Imprimer
plantes vivaces véronique

Véronique : variétés, plantation et entretien

Publié le 24 déc. 2018

Sous ce nom de « véronique » se distingue deux groupes de plantes, les vivaces herbacées robustes et idéales pour massifs ou rocailles, et les arbustives originaires de Nouvelle Zélande parfaites en potées avec le décor des feuilles et fleurs.

Sous ce nom de « véronique » se distingue deux groupes de plantes, les vivaces herbacées robustes et idéales pour massifs ou rocailles, et les arbustives originaires de Nouvelle Zélande parfaites en potées avec le décor des feuilles et fleurs.


De la famille des Plantaginacées, les véroniques comptent plus de 450 espèces d’origines diverses. Le caractère commun est la forme des fleurs en épis dressés, leur donnant leur principal atout ornemental.

Les véroniques autrement appelées Hébés, se distinguent des variétés vivaces de jardin par leur port arbustif de petite taille, avec des feuilles persistantes. Elles sont originaires de l’hémisphère sud avec une sensibilité au froid demandant des protections en climats rigoureux. En pot, ces véroniques sont l’ornement parfait pour les terrasses et balcons.

Les espèces de véroniques vivaces ont des souches robustes résistantes au froid et à la sécheresse. Leur utilisation au jardin est intéressante dans de nombreuses situations. En massifs avec d’autres plantes, en rocaille et comme couvre-sol pour certaines variétés.

Variétés de véronique

Les variétés vivaces se distinguent des arbustives pour leur port et leur résistance au froid.

Veronica spicata

Véronique en épis 'Royal Candles' (Veronica spicata)

Taille et port : touffe de 30 cm.

Floraison et qualités : bleue, de juin à août. Longue floraison estivale, feuillage décoratif en automne.

Veronica peduncularis

Véronique 'Georgia Blue' (Veronica peduncularis)

Taille et port : étalé, 10 cm de hauteur.

Floraison et qualités : bleue, de mars à mai. Feuillage persistant vert foncé.

Véronique rampante

Véronique rampante (Veronica repens)

Taille et port : étalé, 10 cm de hauteur.

Floraison et qualités : bleue, de mars à juin. Résistante à la sécheresse, idéale pour rocaille.

Véronique 'Germandrée'

Véronique 'Germandrée' (Veronica austriaca subsp. teucrium)

Taille et port : érigé, 30 cm de hauteur.

Floraison et qualités : bleue, de juin à juillet. Grande robustesse.

Véronique ou Hébé ‘Addenda’

Véronique ou Hébé ‘Addenda’

Taille et port : arrondi et compact, 30 cm en tous sens.

Floraison et qualités : rose violet, de juin à octobre. Plante compacte à longue floraison.

Hebe odora 'New Zealand Gold'

Hebe odora 'New Zealand Gold'

Taille et port : arrondi et compact, 100 cm en tous sens.

Floraison et qualités : blanche, de juin à août. Feuilles vertes bordées de doré.

Véronique panachée (Hebe andersonii ‘Variegata’)

Véronique panachée (Hebe andersonii ‘Variegata’)

Taille et port : en touffe de 80 cm en tous sens.

Floraison et qualités : rose, de juillet à octobre. Feuillage panaché.

Hébé ‘Green Globe’

Hébé ‘Green Globe’

Taille et port : arrondi et compact, 50 cm en tous sens.

Floraison et qualités : blanche, peu importante. Plante très compacte au beau feuillage vert.

Plantation de la véronique

Où planter la véronique ?

Exposition

Optez pour une exposition ensoleillée ou une légère mi-ombre.

Sol

Les véroniques préfèrent un sol bien drainé, qu’il soit de nature acide ou basique, et moyennement riche en humus.

Placez les fleurs de véronique sous le couvert d’arbustes caducs laissant le soleil pénétré au printemps !

Pierre-Adrien
Veronique exposition

Comment planter la véronique ?

En pleine terre

Apportez un peu de compost ou terreau enrichi à la terre de plantation. Respectez bien les distances de plantation en fonction des espèces et de l’effet désiré. Repérez les espèces caduques plantées à l’automne avec un petit tuteur.

En pot

Optez pour un terreau universel ou pour plantes fleuries d’extérieur. Améliorez le drainage en ajoutant du sable ou de la pouzzolane. Drainez le fond du pot avec des billes d’argile.

À noter : l’association avec d’autres plantes est possible dans des pots ou bacs volumineux

Entretien de la véronique

Arrosage de la véronique

En pleine terre

L’arrosage est surtout à surveiller l’année de plantation. Par la suite, les véroniques se montrent résistantes au sec, arrosez de façon très modérée, en particulier en cas de sécheresse prolongée. Il est possible de pailler pour conserver la fraîcheur du sol.

En pot

Procédez à un arrosage régulier, mais sans excès. Pensez à vider les coupelles d’eau sous les pots pour éviter que l’eau y stagne.

Fertilisation

En pleine terre

Un simple apport de compost, annuellement, de préférence en hiver, suffit à la fertilisation des fleurs de véronique.

En pot

Pour les véroniques et hébés en pot, des apports d’engrais réguliers en période de floraison ou sous forme d’engrais « retard » au printemps et en été est conseillé.

Protection hivernale

En pleine terre

Les véroniques vivaces sont très rustiques et ne nécessitent aucune protection contre le froid. Paillez les pieds des hébés arbustives, plus sensibles, ou protégez-les avec un voile d’hivernage.

En pot

Seuls les pots des hébés arbustives sont à protéger ou à rentrer en abri hors gel.

Taille de la véronique

Les fleurs fanées des véroniques vivaces sont taillées après floraison. Pour les arbustives, une taille légère maintenant la forme est à réaliser au printemps.

Multiplier la véronique

Division

Les touffes de véroniques vivaces sont faciles à diviser en automne.

Bouturage

Le bouturage des véroniques est très adapté aux espèces arbustives (hébés). Prélevez des boutures herbacées sur des pousses de printemps. Plantez-les sous abri dans des godets remplis de terreau.

Attaques et maladies de la véronique

Seuls les pucerons peuvent apparaître sur les jeunes pousses et freiner les floraisons. Un traitement naturel au savon noir est suffisant.

Des questions ?

Vous avez des questions concernant l’achat, la plantation ou l’entretien d’une véronique ? N’hésitez pas à nous contacter.

Sauvegarder dans une liste de favoris