terrains restant frais. Arrosez en conséquence.

En pot

Vérifiez la fraîcheur du sol en le touchant. Mais attention aux excès : si l'oseille nécessite un arrosage suivi, un excès d'eau lui nuit.

Fertilisation

L'oseille ne nécessite aucune fertilisation. Au contraire : des apports d'engrais azoté pourraient nuire à la saveur de son feuillage.

taille oseille

Taille de l'oseille

Protection hivernale

Qu'on la cultive en pot ou en pleine terre, l'oseille ne nécessite absolument aucune protection. Cette plante est en effet parfaitement rustique : elle supporte des températures descendant jusqu'à -20 °C (et moins encore).

Taille de l’oseille

On conseille fréquemment de supprimer les hampes florales lorsqu'elles apparaissent afin de ne pas nuire au développement du feuillage.

Multiplier l’oseille

Il est possible de multiplier l'oseille par semis (en ligne, d'avril à juin), mais il est bien plus aisé de procéder à une division des rosettes au printemps.

Attaques et maladies de l’oseille

L'oseille peut être l'objet de l'appétit des limaces qui apprécient son tendre feuillage au printemps. Vous pouvez limiter un peu les attaques en entourant les plants avec quelques granulés à base de résidus ferriques. Mais pas de panique : même si les feuilles de l'oseille peuvent vous sembler entièrement dévorées, cette plante vivace ne semble pas en souffrir et produira bientôt un nouveau feuillage.

Oseille : récolte, conservation et utilisations en cuisine

Récolte

À la cueillette au couteau du feuillage d'un même plant, préférez la cueillette, à la main, des feuilles les plus développées de chaque rosette.

Conservation de l’oseille

L’oseille se consomme la plus fraîche possible et ne se conserve que deux ou trois jours maximum dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il est également possible de la congeler, crue ou cuite.

cuisiner l’oseille

Cuisine de l'oseille

Cuisiner l’oseille

L'oseille se cuisine très facilement : juste lavées, les feuilles sont mises à suer, à fondre, entières et sans eau. Ne vous laissez pas rebuter par la couleur kaki de la purée obtenue : elle se métamorphose avec l'ajout de crème fraîche. Le feuillage peut aussi être utilisé frais, ciselé, pour relever une salade ou une omelette.

Des idées de recettes à base d'oseille ? Additionnez une purée d'oseille avec des échalotes (ou des gousses d'ail) préalablement revenues. Mouillez avec du vermouth ou du Cognac, du bouillon ou un autre liquide. Vous aurez là une base pour confectionner des soufflés ou des flans, garnir des quiches et des tartes, faire cuire des poissons, remplir des cannellonis, à glisser dans des feuilles de brick, entre des lasagnes, etc.

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou la culture de l’oseille ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris