Imprimer
pied tomate

Tomates : variétés, plantation et culture

Publié le 25 févr. 2019

La reine du potager ! Facile à cultiver (elle est parfaite pour les jardiniers débutants), la tomate offre de généreuses récoltes de fruits aussi variés que savoureux.

La reine du potager ! Facile à cultiver (elle est parfaite pour les jardiniers débutants), la tomate offre de généreuses récoltes de fruits aussi variés que savoureux.


Présentation de la tomate

tomates bol

Tomates

On ne présente plus ce légume, plante ramifiée, au feuillage odorant, aux branches sarmenteuses qui peuvent se comporter comme des lianes. Attachées sur des supports (des rames, mais aussi sur des ficelles) les tiges de tomates peuvent s'étendre sur près de 3 m de long selon les variétés.

Originaire d'Amérique latine, la tomate (Solanum lycopersicum) apprécie la chaleur. Mais ses exigences s'arrêtent là. Les tomates trouvent leur place dans tous les jardins : dans les potagers bien sûr (où vous n'hésiterez pas à l'associer, sur une même rangée, avec des végétaux plus bas : choux, haricots, céleris…), mais aussi dans les massifs de fleurs. Ce légume pousse également très bien dans les petits jardins, qu'on les cultive en (gros) pots ou directement dans des sacs de terreaux. Les tomates peuvent ainsi orner les balcons. Vous craignez dans ce cas là le manque de pollinisateurs ? Ce n'est pas un souci pour cette plante : ses fleurs sont autofertiles. Elles peuvent parfois être visitées par un bourdon, mais ce sont les vibrations (du vent, de frôlements sur la tige) qui vont libérer le pollen pour qu'elles soient fécondées et puissent fructifier.

La tomate, à l'instar de tous les fruits et légumes, est un atout pour la santé. Sa saveur acidulée stimule les sécrétions digestives et prépare ainsi la bonne assimilation des repas. Elle contient de nombreux minéraux et oligo-éléments ainsi que tout un panel de vitamines. Autant de nutriments qui agissent en synergie sur les différentes fonctions biologiques. À noter : sa richesse en lycopène, un alcaloïde cité dans la prévention du cancer.

Bon à savoir : vous entendez parfois parler de tomates à port « déterminé » ou « indéterminé ». De quoi s'agit-il ? Dans le cas des variétés à port déterminé, la plante va émettre un certain nombre de bouquets floraux. Ces derniers épanouis, la croissance de la tomate s'arrête. Souvent de petit développement, ces variétés ne nécessitent pas de taille. Les tomates à port déterminé continuent en revanche à pousser en hauteur et à fleurir tant que les conditions climatiques le permettent.

Variétés de tomate

De toutes les couleurs, les formes, les calibres, précoces ou tardives… le jardinier a à sa disposition des centaines de variétés de tomates (Solanum lycopersicum). En voici une sélection.

Quelles variétés de tomates choisir pour mon potager ? (vidéo)

Tomates grosses ou moyennes

Tomate 'Marmande'

Ses fruits sont gros (150-250g), ronds et rouges. Avec une pousse assez précoce, cette variété offre une chair ferme, sucrée et goûteuse.

Tomate 'Roma'

Ses fruits sont moyens (60-70g), allongés et rouges. Cette tomate parfaite pour les coulis et les sauces ! En effet, cette variété peu juteuse est très charnue. Elle est par ailleurs très vigoureuse et productive. Assez buissonnante, elle ne nécessite pas vraiment de tuteur. À noter : elle est à port indéterminé. Il est donc inutile de la tailler !

Tomate 'Noire de Crimée'

Ses fruits sont gros (120-150 g), ronds et pourpre lavé de noir. Cette variété se distingue par sa couleur bien sûr, mais aussi par sa saveur : douce, sans acidité (et même salée pour certains). Elle résiste assez bien à la sécheresse.

Tomate « Cœur de bœuf »

Ses fruits sont gros à très gros (200-700 g), cordiformes et rouges. Plus qu'un nom, le terme « cœur de bœuf » désigne diverses tomates qui ont en commun leur forme. Ainsi qu'une chair pleine, bien sucrée et très savoureuse.

Tomate 'Andine cornue'

Ses fruits sont moyens (80-150 g), allongés et rouges. Très productive, cette tomate à la drôle de forme (qui lui vaut également le surnom de « poivron des Andes ») est réputée pour la saveur de sa chair ferme, juteuse, parfumée et sans acidité.

Tomate 'Ananas'

Ses fruits sont très gros (400-800 g), ronds aplatis, côtelés et orangés. Cette variété de tomate doit son nom au fait que, tranchée, sa chair évoque celle de l'ananas (on la désigne aussi sous son nom anglo-saxon : 'Pineapple'). Contenant peu de graines, elle charme par sa densité et surtout par son parfum. À noter : il s'agit d'une variété tardive.

Tomate 'Evergreen'

Ses fruits sont gros (100-200 g), ronds aplatis et verts. La variété 'Evergreen' séduit par sa chair émeraude qui est fine et fruitée, de très bonne qualité gustative. On cueille ces tomates à maturité : lorsqu'un voile doré commence à colorer leur épiderme vert.

Tomates-cerises

Tomate cerise 'Miniboy'

Ses fruits sont petits (10-30 g), ronds, et rouges. On qualifie cette variété de totem. Naine, elle forme un petit buisson qui la rend parfaite pour la culture en contenant. Elle offre ainsi ses petites tomates sucrées, sur le bord d'un balcon ou d'une terrasse, mais aussi sur une table de buffet !

Tomate Cerise ‘Solena chocolat’

Ses fruits sont petits (10-30 g), ronds, et rouges. Cette nouvelle variété de tomate forme des grappes le long desquelles s'étage une multitude de petites tomates rondes à la saveur étonnamment sucrée et parfaitement délicieuse.

Tomate cerise 'Golor' F1

Ses fruits sont petits (10-30 g), allongés, et jaunes. Très productive, la variété produit une multitude de petites tomates dorées qui séduisent par leur excellente saveur.

Tomate cerise 'Razolo' F1

Ses fruits sont petits (10-30 g), ovales, et orangés. Vigoureuse et assez précoce, cette variété de tomate cerise offre de petits fruits qui étonnent autant par leur forme et leur coloris pimpant que par leur bonne saveur.

Plantation de la tomate (vidéo)

Où planter la tomate ?

Sol

La tomate est une plante à la végétation luxuriante : elle demande des sols profonds et meubles et, surtout, riches en humus.

Exposition

Originaire d'Amérique latine, cette plante exige de la chaleur et une exposition la plus ensoleillée possible.

Quand planter la tomate ?

La tomate est une plante gélive : il est impératif de la protéger du froid. Vous la planterez donc en pleine terre une fois que tout risque de gelées est passé. Dans la plupart des jardins, on estime que l'on peut installer les tomates après les « saints de glace » (11, 12 et 13 mai). Une période à adapter selon votre région et selon la météorologie de l'année.

Bon à savoir : vous pouvez préparer vos frileuses tomates à leur installation à l'extérieur en les « endurcissant ». Environ 2 à 3 semaines avant la plantation, exposez progressivement les plants de tomate aux températures extérieures : placez-les dehors lors des belles journées avant de les rentrer à l'abri le soir.

Comment planter la tomate ?

On repique les plants de tomate les plus jeunes possible, à partir du moment où ils sont dotés de 2 à 4 vraies feuilles. C'est ainsi que leur reprise sera la meilleure.

Comment planter des tomates ? (vidéos)

En pleine terre

1 - Installez les tuteurs (bâtons, spirales métalliques ou tiges de bambou, ces supports feront au moins 1,20 m de haut) dans le sol en les espaçant d'au moins 50 cm.
2 - Au pied de chacun, creusez un trou d'au moins 10 cm de profondeur.
3 - Installez le plant en inclinant le plus possible son extrémité vers le tuteur. La portion de tige ainsi enterrée émettra des racines et la plante, bien ancrée, sera ainsi mieux alimentée.

Bon à savoir : le tuteurage des tomates n'est pas toujours nécessaire. Vous pouvez également laisser les tiges ramper sur le sol. Il faudra alors couvrir préalablement celui-ci d'un paillage. Et savoir que les fruits risquent d'être plus sensibles aux attaques de mildiou.

En pot

1 - Choisissez un contenant le plus grand possible, de 60 cm de profondeur minimum.
2 - Pensez à mettre au fond du pot une couche de cailloux : ils « lesteront » le pot lors de l'installation du tuteur.

Culture de la tomate

Arrosage de la tomate

En pleine terre

Les tomates exigent un arrosage suivi, mais surtout régulier. Réduisez l'arrosage lorsque les fruits commencent à mûrir. Apportez l'eau au pied des plantes en veillant à ne pas asperger le feuillage. Une astuce : aménagez une cuvette autour des pieds de tomate en creusant légèrement le sol.

En pot

Dans les contenants où la terre est réduite, les plantes sont plus exposées au stress hydrique. Veillez donc tout particulièrement à ce que la surface de la terre, dans le pot, reste toujours fraîche.

Fertilisation

La tomate est une plante gourmande en humus. Elle apprécie les apports de matière organique, mais celle-ci doit être très bien décomposée : fumier mûr, compost…

Tout apport d'engrais azoté, même d'origine naturelle, va favoriser le développement du feuillage au détriment des fruits. La fertilisation peut également rendre les pieds de tomate plus sensibles aux attaques de ravageurs et de maladies.

Taille de la tomate

Faut-il ou non tailler les tomates ? La question fait débat. Taillez consiste à retirer (en les pinçant d'un coup d'ongle) les « gourmands », ces pousses qui sont émises à l'aisselle des feuilles et qui se transforme en tiges, donnant un port ramifié à la plante. Les partisans de la taille des gourmands font valoir qu'ainsi les fruits sont plus gros et que leur récolte est plus précoce. Avec ou sans taille : testez !

Multiplier la tomate

Les tomates se sèment en terrine, au chaud (16 °C minimum) : le rebord d'une fenêtre à l'intérieur de la maison est un bon emplacement. La levée est assez rapide, en général de 7 à 10 jours.

Mais TRÈS IMPORTANT : patience ! Semez vos tomates 5 à 6 semaines avant leur plantation à l'extérieur. À défaut, vos plants risquent de s'étioler, « de filer » : les tiges des plants vont s'allonger excessivement à la recherche de lumière.

Ce n'est pas tout : si les graines ont besoin de chaleur pour lever, les plants de tomate supportent plus difficilement les températures élevées et, surtout, la sécheresse de nos intérieurs.

Attaques et maladies de la tomate

L'ennemi n° 1 de la tomate est le mildiou. Cette maladie causée par un champignon se traduit par l'apparition de grandes taches brunes sur les feuilles, les tiges et les fruits qui conduisent à la mort de la plante, parfois de façon assez foudroyante.

Il n'existe aucun traitement curatif de cette maladie, on peut seulement tenter de la prévenir. Seuls les produits à base de cuivre (bouillie bordelaise, oxychlorure de cuivre…) sont réellement efficaces dans cette prévention. Ils forment un film sur les plantes qui empêche les spores du champignon de pénétrer les tissus végétaux. Comment traiter ?

1 - Au bon moment : si (et seulement si) le mildiou est déclaré alentours et avant l'arrivée des pluies. En effet les spores du mildiou ont absolument besoin d'eau pour germer et contaminer les plantes. Inutile de traiter par beau temps sec.

2 - Soigneusement : en pulvérisant toute la plante sans oublier les petits rameaux et l'envers du feuillage.

3 - Pas systématiquement : Non on ne traite pas les tomates tous les 15 jours. Attendez simplement que le film laissé sur les plantes lors du dernier traitement ait disparu avant d'envisager une nouvelle pulvérisation. Souvent deux traitements par saison (voire un seul) suffisent pour lutter contre le mildiou.

L’extrémité de vos tomates noircit ? Il s'agit du « cul noir » de la tomate, encore appelé nécrose apicale, causée non pas par une maladie, mais par un problème physiologique. La sécheresse, de fortes variations de température, des pluies abondantes… divers éléments peuvent entraîner chez la tomate un stress hydrique qui bloque son assimilation du calcium. Le phénomène est courant… et toujours ponctuel : il passe tout seul. Inutile d'apporter du calcium aux tomates (elles n'en manquent pas), veillez simplement à la régularité de leur arrosage.

Récolte, conservation et utilisation

Récolte de la tomate

Les tomates se récoltent selon les goûts de chacun. Certains les aimeront bien mûres, d'autres les préféreront « tournantes » (pas encore uniformément rouges).

Bon à savoir : et les tomates vertes, en fin de saison ? Cueillez-les sans crainte. Elles contiennent effectivement de la solanine qui est toxique, mais celle-ci disparaît à la cuisson. Si tel n'était pas le cas, vous ne pourriez de toute façon pas consommer les tomates vertes ou leurs préparations : elles seraient par trop amères. Profitez donc des dernières tomates, encore vertes pour en faire des beignets, de la confiture, de la compote...

Conservation de la tomate

Les tomates se conservent une à deux semaines selon que vous les placez à température ambiante ou au réfrigérateur. Dans ce dernier cas, sortez les fruits quelques heures avant leur utilisation : le froid anesthésie leur saveur.

Les tomates se prêtent aussi bien à la congélation (elles se gardent alors 6 mois) qu'à la stérilisation (dans des bocaux avec un peu d'eau salée, 45 minutes de cuisson après l'ébullition).

Pierre-Adrien
conservation tomates

Utilisation en cuisine

Bien souvent, il suffit de passer les tomates sous le jet du robinet et de les débiter en quartiers, lamelles, dès… Parfois pourtant, des recettes (ou des intestins délicats) exigent de peler ces fruits. Pour cela, incisez le dessus des tomates en croix et plongez-les dans de l'eau bouillante. Une minute pas plus ! Versez-les alors dans de l'eau froide. Leur peau se retire alors facilement.

La tomate se cuisine de mille et une façons. Voici quelques idées de recettes gourmandes, faciles et rapides, pour la déguster :

- « Pico de Gallo » mexicain : tomates et oignons coupés en minuscules dés, mêlés d'un bouquet de coriandre finement ciselé et d'un piment confit au vinaigre haché.

- Crostinis ou bruschettas : pain grillé, aillé ou non, couvert d'une tranche de tomate, d'une lamelle de fromage et d'anchois, le tout arrosé d'un filet d'huile d'olive, saupoudré de thym et passé quelques instants au four.

- Tarte express : pâte brisée tartinée de moutarde à l'ancienne, recouverte de lamelles de tomates, parsemée d'ail haché et d'herbe de Provence, arrosée d'un filet d'huile d'olive et enfournée 20 minutes.

- En verrines : carpaccio de tomates sur un lit de riz au lait aillé et épicé, parsemé de miettes de chorizo.

Vous avez d'autres questions concernant l’achat, la plantation ou la culture des tomates ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris