Imprimer
poisson nano aquarium

Qu’est-ce qu’un nano-aquarium ?

Publié le 7 août 2019

Vous débutez dans l’aquariophilie ? Vous rêvez d’un aquarium, mais n’avez pas beaucoup de place ou de temps à lui consacrer ? Le nano-aquarium est probablement fait pour vous ! Sa petite taille et son faible volume réduisent considérablement l’encombrement et le prix. Cependant, bien que plus petits, les nano-aquariums nécessitent quand même un certain entretien pour maintenir un environnement sain.

Vous débutez dans l’aquariophilie ? Vous rêvez d’un aquarium, mais n’avez pas beaucoup de place ou de temps à lui consacrer ? Le nano-aquarium est probablement fait pour vous ! Sa petite taille et son faible volume réduisent considérablement l

...
Voir

Qu’est-ce qu’un nano-aquarium ?

betta combatant nano aquarium

Combattant dans un nano-aquarium

Le nano-aquarium d’eau douce, ou nano-cube (forme la plus courante) est un aquarium offrant un faible encombrement grâce à un volume réduit : entre 60 et 10 litres pour les plus petits. Une solution idéale pour les petits espaces ou les débutants en aquariophilie !

De par ses faibles dimensions, le coût à l’achat de ce type d’aquarium et de ses équipements est en général plus faible que pour des aquariums aux volumes plus importants. Très en vogue, il est également très simple de trouver le type de décoration et la population de poissons à y installer en magasin.

Bon à savoir : en dessous d’une dizaine de litres, on ne parle plus de nano-aquarium, mais plutôt de pico-aquarium. Ce mini aquarium est alors purement décoratif, un si petit volume n’étant pas adapté pour accueillir des poissons ou crevettes.

Comment choisir son nano-aquarium ?

Volume

Un nano-aquarium se situe donc entre 10 et 60 litres, le volume à privilégier étant proche des 30-40 litres. En effet, cette taille laisse plus de choix de poissons et de plantes. De plus, l’équilibre biologique de l’eau sur les plus petits volumes est difficile à maintenir.

Equipements

Privilégiez les nano-aquariums complets, donc munis d’une filtration interne ou externe, d’un éclairage et d’un chauffage adaptés au volume de l’aquarium.

Forme

Traditionnellement, le nano-aquarium est de forme cubique, d’où le terme nano-cube, très souvent utilisé pour désigner le nano-aquariums. Cette forme simple offre l’avantage de s’adapter aisément aux différents équipements : filtration, chauffage, etc. Idéal pour débuter !

Pour les envies de décors encore plus exotiques, le nano-aquarium se décline cependant en d’autres formes plus originales.

Température

Du fait de son volume réduit, il est impératif de surveiller régulièrement la température de l’eau du nano-aquarium, en particulier en période estivale :

- N’hésitez pas à surélever la sortie du filtre pour augmenter le mouvement et l’oxygénation de l’eau.
- Éloignez votre nano-bac des fenêtres pour éviter l’exposition aux rayons directs du soleil.
- En cas de canicule prolongée, déplacez si possible le nano-aquarium dans une pièce fraîche.

Comment installer et équiper un nano-aquarium ?

L’installation d’un nano-aquarium suit les mêmes étapes que celle d’un aquarium conventionnel, mais en adaptant l’équipement et la décoration au faible volume de ce type d’aquarium.

Conseil : même s’il s’agit d’un petit aquarium, assurez-vous de la robustesse du support qui va l’accueillir.

Décoration

Conseil : même s’il s’agit d’un petit aquarium, assurez-vous de la robustesse du support qui va l’accueillir.

Filtration

Vous avez le choix entre différents types de filtration :

- Filtre interne : ce type de filtration offre un excellent rapport qualité/prix. Son positionnement dans l’aquarium complique en revanche sa dissimulation et représente une perte de place non négligeable.

- Filtre cascade : comme les filtres internes, le filtre cascade offre un bon rapport qualité/prix, mais a l’avantage d’être très peu encombrant. Son inconvénient majeur est le côté peu esthétique puisqu’il faut l’accrocher à une des vitres de l’aquarium.

- Filtre externe : plus coûteux, ce système est aussi le plus discret. Différentes marques proposent de petits filtres externes adaptés au nano-aquarium à disposer sous le bac, dans le meuble par exemple. L’ajout de cannes d’aspiration et de rejet en verre permet d’obtenir une discrétion optimale de la filtration.

Combiné chauffant

Pour ce type d’équipement, là aussi les professionnels ont adapté les chauffages des aquariums de petit volume. La plupart sont des combinés de petite puissance (entre 25 et 50 W) qui sont préréglés à une température fixe. Les fabricants les confectionnent de plus en plus fins pour qu’ils restent discrets.

Éclairage

Avec l’arrivée sur le marché des systèmes LED, la gamme d’éclairage pour les nano-aquariums s’est largement étoffée. La plupart des systèmes sont suspendus au-dessus de l’aquarium pour parfaire le côté esthétique et épuré. Les puissances sont adaptées au petit volume. Ils ont de plus l’avantage de consommer peu d’électricité et d’être stables dans le temps.

Choisir la population d’un nano-aquarium

Les faibles volumes de ce mini aquarium impliquent de bien réfléchir à la future population de l’aquarium. En effet, les populations possibles sont directement dépendantes du volume d’eau douce de l’aquarium. Par exemple, on évitera le poisson rouge qui nécessite, par poisson, une cinquantaine de litres. Il est donc incompatible avec la plupart des nano-aquariums.

Nano-aquarium de 10 litres : crevettes

Dans ces faibles volumes, il n’est pas envisageable d’introduire des poissons, même pour les plus petites espèces. En revanche, les crevettes constituent une bonne option de population. Il existe de nombreuses espèces disponibles en magasin spécialisé. Deux grands genres sont envisageables : la Caridina et la Neocaridina.

Conseil : évitez de mélanger les espèces ou variétés afin de garder l’aspect esthétique et écologique de ce mini-aquarium.

Nano-aquarium de 20 à 30 litres : crevettes et petits poissons

Pour cette catégorie, on peut envisager des crevettes plus imposantes que la catégorie précédente (Caridina multidentata). En ce qui concerne les poissons :

- Ce type de volume est parfait pour la maintenance de killis (Aphyosemion, Chromaphyosemion), petits poissons très colorés à la méthode de reproduction très intéressante. On maintiendra ce poisson en trio (1 mâle et 2 femelles) qui s’épanouira au milieu de plantes de type mousse de Java et plantes à tige fine.
- Pour la limite haute (30 litres), on peut introduire un banc de petits Cyprinidés (Tanichthys, Danio, Trigonostigma, Microrasbora ou Boraras) ou de petits Characidés (Aphyocharax sp. ou Axelrodia sp.).
- Une autre famille de poissons envisageable est le poisson crayon, dont le genre phare est le Nannostomus.
- On peut également citer la famille des Poecilidés où l’on retrouve le célèbre guppy. Néanmoins, pour ces derniers, il faudra rester très attentif afin d’éviter les phénomènes de surpopulation.
- C’est également le volume idéal pour maintenir un combattant (Betta splendens).
crevettes nano aquarium

Crevettes dans un nano aquarium

Nano-aquarium de 40 à 50 litres

Cette dernière catégorie permet plus de combinaisons d’espèces de poissons de petite taille et en groupe. Il faut tout de même se contenter d’une ou deux espèces au maximum pour garantir l’harmonie de l’aquarium et pour éviter le phénomène de surpopulation. On ne citera pas les familles précédentes qui pourront également être une possibilité pour ces volumes, mais on peut y ajouter :

- les petites espèces de la famille des Osphroménidés comme le Colisa ;
- les espèces naines de la famille des Cichlidés, dont le chef de file est le genre Apistogramma ;
- des poissons du genre Corydoras, pour les plus petites espèces comme C. habrosus ou le C. pygmaeus ;
- le genre Otocinclus et Paraotocinclus pour la famille des Loricariidés.

Des questions ?

Vous avez des questions concernant le choix de votre aquarium ?

N'hésitez pas à nous contacter au 0 806 800 420.

Sauvegarder dans une liste de favoris