Imprimer
thym

Thym : variétés, culture et conservation

Publié le 21 nov. 2018

Farigoule… tel est le nom provençal du thym, « l’herbe de Provence » par excellence. Délicieuse aromatique, précieuse médicinale, cette plante est également très ornementale et trouve sa place dans tout le jardin, mais aussi en pot et jardinière !

Farigoule… tel est le nom provençal du thym, « l’herbe de Provence » par excellence. Délicieuse aromatique, précieuse médicinale, cette plante est également très ornementale et trouve sa place dans tout le jardin, mais aussi en pot et jardinière !


Tout le monde connaît ce petit arbrisseau qu’est le thym, aux petites feuilles très parfumées si appréciées en cuisine. Il trouve logiquement sa place en bordure dans le potager ou dans le carré de plantes aromatiques, mais pas seulement. Sa forme compacte lui permet de se glisser en pot et jardinières sur les rebords des fenêtres, sur les terrasses et balcons. Et ce n’est pas tout : de nombreuses variétés de thym sont rampantes, tapissantes et peuvent être installées dans les anfractuosités des murets, dans les interstices des dallages. Ou comme couvre-sol des talus, en remplacement des pelouses, etc.

Comme toutes les plantes de la famille des Lamiacées, le thym attire par sa floraison de nombreux insectes pollinisateurs et auxiliaires. On lui attribue diverses vertus dans le jardin. Ainsi, ses brindilles fraîches dispersées au milieu des choux éloigneraient les piérides et repousseraient les limaces et escargots ainsi que les pucerons. À expérimenter !

Variétés de thym

Le genre Thymus, auquel appartient le thym, est vaste : il comprend plus de 300 espèces de plantes vivaces et de sous-arbrisseaux originaires d’Asie ou d’Europe méridionale. Toutes ont en commun leur feuillage aromatique.

thym commun

Thym commun

Thym commun (Thymus vulgaris)

Port et taille : voici le thym des garrigues, celui qui pousse dans tout le Midi. Il forme un sous-arbrisseau qui peut atteindre 30 cm de hauteur.

Feuillage et floraison : feuilles d’un vert vif très aromatiques. Fleurit en début d’été, il charme par sa floraison blanche plus ou moins nuancée de pourpre.

thym citron

Thym citron

Thym citron (Thymus citriodorus)

Port et taille : ce thym forme un buisson arrondi de 30 cm de hauteur

Feuillage et floraison : petites feuilles ovales qui ajoutent à leur saveur typique une note délicieusement citronnée. Selon les variétés, le thym citron présente un feuillage panaché : de jaune, de blanc, d’argent…Floraison estivale, de couleur lilas pâle

thym serpolet ou thym sauvage

Thym sauvage

Thym serpolet ou thym sauvage (Thymus serpyllum)

Port et taille : courant partout en Europe, le serpolet fait un parfait couvre-sol (il supporte de légers piétinements). Ses branches s’étendent sur 45 cm de longueur.

Feuillage et floraison : feuilles lancéolées d’un vert éclatant au parfum puissant. Couvre au printemps et en été d’une généreuse floraison d’un bleu violet.

thym laineux

Thym laineux

Thym laineux (Thymus praecox pseudolanuginosus)

Port et taille : cette espèce forme un large et épais tapis qui s’étale sur environ 30 cm. À noter : c’est le plus rustique des thyms (il peut supporter des températures descendant en dessous de -30 °C).

Feuillage et floraison : petites feuilles grisées et duveteuses. Le thym laineux se pare en milieu d’été de petites fleurs roses.

thym tapissant bressingham

Thym tapissant ‘Bressingham’

Thym tapissant ‘Bressingham’ (Thymus doerfleri)

Port et taille : comme son nom l’indique, cette espèce de thym est très rampante. Elle est idéale pour les rocailles ou les interstices de dallages. À noter : originaire d’Albanie, ce thym est très rustique (Il peut résister à des températures descendant jusqu’à -28 °C.

Feuillage et floraison: minuscules feuilles veloutées. Fleurs d’un rose plus ou moins empourpré.

thym precoce minor

Thym précoce ‘Minor’

Thym précoce ‘Minor’ (Thymus praecox)

Port et taille : cette variété est encore appelée « thym rampant nain ». En effet, grâce à son port très compact et ras, à sa multitude de feuilles minuscules, la plante forme une moquette, parfaite pour couvrir les terrains secs.

Feuillage et floraison : minuscule feuillage très dense. Très jolie floraison rose en fin de printemps.

Plantation du thym

Où planter le thym ?

Exposition

Plein soleil bien sûr ! Le thym est parfaitement rustique (la plupart des variétés résiste à des températures inférieures à -20 °C), mais a besoin de chaleur et de lumière pour développer ses parfums.

Sol

Le thym pousse sans difficulté dans toute bonne terre de jardin… durant quelques années avant de s’étioler. Pour le conserver plus longuement, offrez-lui de préférence un terrain qui ressemble à celui dans lequel il pousse spontanément : celui de la garrigue, sec, caillouteux, pauvre. Le véritable secret pour réussir la culture de cette plante aromatique réside là : au nord comme au sud, en pot ou en pleine terre, offrez-lui un terrain parfaitement drainé.

Quand planter le thym ?

Comme toutes les plantes commercialisées en contenants, le thym peut être installé toute l’année en dehors des périodes de gel ou de canicule.

Comment planter le thym ? (vidéo)

En pleine terre

La plantation du thym ne demande aucune précaution particulière. Espacez simplement les plants d’environ 40 cm en tous sens.

En pot

Choisissez des contenants d’au moins 30 cm de diamètre. Dans la mesure du possible, remplissez les pots et jardinières de terre de jardin fortement mêlée de pierre, cailloux, graviers.

Entretien du thym

Arrosage du thym

En pleine terre

Le thym apprécie les terrains secs. Arrosez à la plantation pour assurer une bonne reprise, mais limitez les apports d’eau par la suite aux seuls épisodes de grande sécheresse.

En pot

Attention à ne pas laisser de coupelle sous les potées de thym : l’eau qui pourrait y stagner favorisant l’asphyxie racinaire de la plante.

Fertilisation

Le thym ne nécessite aucune fertilisation. Au contraire : un excès d’éléments minéraux (notamment d’azote) nuit à la qualité aromatique de son feuillage.

Protection hivernale

Le thym est parfaitement rustique : il n’a pas besoin de protection durant l’hiver.

Taille du thym

On recommande parfois de rabattre les branches du thym pour lui conserver un port compact. Cette taille s’opère de préférence en mars-avril et/ou après la floraison.

Multiplier le thym

On peut bien sûr semer le thym (en pépinière en mars-avril pour une mise en place en automne), mais il est bien plus simple de le multiplier par division de touffes, au printemps ou au début de l’automne.

Récolte, conservation et utilisations

Récolte du thym

Avec son feuillage persistant, le thym est disponible toute l’année. Récoltez-le au grès de vos besoins.

Conservation du thym

Il se conserve bien une fois séché. Pour ce faire, étendez les rameaux (que vous aurez, dans l’idéal, récoltés en début de floraison), sur un linge, dans un local aéré. Conservez les branches de thym sec dans un sac en tissu et rassemblez les feuilles tombées dans une boite, un bocal ou tout autre récipient hermétique.

Utilisations en cuisine

Le thym ne nécessite aucune préparation : il peut être glissé par brins entiers ou effeuillé et saupoudré dans les plats mijotés, car il supporte parfaitement la cuisson.

Comment utiliser le thym ? Voici quelques idées gourmandes

- Dans des gâteaux apéritifs : glissez dans une pâte sablée du thym ciselé, du parmesan, des copeaux d’olives noires.
- Beurre parfumé : mélangez-le (une fois qu’il est ramolli) avec du thym et du poivre (éventuellement des zestes de citron) pour accompagner des grillades, des coques, des crevettes…
- Avec des fruits : aromatisez avec du thym (ou du serpolet) les confitures ou les sirops dans lesquels vous faites cuire des coings, des poires, de l’orange…

Enfin, profitez de ses propriétés en consommant le thym en infusion ! Cette plante aromatique renferme en effet une substance, le thymol qui est un excellent antiseptique. Les infusions de thym ont ainsi des vertus apaisantes sur les toux, bronchites et autres affections respiratoires.

À noter : le thym rouge (Thymus zygis) est encore appelé thym d’Espagne, car il est originaire de ce pays. Il ressemble à s’y méprendre au thym commun (Thymus vulgaris), mais sa saveur étant plus douce et surtout mieux tolérée par un grand nombre de patients, il est plus particulièrement recherché pour ses vertus médicinales.

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien du thym ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris