Imprimer
plantes aromatiques pot

Quelles plantes aromatiques choisir ?

Publié le 15 oct. 2018

Au jardin, en jardinière sur un balcon ou un rebord de fenêtre, faites-vous plaisir en cultivant vous-même vos plantes aromatiques. Vivaces ou annuelles, voici nos conseils pour les cultiver ou les utiliser.

Au jardin, en jardinière sur un balcon ou un rebord de fenêtre, faites-vous plaisir en cultivant vous-même vos plantes aromatiques. Vivaces ou annuelles, voici nos conseils pour les cultiver ou les utiliser.


Les plantes aromatiques incontournables

basilic citron

Plant de basilic citron.

Certaines plantes aromatiques, certaines fines herbes, sont devenues des éléments incontournables de nos assiettes. Elles rehaussent, colorent et donnent du caractère à nos plats préférés. Comment se passer en cuisine du thym, du romarin, de la sauge, de la ciboulette, de l’estragon, du persil, du cerfeuil, du basilic ou encore de la menthe, pour ne citer que les aromatiques les plus usuelles ?

Plantes aromatiques vivaces

Les plantes aromatiques vivaces offrent l’avantage de vivre pendant plusieurs années. Certaines sont caduques et perdent leur feuillage en hiver, comme la ciboulette et l’estragon ; d’autres ont un feuillage persistant, ce qui en fait de parfaites herbes aromatiques d’hiver, comme le thym, le romarin et la sauge. Quant aux feuilles de la menthe, elles sont semi-persistantes.

Plantes aromatiques annuelles ou bisannuelles

Les plantes aromatiques annuelles, comme le basilic et le cerfeuil, ne vivent qu’une saison et devront être semées à nouveau ou replantées chaque année. Le persil, quant à lui, est une plante aromatique bisannuelle, c’est-à-dire qu’il se cultive à cheval sur deux années et disparaît ensuite.

Bon à savoir : le persil frisé est très décoratif, mais le persil plat est plus parfumé.

La culture des plantes aromatiques

En pleine terre au jardin ou tout simplement en pot ou en jardinière à la fenêtre, rien de mieux que de cultiver soi-même et d’avoir toujours sous la main les plantes qui parfumeront petits et grands plats !

cultiver des herbes aromatiques

Herbes aromatiques au jardin

Cultiver des herbes aromatiques au jardin

Au jardin, vous pouvez créer un petit potager aromatique en repiquant des plants achetés en godets ou en semant certaines herbes comme la ciboulette, le cerfeuil, le persil et le basilic. Entretenir des plantes aromatiques ne présente aucune difficulté, à condition de leur offrir les conditions de sol et d’exposition qu’elles réclament.

Le thym, le romarin, la sauge et toutes les fines herbes méditerranéennes ont besoin d’une exposition en plein soleil et d’un sol parfaitement drainé, y compris sec et pauvre. Le basilic, la ciboulette et l’estragon apprécient également le soleil (ils supportent toutefois la mi-ombre), mais demandent un sol plus frais. Le persil et le cerfeuil se cultivent à mi-ombre dans un sol frais ; la menthe également, mais elle est plus accommodante et supporte en fait toutes les expositions.

Comme il est impossible de réunir en un potager aromatique unique les conditions propices à la culture des diverses plantes, il est préférable de multiplier les endroits : un jardin aromatique de plein soleil pour les méditerranéennes, et d’autres coins au sol plus riche et plus frais, répondant aux exigences des autres fines herbes.

Cultiver des aromates en pot

Toutes les plantes aromatiques citées jusqu’à présent se cultivent aisément en pot. Ensuite, le choix dépend des conditions d’exposition que vous pouvez leur offrir : en plein sud, cultivez des herbes méditerranéennes ; à l’est et à l’est, optez pour la ciboulette et l’estragon ; au nord-est ou nord-ouest, plantez du cerfeuil ; au nord, n’hésitez pas à cultiver du persil.

Veillez à disposer au fond du pot une couche drainante (cailloux, billes d’argile), surtout pour les herbes méditerranéennes. Pour l’arrosage, tout dépend des aromates en pot que vous cultivez.

Besoins modérés en eau : thym, romarin, sauge et toutes les herbes méditerranéennes.

Arrosages plus réguliers : toutes les autres plantes aromatiques.

Note : les herbes aromatiques autres que les méditerranéennes apprécient un sol régulièrement fertilisé : au printemps et en été, apportez-leur tous les 15 jours de l’engrais liquide pour plantes aromatiques.

Associer des plantes aromatiques

Les plantes aromatiques plein soleil

Associer des plantes aromatiques de plein soleil en vidéo.

Les plantes aromatiques mi-ombre

Associer des plantes aromatiques exposés à la mi-ombre en vidéo.

Récolte, conservation et utilisation des plantes aromatiques

Récolter et conserver des plantes aromatiques

Le plus souvent, la récolte des plantes aromatiques se fait régulièrement, au fur et à mesure des besoins, avec tout le plaisir qu’il y a à cueillir des fines herbes fraîches pour le plat du jour ! Mais on peut aussi conserver des herbes aromatiques pour l’hiver en les faisant sécher ou en les congelant. Dans ce cas, il est préférable de faire sa cueillette tôt le matin, lorsque les plantes expriment le meilleur de leur saveur.

Séchage des plantes aromatiques

Les herbes méditerranéennes, en particulier le thym et le romarin se prêtent bien au séchage. Faites sécher les plantes à l’air libre, en confectionnant des petits bouquets à suspendre au grenier ou dans tout autre lieu sec, bien ventilé et de préférence obscur. Conservez les plantes séchées et coupées en petits morceaux dans un bocal en verre.

Congélation des plantes aromatiques

Les fines herbes (ciboulette, estragon, basilic, persil, cerfeuil) se conserveront mieux par congélation. Un procédé particulièrement pratique consiste à confectionner des glaçons avec des herbes aromatiques hachées recouvertes d’eau. On dispose ainsi de petites quantités d’aromates à décongeler juste avant utilisation.

 plantes aromatiques en cuisine

Herbes aromatiques en pot

Utiliser les plantes aromatiques en cuisine

L’art culinaire fait depuis toujours grand usage des plantes aromatiques, qui rehaussent les saveurs et sont bénéfiques pour la santé, car riches en vitamines et oligo-éléments.

Voici quelques idées d’utilisations des plantes aromatiques en cuisine, parmi les nombreuses autres possibles :

- La ciboulette, l’estragon, le persil plat et le cerfeuil fraîchement cueillis parfument idéalement les salades. L’estragon se marie aussi avec les volailles ; la ciboulette est parfaite pour agrémenter la crème fraîche accompagnant de simples pommes de terre au four.
- Les tomates en salade et le basilic font bon ménage tout l’été ; le basilic est aussi l’ingrédient indispensable du fameux pesto provençal, inégalable pour parfumer les pâtes.
- La sauge s’utilise beaucoup avec les viandes : bœuf en daube, sauté de veau, rôti de porc… Elle peut également agrémenter un risotto ou des haricots blancs, ou entrer dans la confection d’un vin de sauge. En Italie, on parfume à la sauge des glaces et d’autres desserts, comme la panna cotta.
- La menthe est universelle en cuisine, relevant aussi bien les plats salés que sucrés : taboulé, concombres en salade, petits pois, courgettes, salade de fruits, en particulier de fraises… sans oublier les mojitos.
- Le thym et le romarin sont indispensables aux grillades d’été, à la confection d’huiles aromatisées ou encore d’infusions bienfaisantes. En ce qui concerne les plats sucrés, le romarin s’allie particulièrement bien à l’abricot et peut s’utiliser aussi bien dans une salade de pêches que dans une tarte aux pommes.

Bon appétit !

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien d’une plante aromatique ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris